Site Announcement Title

Salut tout le monde, deux infos/rappels :

1) Ivri a lancé une nouvelle idée pour son top séries, et demande votre participation ;).

2) Pour les BKRawards : il est encore possible de s'y inscrire jusqu'au 31 prochain (même date que pour les notes du classement 2018) !

Merci.
L'équipe modos

[Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 03 Jan 2019, 09:27

Allez, c'est parti.

1- Le Protecteur - 1,5/10
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Protecteur (Le) (1973) - 1,5/10

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 03 Jan 2019, 09:45

Le Protecteur - Roger Hanin (1973)


Image


Ah je me lance enfin dans la filmo en tant que réal de celui qui fut a la fois le plus grand flic de la télé française et le plus gros mafieux pied noir de l'histoire du ciné, l’inénarrable Roger Hanin. :chut:

En lançant la galette dans le lecteur, j'y allais sans réel entrain mais le sujet pouvait tenir s'il était correctement traité (qui parle des liens étroits entre les hautes sphères de la politique et des proxénètes a travers une histoire d'enquète), hélas l'intro du dvd montre un Hanin assez peu modeste en saluant la qualité du film et la performance des acteurs (y compris la sienne :chut:), insistant sur l'aspect engagé du film qui serait très documenté, du coup, ça part trèèèès mal. Et effectivement, en dix minutes, on comprend vite où l'on fout les pieds avec cette musique et ce montage plus guimauve tu meurs, se permettant en prime de très mal introduire le récit (on ne bite rien pendant un très long moment, vu qu'on passe du coq a l'âne sans cesse). Mais c'est surtout la lenteur, les comédiens plus endormis que la moyenne (je sauve juste Cremer malgré un rôle de flic complètement surréaliste) et le fait qu'on ne croit jamais a cette histoire qui se traine pour finalement pas grand chose, vu que le nombre d'occasions de supprimer le perso de Georges Géret est assez considérable, chose qui est quand même balaise pour un film qui n'excède même pas les 80 minutes de projection.

Bref, un film complètement ringard, inepte et limite insolent vu la gravité du sujet qu'il évoque.

1,5/10
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Antilles sur Seine - 6/10

Messagepar Jed_Trigado » Jeu 03 Jan 2019, 21:09

Antilles sur Seine - Pascal Légitimus (2000)


Image


Avec Antilles sur Seine, le dernier des trois Inconnus accède a la mise en scène, mais pour un projet plus éloigné que ses deux compères que soit en termes d'humour ou même d'ambiance, on sent le projet où il vraiment voulu s'amuser dans son coin a évoquer sa spécificité, ses origines antillaises donc.

Un choix pas spécialement idiot, on sait que l'ensemble sera bien dosé et bienveillant dans l'emploi des clichés, de plus, on a eu très peu de comédies explorant ce folklore qui me plait bien (oui, je suis pas fan de Francky Vincent et la Compagnie Créole pour rien :eheh:). Légitimus brasse les films d'Eddie Murphy période Un Prince a New York comme principale référence (il va jusqu'a jouer plusieurs rôles en étant grimé :mrgreen:) et histoire d'enfoncer le clou, il s'offre la quasi-totalité des doubleurs blacks du cinéma français dans des rôles bien exposés : on a pêle-mêle, la voix d'Eddie Murphy, Will Smith, Ving Rhames, Samuel Jackson ou Whoopi Goldberg quand même qui donnent l'occasion de prouver qu'ils sont plus que ça, même si derrière on doit se taper quelques boulets comme le sidekick black de Taxi ou le collègue neuneu de Chantal Lauby qui semble shooté au valium. Ceci dit il doit composer avec une intrigue assez légère, certes peu ennuyeuse a mater et son talent d'écriture en solo a créer des bonnes vannes a ses limites, même si l'idée de représenter la communauté DOMienne comme parfaitement intégrée dans la fonction publique en métropole m'a bien fait marrer tant le cliché est assez justifié, ce qui vaudra deux/trois séquences assez fendardes. :eheh:

C'est pas désagréable donc et on a pas besoin forcément d'être fan des Inconnus pour apprécier (j'avais d'ailleurs oublié que Bourdon et Campan apparaissaient a un moment, surprenant quand eux avaient coupé celui de leur pote dans Le Pari).

6/10
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar Mark Chopper » Jeu 03 Jan 2019, 21:20

Légitimus fait un caméo éclair dans Le Pari...

Il ne pouvait pas faire plus du fait du conflit avec leur ex agent.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32355
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar maltese » Jeu 03 Jan 2019, 21:49

:o Tu me l'apprends, j'avais jamais remarqué.
Avatar de l’utilisateur
maltese
Predator
Predator
 
Messages: 2893
Inscription: Jeu 26 Mai 2011, 12:29

Re: [Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar logan » Jeu 03 Jan 2019, 22:02

Avatar de l’utilisateur
logan
Robocop
Robocop
 
Messages: 7715
Inscription: Lun 25 Aoû 2014, 21:47

Wolf Creek - 6,5/10

Messagepar Jed_Trigado » Dim 06 Jan 2019, 17:40

Wolf Creek - Greg McLean (2005)


Image


Sorti a une période d'engouement fort pour le survival, Wolf Creek avait fait parler de lui a sa sortie, notamment dans les festivals. Perso, j'étais toujours passé a côté, noyé a l'époque par une offre justement trop forte où j'avais l'impression qu'on nous vendait chaque semaine "le slasher/survival de l'année" notamment chez Mad Movies, comme le temps aide souvent a faire le tri entre le bon grain et l'ivraie, voilà l'occasion de découvrir ce film loin de toute hype.

Déjà, on ne pourra pas dire que l'originalité est le mot d'ordre du récit : le cadre de l'outback australien a déjà été exploité ailleurs et en mieux, la structure en deux temps est efficace mais éprouvée et le boogeyman est au minimum syndical de l'iconisation (merci les contre-jours). Mais bon l'attaquer sur ce point serait bien malhonnête de ma part, le genre étant codé a mort, difficile de passer certaines conventions, ce qui le rend honorable a contrario de nombre de ses congénères, c'est que les persos n'agissent pour une fois pas comme des débiles d'autant que le boogeyman n'est pas spécialement le mec le plus futé du monde, ce qui rend la chose assez amusante a mater au final et sa conclusion ironique n'est pour le coup pas si attendue
(c'est finalement le seul perso qui n'a rien foutu de tout le film qui s'en sort)


Pas grand chose a dire de plus, c'est honnête, mais je n'y vois pas plus qu'un énième succédané de Délivrance et consorts.

6,5/10
Critiques similaires
Film: Wolf Creek
Note: 8,5/10
Auteur: The Dude
Film: Wolf Creek
Note: 7/10
Auteur: corrosion
Film: Wolf Creek
Note: 8/10
Auteur: Dunandan
Film: Wolf Creek
Note: 6,5/10
Auteur: Waylander
Film: Wolf Creek
Note: 3/10
Auteur: Scalp

"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Demon - 8/10

Messagepar Jed_Trigado » Dim 06 Jan 2019, 21:06

Demon - Yasuo Furuhata (1985)


Image


En voilà un beau film, un petit bijou perdu au milieu de la production japonaise des années 80 qui se permet ni plus, ni moins d'offrir son plus beau rôle a Ken Takakura (ce qui est loin d'être une gageure vu que le monsieur est une légende).

Un cadre enneigé, un yakuza rangé des bagnoles qui veut vivre paisiblement sa vie de patriarche pêcheur et les petits tracas d'un village portuaire en lieu et en place d'un yakuza eiga qui débourre sec, ce n'est guère surprenant a cette époque, le public japonais se replie sur lui-même et préfère des divertissements terre-a-terre. Mais voilà, ici l'exigence d'écriture est là, sans parler de la mise en scène - qui malgré la photo brumeuse et terne standard de cette époque - offre de vrais moments de cinéma (ce village, j'aimerais tellement y vivre :bluespit:), les persos sont franchement bien campés sans exception, les hommes comme les femmes, les premiers comme les seconds rôles et tout ce qui touche a la vie du village est bien fichu, notamment les guéguerres sociales qui poussent a l'exclusion. Pas de grandes péripéties donc (excepté une monumentale séquence où Takeshi Kitano pète les plombs et se met a terroriser le village tout entier avec un couteau de cuisine :mrgreen:), juste de l'humanité, de la pudeur, des non-dits souvent et encore une fois un Takakura tellement magnétique de charisme, où il hérite d'un rôle plus complexe que la moyenne, qui derrière le gars meurtri par la vie reste quand loin d'être un enfant de chœur, rien que pour lui, le film doit être vu.

Une sacrée découverte donc, qui va m'inciter a m’intéresser plus activement a la filmo de Yasuo Furuhata qui m'avait bien convaincu avec son bourrin Shogun's Shadow.

8/10
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar Mark Chopper » Dim 06 Jan 2019, 21:31

Tu vois qu'en creusant on trouve des pépites du côté des productions nippones 80's...

Le fait qu'il soit resté inédit chez nous me dépasse vu son casting et sa qualité.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 32355
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar lvri » Dim 06 Jan 2019, 21:56

C'est dommage que ce genre de film ne soit pas dispo sur les nombreuses plateformes de SVOD...
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Alien
Alien
 
Messages: 6920
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar Jed_Trigado » Lun 07 Jan 2019, 12:58

Le même film avec des écolières hystériques en jupette, tire d'un manga et sorti en 2018, Netflix l'aurait acheté direct.
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

L.627 - 5/10

Messagepar Jed_Trigado » Ven 11 Jan 2019, 17:32

L.627 - Bertrand Tavernier (1992)


Image


Entre deux merdasses a peine digne de trôner dans un vidéo club, Netflix permet de découvrir (ou se rafraichir la mémoire) des petits films de catalogue qui mérite qu'on y jette (au moins) un œil, le cas L.627 est un peu particulier car j'avais complètement détesté le film la première fois que je l'ai vu il y a plus de dix ans, je m'attendais a un bon polar musclé et certainement pas un quasi-documentaire sur les galères d'une brigade. Le temps passant et sachant a quoi m'attendre, je revois avec indulgence L.627 qui mérite d'être salué pour ses partis-pris extrêmes, il fallait le faire tourner un polar où les flics passent plus de temps a taper a la machine, siffler des verres de Ricard et se faire griller des merguez pendant le service, faire des blagues de gamin ou parler foot, en effet difficile de ne pas y voir une certaine réalité du métier, bien loin du glamour héroïque vendu par le 7ème art depuis des lustres.

Mais voilà Tavernier m'a habitué a plus de maitrise et se trouve régulièrement prisonnier de son pitch, le manque de fil conducteur se fait cruellement sentir, surtout quand les personnages n'ont pas de réelle trajectoire narrative (en gros, ce qu'on comprend, c'est que être flic c'est tellement déprimant que picoler est la seule alternative pour supporter le métier, mouais...), 2h30 ça fait VRAIMENT long pour ça, même si l'ensemble arrive a se suivre sans ennui, ce grâce a un acting bien geré pour le coup (a part p'tet Jean-Roger Milo qui force un peu quand il est bourré :eheh:) et une réal qui oscille entre le réalisme documentaire et des envies plus cinématographiques (le passage dans le lycée). Dommage car l'intention était là, mais heureusement Alain Corneau rectifiera le tir quelques années plus tard avec Le Cousin qui possède pas mal de similitudes, puisqu'il se partagent le même scénariste.

5/10
Critiques similaires
Film: L.627
Note: 6/10
Auteur: Scalp

"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Baise-moi - 0/10

Messagepar Jed_Trigado » Sam 12 Jan 2019, 10:09

Baise-moi - Virginie Despentes & Coralie Trinh Thi (2000)


Image


Là je n'aurais aucune hésitation sur la note : mais comment Canal+ a pu mettre de la thune dans un truc pareil ? Ils voulaient faire de l'ombre a Jacquie & Michel ou quoi ? Parce que j'ai vu des boulards qui étaient mieux fichus que ce truc. Ah et la réalisatrice écrit des bouquins, vu son "talent" de scénariste, j'imagine que ses livres doivent s'apparenter a des listes de courses, parce que là, il y a du renoncement a tout les niveaux malgré la simplicité affichée de son pitch, les scènes "fortes" tombent toujours comme un cheveu sur la soupe (le viol :eheh:) et il y a tellement la volonté de faire le truc le plus provocateur possible que ça en désamorce l'impact. En soi, ce n'était pas con d'ériger un pont entre un cinéma mainstream et le X via le DV, encore faudrait-il savoir s'en servir, parce que les gros plans dégueulasses sur les acteurs tellement rapprochés qu'on aperçoit bien leurs peaux dégueulasses (il y a pas eu de maquilleur sur le plateau visiblement), ça va cinq minutes. Le pire, que ça se permet de faire un gros coup de coude au cinoche de Gaspar Noé, histoire de, avec une des nanas qui se fait tringler en matant Carne, l'avantage c'est que ça permet de constater le fossé qu'il y a entre les deux films, l'un respire le cinéma a plein poumons, tandis que l'autre aurait plutôt tendance a lui vomir dans la bouche.

Autre point qui m'a dérangé en permanence, l'aspect féministe qui est d'un ridicule total, pas aidé par des performances catastrophiques (pour vous dire, HPG c'est de loin le meilleur acteur de tout ce calvaire), digne d'un tract du MLF ou des Chiennes de Garde où les hommes ne sont que des bites ambulantes qui sautent sur la première fille qu'ils voient (le passage complètement gratuit du passant qui demande normal "ça te dirait que je claque mes couilles contre ton cul ?" :eheh: :eheh:). Bref, c'est d'une connerie abyssale et indéfendable par dessus le marché. Du trash pour faire du trash, désolé mais je suis devenu trop vieux pour ces conneries.

0/10
Critiques similaires
Film: Baise-moi
Note: 0/10
Auteur: puta madre
Film: Baise-moi
Note: 0/10
Auteur: Niko06

"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar pabelbaba » Sam 12 Jan 2019, 11:25

T'aurais pu mettre 0,5 pour la prestation de Patrick Eudeline. :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Godzilla
Godzilla
 
Messages: 13954
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Jed_Trigado] Mes daubes de 2019

Messagepar Jed_Trigado » Sam 12 Jan 2019, 11:53

A ce compte-là, j'aurais pu le faire aussi pour Ian Scott. :chut:
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 11089
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO