[Alegas] Mes Critiques en 2011

Modérateur: Dunandan

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Sam 05 Mar 2011, 16:11

pas plus :shock: .... rho lala , mais ce sting c'est la creme du genre , real , scenario , acteur , ca a ete copier 10 000 depuis .. toi et tes attentes par rapport aux classique , ca fausse ton jugement :nono:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Scalp » Sam 05 Mar 2011, 17:36

Oscar bien mérité, sinon je suis pas sur aussi que ce soit une référence, d'ailleurs dans le genre arnaque je trouve qu'il y a pas de tuerie utilme, sinon American Grafiti :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Verdict (Le) - 7,5/10

Messagepar Alegas » Dim 06 Mar 2011, 00:32

Image


The Verdict (Le Verdict) de Sidney Lumet

(1982)


Et encore un pas de plus dans la découverte de la filmographie de Sidney Lumet et y'a pas à dire je suis loin d'être déçu pour le moment. Avec The Verdict, peu de chances que ce soit le cas vu mon attachement envers le genre de film de procès mais je ne m'attendais pas à un long-métrage aussi passionnant. Pourtant, autant le dire d'entrée, le scénario est loin d'être original, ne se limitant qu'à afficher les mêmes éternelles situations propres au genre (avocat au bout du rouleau, témoin qui disparaît, rebondissement final, témoin surprise, etc...) mais avec un certain dynamisme qui ne rend jamais une seule fois le film ennuyeux. De l'autre côté, Sidney Lumet, décidément bien à l'aise quand il s'agit de poser sa caméra dans un tribunal (12 Angry Men était déjà un film de procès sans l'être vraiment), fait encore des merveilles (intro crépusculaire, superbes travellings durant la dernière demi-heure ou encore plan final génial) même s'il est clair qu'il a tendance a presque s'effacer derrière son sujet, ce qui est loin d'être un défaut en soi. Rajoutons à cela un Paul Newman qui trouve certainement là l'un de ses meilleurs rôles et on obtient là un très bon de film de procès pour les fans du genre et du cinéaste.

NOTE : 7,5/10
Critiques similaires
Film: Verdict (Le)
Note: 5/10
Auteur: pabelbaba
Film: Verdict (Le)
Note: 7/10
Auteur: Scalp

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar alinoe » Dim 06 Mar 2011, 09:28

C'est quoi cette note minable aux Tonton flingueurs qui est un véritable fleuron de la comédie policière à la française avec un texte aux petits oignons d'Audiard. En feras-tu une critique ? Le débat risque d'être acharné... :lol:
Avatar de l’utilisateur
alinoe
Batman
Batman
 
Messages: 2080
Inscription: Dim 06 Jan 2008, 13:22

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Alegas » Dim 06 Mar 2011, 13:07

Nan je ferais pas de critiques, pas la motivation.
Franchement grosse déception sur ce coup là. Je peux comprendre que l'on puisse aimer mais franchement je me suis bien ennuyé devant ce film qui n'est basé que sur les dialogues d'Audiard (Les Barbouzes, c'est pire encore) et qui ne me parlent pas du tout. Si j'ai mis la moyenne, c'est uniquement pour le casting, seule chose à sauver du film.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Scalp » Dim 06 Mar 2011, 13:15

Malgré la grosse réputation des films, je trouve pas ça aussi ultime, je préfère vraiment certains films moins côté de Lautner.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar zack_ » Lun 07 Mar 2011, 11:46

Nan je ferais pas de critiques, pas la motivation.

Allez! Quelques lignes, surtout que c'est des films qui nous intéressent du point de vu de la critique (car plus rares)
zack_
 

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Alegas » Lun 07 Mar 2011, 12:53

Bon ok, pour faire plaisir à Zack et pour le plus grand malheur d'alinoe, je pondrais deux-trois lignes dessus. :mrgreen:

D'ailleurs, à ce propos, je m'excuse pour mes critiques qui ont tendance à devenir de plus en plus courtes pour certaines films. C'est juste que j'ai une petite perte de motivation en ce moment tout en ayant l'envie de continuer à enrichir la base.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Scalp » Lun 07 Mar 2011, 12:59

Fait comme moi, sélectionne les films qui valent vraiment la peine de passer du temps à faire une critique.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Heatmann » Lun 07 Mar 2011, 15:43

Alegas a écrit:Bon ok, pour faire plaisir à Zack et pour le plus grand malheur d'alinoe, je pondrais deux-trois lignes dessus. :mrgreen:

D'ailleurs, à ce propos, je m'excuse pour mes critiques qui ont tendance à devenir de plus en plus courtes pour certaines films. C'est juste que j'ai une petite perte de motivation en ce moment tout en ayant l'envie de continuer à enrichir la base.



non t'excuse pas, c est bien aussi les critique courte , ca va a l essentiel , on voit la note , les grand tendance des avis , perso je fait court aussi depuis un pti moment , comme dit scalp , a partir de au dessus de 8 c est bien de develloper et on a en general plein de chose a dire , mais sinon c est bien 6/7 ligne :super:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Alegas » Lun 07 Mar 2011, 16:01

Bon bah vous me rassurez, du coup je vais continuer dans ce sens. Sérieux, je me voyais mal pondre un pavé pour le Redford que j'ai visionné hier. :?
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes critiques en 2011

Messagepar Scalp » Lun 07 Mar 2011, 16:22

Pis des fois je trouve y a des films y a vraiment rien à dire :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58704
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Et au milieu coule une rivière - 4/10

Messagepar Alegas » Lun 07 Mar 2011, 23:51

Image


A River Runs Through It (Et au milieu coule une rivière) de Robert Redford

(1992)


Pas grand chose à dire sur le film si ce n'est que ça reste dans la lignée des autres films réalisés par Robert Redford (et c'est pas un compliment). On reste quand même loin de l'horrible The Legend Of Bagger Vance mais c'est sensiblement le même topo, à savoir un film purement académique qui s'enfile les clichés à un rythme fou. Même Brad Pitt, en mode automatique, ne parvient pas à sauver un scénario destiné à faire tirer maladroitement quelques larmes sur les visages du grand public en manque d'histoires mièvres et politiquement correct. Reste quelques belles images et un Tom Skerritt touchant qui parviennent à rendre le film un minimum intéressant.

NOTE : 4/10
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Largo Winch 2 - 5/10

Messagepar Alegas » Mar 08 Mar 2011, 00:14

Image


Largo Winch 2 de Jérôme Salle

(2011)


Je n'attendais absolument rien de ce film. Le premier opus était tout simplement lamentable à tout les niveaux, interprétations, réalisation, scénario, etc... Quelle surprise donc de voir que Largo Winch 2 est un divertissement honnête. Bien sur, ça reste mauvais dans l'ensemble mais au moins on ne se fout pas de la gueule du spectateur : on a une intrigue intéressante sur la totalité du film malgré quelques facilités (sérieux, avoir toutes les 10 minutes un "3 ans plus tôt" pour expliquer un flashback ça devient bien saoulant, et puis le gamin c'est pas forcément une bonne idée non plus pour la suite), le casting commencent à jouer correctement (et puis le seul perso intéressant du premier film, le majordome de Winch, prend plus d'importance) et la mise en scène affiche une certaine ambition, voire même un certain culot pour ce qui est du combat en chute libre sur plusieurs kilomètres qui vaut réellement le coup d'œil. Dommage que le reste (hormis quelques plans sympas et un combat à mains nues filmé à hauteur de genoux) ne suive pas car il y avait véritablement moyen de permettre à la franchise de se démarquer un peu plus en terme de qualité. Pour le coup, j'espère que le troisième opus, s'il est prévu, continuera à évoluer dans ce sens, on pourrait peut-être même se retrouver avec un bon film un de ces jours.
Un petit mot quand à la présence de Sharon Stone, ne vous attendez pas à la voir souvent dans le film malgré son rôle important : elle n'est visible que sur un vingtaine de minutes à tout casser (vingt minutes où elle tente assez vainement de faire croire qu'elle a toujours la trentaine), pas de quoi la mettre en tête d'affiche donc, si ce n'est pour rameuter les fans de la star s'il y en a encore.

NOTE : 5/10
Critiques similaires
Film: Largo Winch II
Note: 3,5/10
Auteur: caducia
Film: Largo Winch II
Note: 5/10
Auteur: dagokhiouma

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

True grit - 8/10

Messagepar Alegas » Ven 11 Mar 2011, 01:54

Image


True Grit de Joel & Ethan Coen

(2010)


Il paraissait évident qu'un jour les frères Coen réalisent un western tant le genre laisse une véritable empreinte à travers leur filmographie. Que ce soit le désert de neige immaculée de Fargo, les premières minutes de The Big Lebowski et surtout le magnifique No Country For Old Men (qui est la définition même du néo-western), l'influence du western se faisait véritablement sentir, à tel point que leur première véritable incursion dans le genre avec True Grit se faisait véritablement attendre. D'autant que les Coen ont souvent la fâcheuse manie de prendre un genre et de le rendre encore meilleur en le tournant à leur sauce (Blood Simple pour le polar, Miller's Crossing pour le film de gangsters, O'Brother pour la comédie musicale, etc...) avec toujours une petit éclair de génie qui fait véritablement toute la différence.

Pourtant, force est de constater que True Grit ne révolutionne pas le genre, loin de là. Les Coen se contentent de reprendre les codes instaurés en y ajoutant parfois quelques petits détails histoire de personnifier leurs œuvre. A ce niveau là donc, le film est un peu décevant, il manque la petite touche de génie qui faisait la force des films sus-cités et surtout un souffle épique qui aurait permis de rendre l'aventure encore plus passionnante. Mais autant le dire tout de suite, ce sont bien là les seuls défauts que l'on pourrait vraiment reprocher au film, tant il arrive à se hisser à un haut niveau de qualité. Pour une fois qu'une tagline sur une affiche ne nous ment pas : nous sommes bien là en face du meilleur western depuis le Unforgiven d'Eastwood, tout simplement (Open Range j'ai du mal à comprendre l'enthousiasme général sur ce film, c'est un pas mauvais mais hormis le climax final il n'y a pas grand chose de vraiment mémorable). C'est d'autant plus surprenant que le film reste balisé dans le genre westernien plus dans la forme que dans le fond (qui lui est vraiment travaillé pour un western même si on a déjà vu bien mieux comme dans leur précédent film) et qu'il ne s'en détache qu'à de rares moments délicieusement Coeniens (le climax final bien entendu, le passage des pendus mais aussi certains personnages comme le croquemort, le vieil indien et le personnage de Josh Brolin). Ainsi, True Grit est à la fois une aventure, un récit initiatique, une épopée violente et une comédie jubilatoire.

Mais la force véritable du film vient notamment de son casting impeccable en tout points, même dans les petits seconds rôles. Que dire donc des prestations de Jeff Bridges (qui offre là un personnage déjà culte), de Matt Damon (qui trouve là son meilleur rôle et de loin, arrivant à s'effacer derrière son personnage comme jamais), de Hailee Steinfield (promise à un bel avenir de cinéma) ou encore de Barry Pepper (magistral comme à son habitude, vraiment dommage que son personnage n'ait pas plus d'importance et de présence au sein du récit) ? Avec True Grit, les Coen prouvent encore une fois leur talent pour la direction d'acteurs. Certaines scènes comme celle du procès sont des petits bijoux d'écriture et d'interprétations, où les accents sont aussi importants que les subtilités de jeu des acteurs. Rien à redire donc à ce niveau là, on frôle vraiment la perfection, à l'image de la photographie de Roger Deakins qui signe là non pas son meilleur travail (on préfèrera son boulot sur No Country For Old Men, The Barber, Jarhead ou le dernier Andrew Dominik) mais presque, il n'aurait pas volé un Oscar. On regrettera cependant quelques plans tâches en fond vert lors de la chevauchée nocturne mais rien de grave cependant, tant la scène se révèle puissante sur le plan émotionnel.

Avec True Grit, les Coen ne livrent non pas leur propre vision du western à l'instar de leur travail sur leurs premiers films mais arrivent tout de même à convaincre facilement. Les fans des frangins ne trouveront certes pas là leur meilleur film, ni même leur plus marquant, mais on se consolera en remarquant que le bonheur procuré par le métrage est tout de même bien présent. Avis aux réalisateurs intéressés : on redemande du western de qualité, et vite !

NOTE : 8/10
Critiques similaires
Film: True Grit
Note: 9,5/10
Auteur: Killbush
Film: True Grit
Note: 8/10
Auteur: Milkshake
Film: True Grit
Note: 8,5/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: True Grit
Note: 9,5/10
Auteur: alinoe
Film: True Grit
Note: 7,5/10
Auteur: Scalp

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 46441
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO