[elpingos] Mes Critiques en 2011

Modérateur: Dunandan

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar zack_ » Mer 24 Aoû 2011, 22:03

elpingos a écrit:C'est votre avis... Moi j'ai trouvé çà franchement drôle. (son ptit côté Twin Peaks en fait)


Je l'ai depuis que le blu-ray existe et je sais pas si un jour j'aurai le courage de lire la galette bleu car ca me tente pas du tout
zack_
 

Pirates des caraïbes 4: La fontaine de Jouvence - 3,5/10

Messagepar elpingos » Ven 26 Aoû 2011, 10:33

Image

PIRATES DES CARAÏBES 4 / LA FONTAINE DE JOUVENCE
-------------------------------------------
Rob Marshall (2011) | 3,5/10



Film extrêmement moyen voire nul, je n'en attendais pas grand chose, je n'ai pas donc pas été déçu...
Le film part plutôt bien avec une scène de procès et un détour par chez le roi Georges plutôt bien fichus.. Action, course poursuite, etc... Du bon film d'aventure. (les 10 premières minutes) Depp cabotine un max mais c'est son rôle et il le tient toujours aussi bien... (c'est lui et lui seul qui m'a poussé à regarder) Ca va donc bon train au début, l'apparition du personnage de Penelope Cruz est bien amenée... Le duel est un peu pourri mais bon... Bref intro bien réussie donc...
Mais voilà. C'est du film de pirates et il faut bien amener tout ce beau monde sur la mer... Et là c'est le drame. Car de souvenir des 3 films précédents, on assiste ici à une régression totale du point de vue naval. C'est franchement laid, les voiles des bateaux faites par ordinateur rendent les bateaux tout pourris et le scénar perd tout son intérêt... C'est mou du genou, les enjeux sont insipides, aucun souffle...(le comble pour des voiliers). Il se passe strictement rien sur l'eau, t'as l'impression qu'ils prennent le ferry pour aller en Irlande...
Une fois à terre on se dit que ça va aller mieux (bon déjà c'est con pour un film de pirates). Mais non... C'est pas mieux... Les décors de l'île, de la grotte, tout çà, sont extrêmement laids (en fait tout fait faux, même les plantes c'est dire)... Le passage avec les sirènes est plutôt pas mal mais c'est les seules 10 minutes qui sauvent à peu près les 3 derniers quarts du film. Le coup de "Sirena" et de son nouvel amoureux par contre est bien mièvre à souhait et surtout très très mal vendu... La fin quant à elle (le passage dans la grotte avec tout le monde qui rapplique, c'est la teuf ou quoi?) est bien prévisible, (c'était prévisible) et le climax de la scène finale est complètement raté. Le duel aurait pu avoir la classe. Mais non, tout le monde se met sur la gueule et Rush il prend l'autre en traître dans le dos... (dommage il avait pourtant dit qu'il allait faire péter la botte secrète qui nécessitait la perte de son bras..)
Au final donc même si les acteurs sont pas dégueus (les 4-5 premiers rôles quoi, le reste est plutôt insignifiant), le script est quand même bien moche, mais le pire reste quand même tout le décorum (on dirait une suite non officielle de la franchise et pourtant c'est tout sombre tout le temps, c'est pour dire comment c'est cheap), mais le pire du pire là dedans donc, ben c'est le tâcheron de réalisateur donc qui n'arrive strictement à rien... Même moi j'aurai fait mieux... C'est dire.
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar Scalp » Ven 26 Aoû 2011, 14:07

Hum du caca.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58455
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Speed Racer - 9,5/10

Messagepar elpingos » Lun 29 Aoû 2011, 10:16

Image

SPEED RACER
-------------------------------------------
Frères Wachowski (2008) | 9,5/10


Très sceptique à sa sortie, j'ai régardé ce film à reculons quelque temps plus tard.
Et là grosse surprise. Que dis-je grosse claque. Moi qui m'attendais à de la course de caisse primaire et écervelée j'ai complètement déchanté. D'abord parce que Speed Racer est tout simplement le film de bagnole le plus abouti que j'ai jamais vu. Non pas uniquement dû aux prouesses des véhicules (saltos, vrilles, arsenal, etc... ultra impressionnants au demeurant) mais à cause de la réal. des Wachowski qui malgré un parti-pris futuriste et acidulé arrivent à nous faire croire au n'importe quoi, et à nous scotcher à notre siège par la même occasion, le long de 4-5 courses d'une tension folle.
Film d'un rythme quasi-parfait, la mise en place rapide et efficace introduit brillamment une intrigue loin d'être conne; les rebondissements sont nombreux (Racer X enlevant son masque, le coéquipier Jap et ses motivations finalement obscures) et les vertus familiales salvatrices (j'adhère, les frangins aussi j'imagine) sont bien amenées sans sombrer dans le rose bonbon, notamment grâce à un casting excellent : Goodman égal à lui-même, très fun, Sarandon classe en mère de famille qui a pourtant pas grand chose à faire, Christina Ricci éternelle ado toujours aussi sensuelle, Emile Hirsch sans fausse note gommant ainsi les a priori négatifs que j'avais sur lui, Matthew Fox bien classe en personnage trouble et enfin Roger Allam qi dégouline d'hypocrisie machiavélique. Même les persos des gamins s'en sortent à merveille (c'est dire) avec le benjamin Racer très bon qui insuffle de l'humour bien potache et limite subversif parfois (les gros mots, les fuck...).
Le dénouement reste certes classique mais son efficacité est telle qu'on passe finalement outre, surtout qu'on évite la sempiternelle leçon de morale ou le happy end larmoyant qui n'en finit pas, pour au contraire terminer en grosse apothéose. L'esthétique quant à elle peut dérouter certains, mais c'est d'une telle originalité et tellement bien faite que c'est l'un des films les plus impressionnants sur la forme que j'ai vus. Les Wacho expérimentent à tout va dans ce vrai film d'auteurs, les plans, le montage, les effets de narration sont hyper originaux (flashbacks, flashforwards, qui s'articulent super bien) et le décorum hyper travaillé mais pas appuyé. (Quantité de détails m'avaient échappé à la première vision). Un régal. Ajouté à tout çà pas mal d'humour donc et beaucoup de folie, ça fait un film hyper jouissif, un OVNI au goût de blockbuster expérimental mais d'un tel rythme (notamment donc les courses qui resteront d'un niveau inégalé pendant très longtemps je pense) et surtout d'une maîtrise technique si impressionnante que Speed Racer intègre sans complexe le panthéon de mes films cultes...
Critiques similaires
Film: Speed Racer
Note: 8/10
Auteur: Velvet
Film: Speed Racer
Note: 9/10
Auteur: Dunandan
Film: Speed Racer
Note: 6,5/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: Speed Racer
Note: 8/10
Auteur: Invité
Film: Speed Racer
Note: 8/10
Auteur: Waylander

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar Alegas » Lun 29 Aoû 2011, 10:18

Oh putain alors là tu mérites amplement un Image

:super: :love:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44255
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar zack_ » Lun 29 Aoû 2011, 10:23

Tu sais que c'est le film qui me sert de test audio et vidéo actuellement dans mon installation dédiée que je paufine :chut: :mrgreen:
zack_
 

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar elpingos » Lun 29 Aoû 2011, 10:30

Merci Alegas.

zack_ a écrit:Tu sais que c'est le film qui me sert de test audio et vidéo actuellement dans mon installation dédiée que je paufine :chut: :mrgreen:

Tu m'étonnes...
Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar Alegas » Lun 29 Aoû 2011, 10:34

Le BR du film c'est un petit bijou de technologie. A chaque fois que je le revisionne je découvre plein de nouveaux trucs sur le plan visuel, un véritable bonheur.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44255
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar Kakemono » Lun 29 Aoû 2011, 21:28

Faut vraiment mais alors vraiment que je me le prenne en BR celui là. Juste histoire d'avoir un Alegas approved après l'avoir revu. 8)
Avatar de l’utilisateur
Kakemono
Robocop
Robocop
 
Messages: 9925
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 16:38
Localisation: Dans le Port de la Lune

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar Alegas » Mar 30 Aoû 2011, 00:40

Tout dépendra de la note que tu posteras. :twisted:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44255
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar Kakemono » Mar 30 Aoû 2011, 07:24

9/10 minimum. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Kakemono
Robocop
Robocop
 
Messages: 9925
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 16:38
Localisation: Dans le Port de la Lune

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar Alegas » Mar 30 Aoû 2011, 09:05

:love:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44255
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2011

Messagepar Pathfinder » Mar 30 Aoû 2011, 09:19

J'aime bien ce p'tit speed racer moi.
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3254
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Proie (La) - 7,5/10

Messagepar elpingos » Mer 31 Aoû 2011, 13:31

Image

LA PROIE
-------------------------------------------
Eric Valette (2011) | 7,5/10


Bon film qui mélange assez habilement le polar et le film d'action tout en revendiquant l’appellation d'origine "à la française".
A travers une galerie de personnages bien écrits et savamment interprétés le film arrive à balayer plusieurs genres en gardant un très bon rythme et une bonne lisibilité.
Dupontel est impeccable, comme toujours et pénétré, il retranscrit parfaitement l'urgence de son personnage, alternant physique et émotion. Stéphane Debac que je ne connaissais pas est flippant à souhait; associé à Natacha Régnier il forme un couple de psychopathes vraiment perturbants. Le méchant file les jetons et on y croit. Côté flics la distribution est assez déséquilibrée, Alice Taglioni s'en sort vraiment bien, les autres par contre sont pas franchement très convaincants. Un peu dommage, d'autant plus que la partie "flics" du film commençait plutôt bien avec une course poursuite vraiment bien fichue.. Malheureusement toute la partie enquête derrière tombe à plat et alourdit du coup un récit pourtant bien fluide, et bien pensé. Dommage aussi que le personnage de Sergi Lopez soit sous exploité : il aurait gagné à être plus présent à l'écran (au détriment de Zinedine Soualem par exemple).
Le côté actionner du film est bien réalisé sinon et suffisamment inventif, malgré des effets spectaculaires un peu trop exagérés et peu crédibles... Un gros point positif sur les décors aussi, avec des enchaînements prison/ville/gare/lotissement/nature particulièrement mis en valeur par le réal... C'est français mais ça a de la gueule. Le mélange de tous ces cinémas de genre prend malgré tout plutôt bien, malgré donc quelques maladresses de casting et des petits déséquilibres.
En tout cas un réalisateur à suivre qui nous livre un cinéma chiadé, esthétique et enlevé.
Critiques similaires
Film: Proie (La) (2010)
Note: 6,5/10
Auteur: Scalp
Film: Proie (La) (2010)
Note: 7,5/10
Auteur: dagokhiouma
Film: Proie (La) (2010)
Note: 8,5/10
Auteur: ViCo
Film: Proie (La) (2010)
Note: 6,75/10
Auteur: Kareem Said
Film: Proie (La) (2010)
Note: 7/10
Auteur: Jimmy Two Times

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Edward aux mains d'argent - 9,5/10

Messagepar elpingos » Mer 31 Aoû 2011, 15:52

Image

EDWARD AUX MAINS D'ARGENT
-------------------------------------------
Tim Burton (1990) | 9,5/10


Véritable chef d’œuvre poétique, le 4e long de Tim Burton est sans doute son meilleur film, et paradoxalement le plus simple.
Car beaucoup des ses suivants tenteront vainement de retrouver cette même magie, ce même équilibre parfait entre le conte gothique, la comédie burlesque et le drame.
Burton impressionna à l'époque par cet univers si particulier et pourtant très touchant, si poétique. L'histoire de cette créature difforme et inadaptée à un monde grotesque, est d'un romantisme fou, universel et intemporel. Les scènes d'une beauté troublante s'enchaînent, alternant les émotions, toujours dans la retenue mais toujours dans le splendide.
Un chef d’œuvre aussi grâce à ces 2 acteurs, Johnny Depp et Winona Ryder, magnifiques, en état de grâce.
Un chef d’œuvre aussi pour cette partition incroyable de Danny Elfman.
Enfin un chef d’œuvre pour m'avoir autant ému.
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO