[elpingos] Mes Critiques en 2012

Modérateur: Dunandan

Hot Fuzz - 8/10

Messagepar elpingos » Lun 27 Aoû 2012, 09:46

Image

HOT FUZZ
-------------------------------------------
Edgar Wright (2007) | 8/10




J'y vais de ma petite critique. Je ne l'avais pas encore vu et c'est clairement un film brillant.
Après son excellent Shaun of the dead, Edgar Wright remet le couvert et s'attaque ici à détourner les codes de l’actioner policier.
Grâce à un rythme trépidant de bout en bout (presque trop limite), il accumule les vannes bien marrantes dans sa première partie, jouant sur le décalage culturel du dépaysement campagnard (le héros super flic est débarqué chez les bouseux) et sur le côté extrémiste du flic en question. L'humour british fonctionne à merveille (c'est pas les Ch'tis quoi et ça joue pas que sur la parodie), chaque scène possède son côté fendard mais Wright n'oublie pas de faire avancer son intrigue (on n'est pas non plus dans un film qui ne repose que sur ses vannes, et heureusement). Dans la deuxième partie de son film, il prend les armes pour défourailler à tout va. Même si on ne s'éloigne jamais complètement de la comédie, le film atteint ici une autre dimension, mi-hommage parodique (les références citées sont Point break et Bad boys II) mi-actioner, avec des scènes de flingue over the top assez bien foutues et des morts bien sanglantes comme il faut. Les acteurs sont tous excellents, la réal très efficace et le mélange bien déconnant fonctionne à merveille.
Un film vraiment classe, bien gaulé, qui évite les lourdeurs, le déjà vu et l'humour de bas étage, et qui distille une très bonne humeur bien vacharde.
Critiques similaires
Film: Hot Fuzz
Note: 5/10
Auteur: Waylander
Film: Hot Fuzz
Note: 9/10
Auteur: helldude
Film: Hot Fuzz
Note: 8/10
Auteur: caducia
Film: Hot Fuzz
Note: 8,5/10
Auteur: zirko
Film: Hot Fuzz
Note: 7/10
Auteur: *Hiro

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Dunandan » Lun 27 Aoû 2012, 11:51

Ouais très sympa ce film, j'adore ce flic qui n'arrive plus à s'arrêter quel qu'en soit l'endroit :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19688
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Danse avec les Loups - 10/10

Messagepar elpingos » Lun 27 Aoû 2012, 15:57

Image

DANSE AVEC LES LOUPS
-------------------------------------------
Kevin Costner (1990) | 10/10



Un film épique comme rarement, une aventure passionnante, engagée et testamentaire du massacre écologique, culturel et social des natifs américains, le film de Kevin Costner c'est tout ça. Un classique qui émerveille toujours par sa beauté et l'intensité émotionnelle de ses scènes.
Danse avec les loups est un film avant tout brillant sur la forme. Les immenses plaines du Dakota qui n'ont jamais été aussi bien filmées retranscrivent la virginité de ces paysages et donnent au personnage principal ce caractère de solitude qu'il va rencontrer au début du film. Un homme isolé, convalescent qui a pour seule visite celle d'un loup, animal ô combien emblématique, qu'il va à force de patience réussir à approcher.
Danse avec les loups, c'est aussi ça. Un film patient, héritier des grands westerns, qui confirme s'il en était besoin la nécessité d'une longue exposition pour impliquer le spectateur. L'intériorisation du personnage va ensuite se transformer à mesure qu''il va s'immiscer dans le quotidien de ses voisins, une tribu Sioux. Là le film devient une peinture classique et philosophique (au bon sens du terme) de la culture Indienne. Et l'esquisse initiale se colore par petites touches, patiemment, minutieusement, jusqu'à ce tableau détaillé de la vie quotidienne autochtone. Et comme pour le lieutenant Dunbar, le spectateur intègre petit à petit les rites et coutumes de ces indiens décrits sans manichéisme, et guidé par la voix intérieure du héros, l'identification est totale.
La troisième partie du film sera la plus intense et la plus éprouvante. Car après cette plage d'immersion et de plénitude, le récit bascule dans l'affrontement et touche alors à notre cœur et notre humanité. Comment ne pas être terrassé par la fin d'un monde, celui de Dunbar devenu Sunkmanitu Tanka, de ses animaux amis, du massacre annoncé de son nouveau peuple et de l'exode forcé. La brutalité de l'invasion est montrée dans sa pire crudité, les blessures infligées se ressentent dans la chair et les exactions subies de créer un sentiment de révolte et d'injustice.
Costner interprète, produit et filme tout ça avec majesté. Sûr de son histoire et de la quintessence de son message, il le fait simplement, avec un talent énorme, et la justesse de ton, le rythme et l'application que cette histoire nécessite, aidé par des acteurs parfaits, une musique sublime et des décors époustouflants.
L’œuvre finale cumule les superlatifs et elle constitue le témoignage ultime et nécessaire de cette période de l'Histoire.
Chef d’œuvre.
Critiques similaires
Film: Danse avec les loups
Note: 10/10
Auteur: Scalp
Film: Danse avec les loups
Note: 10/10
Auteur: Heatmann
Film: Danse avec les loups
Note: 10/10
Auteur: Killbush
Film: Danse avec les loups
Note: 9,5/10
Auteur: Alegas
Film: Danse avec les loups
Note: 10/10
Auteur: lvri

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Pathfinder » Lun 27 Aoû 2012, 15:58

Raaaah, je comprendrais jamais ce torrent de 10!!!! :x
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3254
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Scalp » Lun 27 Aoû 2012, 15:58

T'as pas de coeur pour ça :mrgreen:

sinon bien entendu :

Image
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58455
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Heatmann » Lun 27 Aoû 2012, 16:01

bien jolie cette image panorama que tu a choisit elpingos :super:

aaaaaah Two socks ... :(

Image
:love:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Mark Chopper » Lun 27 Aoû 2012, 16:06

Pathfinder a écrit:Raaaah, je comprendrais jamais ce torrent de 10!!!! :x


Oui, nous nous sommes des êtes sensibles.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38276
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar elpingos » Lun 27 Aoû 2012, 16:09

Pathfinder a écrit:Raaaah, je comprendrais jamais ce torrent de 10!!!! :x

:lol:

Ben ouais, que veux-tu. Moi je comprendrais jamais ce qu'on peut lui reprocher à ce film.
Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Pathfinder » Lun 27 Aoû 2012, 16:19

Scalp a écrit:T'as pas de coeur pour ça :mrgreen:

sinon bien entendu :

Image


Bah ouais chui qu'un pov boeuf... :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3254
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Dunandan » Lun 27 Aoû 2012, 17:59

Ce sera l'un de mes prochains "pavés" à regarder celui-là, un 10 tout à fait mérité :love:
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19688
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar elpingos » Lun 27 Aoû 2012, 18:03

Et moi je vais essayer de trouver les révoltés du Bounty. Jamais vu :oops: Mais ça fait longtemps qu'il me titille.
Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Grand saut (Le) - 7/10

Messagepar elpingos » Mar 28 Aoû 2012, 16:20

Image

LE GRAND SAUT
-------------------------------------------
Frères Coen (1994) | 7/10



5e film des frères Coen et assez loin pour moi de leurs meilleurs, le grand saut témoigne tout de même de l'originalité de ton récurrente de leur filmographie (à mi-chemin du drame et de la comédie) et réussit à intéresser de par ses thématiques (l'ascension sociale, le monde de la finance et du journalisme) ses images et son interprétation (Tim Robbins, Paul Newman et Jennifer Jason Leigh en lead roles).
Les Coen ont vu les choses en grand (un de leurs plus gros budgets) et situent leur action dans un New York 50s très Orwellien où les gratte-ciels sont les symboles d'une hiérarchie tout-puissante. Ici tout se passe quasiment dans les locaux de Hudsucker industries et du journal local, 2 lieux où semble se dessiner le destin du monde et 2 lieux qui possèdent leurs propres règles, semble t'il immuables; jusqu'au suicide du PDG Hudsucker lui-même qui va projeter un tout nouvel employé un peu idiot à la tête de cet empire. Sur la base de cette situation ubuesque les Coens oscillent entre la comédie déjantée (les persos loufoques cabotinent un max), la critique d'une société capitaliste qui dénigre le consommateur et l'employé et une pincée de fantastique. Bref un mélange assez ambitieux qui n'aboutit pas complètement, la trame n'apportant que très peu d'élément de réelle surprise. Le film loupe donc un peu ses effets et ce n'est que grâce à des acteurs assez excellents et quelques dialogues brillants que l'humour des situations réussit à fonctionner. Et seules de très bonnes idées et symboliques (le cercle comme motif central et le 45e étage comme théâtre des événements) rehaussent le niveau de ce scénario un poil fade aux traits un peu trop surlignés.
Un film donc en demie-teinte par rapport à ce qu'ils ont pu faire d'autre, non pas mineur mais pas aussi abouti.. Malgré tout le film possède tout de même quelques vrais atouts de charme (décor, plans, rythme, interprétation et thématiques) qui devraient satisfaire les aficionados.
Critiques similaires
Film: Grand saut (Le)
Note: 7/10
Auteur: Alegas
Film: Grand saut (Le)
Note: 8,5/10
Auteur: Nulladies
Film: Grand saut (Le)
Note: 7/10
Auteur: nicofromtheblock
Film: Grand saut (Le)
Note: 7,5/10
Auteur: Jimmy Two Times
Film: Grand saut (Le)
Note: 6,5/10
Auteur: Milkshake

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Brazil - 9/10

Messagepar elpingos » Lun 03 Sep 2012, 10:57

Image

BRAZIL
-------------------------------------------
Terry Gilliam (1985) | 9/10



Revisionnage du chef d’œuvre de Gilliam qui est finalement encore meilleur que dans mes souvenirs.
Brazil est un film protéiforme, un mélange baroque de comédie burlesque, de film noir et de thriller SF, porté par la folie visuelle débridée de son auteur.
Adaptation officieuse de 1984, le monde fantasmagorique et ultra bureaucratique imaginé par Gilliam fait froid dans le dos et constitue encore aujourd'hui une critique visionnaire de nos sociétés modernes, abordant une multitude de thèmes sans jamais se perdre.
Irresponsabilité et incompétence d'une administration totalitaire que vient perturber un accident erratique, culte de la délation et de la paranoïa sécuritaire, misère sociale et écologique, solitude et bipolarité des hommes ... Le cahier des charges est vaste, mais son exhaustivité et son ironie est frappant d'intelligence et de maîtrise et constitue l'aboutissement toujours inégalé du genre.
En même temps, les personnages, aussi flippants que burlesques, insufflent la dualité nécessaire pour rendre le film drôle et grave à la fois, et la trame du film, dense et sombre est allégée par un romantisme salvateur, une invention plastique constante et un décalage de ton.
Les acteurs sont tous excellents (Jonathan Pryce énormissime est impliqué dans quasiment chaque scène et les 2nds rôles sont magnifiques, De Niro, Palin, Holm et Kim Greist). La réalisation intègre parfaitement toute la folie visuelle avec des images inventives, des décors froids et labyrinthiques, des plans glauques et étranges et des scènes oniriques joliment bricolées; malgré ses 2h20 le rythme du film est parfaitement tenu et n'accuse quasiment d'aucune baisse de rythme avec un long final cathartique dont le double épilogue est un tour de force absolument sublime.
Brazil fait partie de ces cauchemars cinématographiques magnifiques, à la fois glaçant et drolatique, et constitue l'illustration inspirée d'une anticipation visionnaire. Un film brillant et passionnant, et l’œuvre lumineuse et kafkaïenne d'un très grand auteur.
Critiques similaires
Film: Brazil
Note: 9,5/10
Auteur: francesco34
Film: Brazil
Note: 9/10
Auteur: Hannibal
Film: Brazil
Note: 7/10
Auteur: Waylander
Film: Brazil
Note: 8,5/10
Auteur: Alegas
Film: Brazil
Note: 8,5/10
Auteur: nicofromtheblock

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Alegas » Lun 03 Sep 2012, 11:48

:super:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44256
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Rocky Balboa - 7/10

Messagepar elpingos » Lun 03 Sep 2012, 13:44

Image

ROCKY BALBOA
-------------------------------------------
Sylvester Stallone (2006) | 7/10



Film vraiment plaisant et savoureusement nostalgique, Rocky Balboa marquait le retour du plus célèbre boxeur du cinéma en même temps que celui de son acteur ici aussi réalisateur; un retour réussi et convaincant donc, grâce notamment à un scénario assez humble et bien pensé qui réussit à peu près l'improbable, cad remettre sur le ring le fameux étalon italien qui tient plus ici de la vieille carne retraitée.
Alors bien sûr le film reste sans surprise, la bonté et la simplicité des hommes est mise à l'honneur, et Rocky est toujours ce bon vieux gars du peuple, brave et gentillet, qui incarne de façon un peu trop puritaine la valeur de travail et de courage. Mais même si je ne suis pas du tout un fan de la saga, je dois reconnaître que la recette fonctionne plutôt bien et avec aspect hommage/héritage plutôt bien orchestré. C'est clairement le cœur du film et le côté film de boxe qui arrive en toute fin, la partie la plus faible d'ailleurs, est finalement complètement anecdotique et évite le ridicule. Car Rocky Balboa est avant tout un film bilan, qui parle de parcours de vie, de vieillesse donc, mais aussi de sagesse et d'apaisement, et le parallèle du personnage avec son acteur fait mouche. Car comment ne pas être attendri par les efforts de cet homme à renaître de ses cendres, accompagné de sa bande de vieux poteaux et de son nouveau compagnon Punchy, alter ego canin qui lui aussi accuse le poids des années. Et comme pour ce bon vieux Rocky, ce retour de Sly fait plaisir à voir et force le respect. Car même si le film n'est pas non plus un grand film, sa symbolique, sa bonhommie et son caractère nostalgique en font tout de même une œuvre tout à fait recommandable de par ses qualités cinématographiques et son originalité dans son double niveau de lecture. Et surtout comme pour son générique de fin qui donne la part belle à des anonymes, Rocky Balboa apporte une conclusion touchante et tout à fait sympathique. Et le message d'amour de Stallone à son public (dont je ne fais donc pas réellement partie), loin d'être opportuniste, semble transpirer d'une réelle sincérité.
Critiques similaires
Film: Rocky Balboa
Note: 9/10
Auteur: Pathfinder
Film: Rocky Balboa
Note: 10/10
Auteur: Heatmann
Film: Rocky Balboa
Note: 8,5/10
Auteur: Kareem Said
Film: Rocky Balboa
Note: 6/10
Auteur: corrosion
Film: Rocky Balboa
Note: 4/10
Auteur: Bik

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO