[Alegas] Mes Critiques en 2021

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Alegas, Modérateurs du forum

[Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar Alegas » Ven 01 Jan 2021, 17:19

Top 2021


Image
Image Image
Image Image Image
Image Image Image Image

The Nightingale de Jennifer Kent : 7/10
Retfærdighedens ryttere de Anders Thomas Jensen : 7/10
Let him go de Thomas Bezucha : 7/10
The Last Duel de Ridley Scott : 7/10
The Sparks Brothers de Edgar Wright : 7/10
Bac nord de Cédric Jimenez : 7/10
Last night in Soho de Edgar Wright : 7/10
Luca de Enrico Casarosa : 7/10
Le sommet des dieux de Patrick Imbert : 7/10
The Father de Florian Zeller : 7/10
Palm Springs de Max Barbakow : 7/10
Falling de Viggo Mortensen : 6,5/10
The Courier de Dominic Cooke : 6,5/10
The empty man de David Prior : 6,5/10
Titane de Julia Ducournau : 6,5/10
The many saints of Newark de Alan Taylor : 6,5/10
Raya and the last dragon de Don Hall & Carlos López Estrada : 6,5/10
News of the world de Paul Greengrass : 6,5/10
Kaamelott - Premier volet de Alexandre Astier : 6,5/10
The Mauritanian de Kevin Macdonald : 6,5/10
Zack Snyder's Justice League de Zack Snyder : 6,5/10
Nomadland de Chloé Zhao : 6,5/10
The night house de David Bruckner : 6/10
The French Dispatch de Wes Anderson : 6/10
The Croods : A new age de Joel Crawford : 6/10
The Dig de Simon Stone : 6/10
Kimi to, nami ni noretara de Masaaki Yuasa : 6/10
The last black man in San Francisco de Joe Talbot : 6/10
La Nuée de Just Philippot : 6/10
Petite maman de Céline Sciamma : 5,5/10
Annette de Leos Carax : 5,5/10
Verdens verste menneske de Joachim Trier : 5,5/10
No time to die de Cary Joji Fukunaga : 5,5/10
A Quiet Place Part II de John Krasinski : 5,5/10
Love and monsters de Michael Matthews : 5,5/10
Myši patří do nebe de Denisa Grimmová Abrhámová & Jan Bubeníček : 5,5/10
Judas and the Black Messiah de Shaka King : 5,5/10
Pieces of a woman de Kornél Mundruczó : 5,5/10
Roald Dahl's The Witches de Robert Zemeckis : 5/10
Comment je suis devenu super-héros de Douglas Attal : 5/10
Army of the dead de Zack Snyder : 4,5/10
OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire de Nicolas Bedos : 4/10
Oxygène de Alexandre Aja : 4/10
Benedetta de Paul Verhoeven : 3,5/10
Le dernier voyage de Romain Quirot : 3,5/10
The woman in the window de Joe Wright : 3,5/10
Malignant de James Wan : 3/10
Cry Macho de Clint Eastwood : 2,5/10
Old de M. Night Shyamalan : 2/10
Godzilla vs. Kong de Adam Wingard : 2/10
Promising young woman de Emerald Fennell : 1/10




Films vus en 2021 :

Janvier :

1 : Soul, Pete Docter & Kemp Powers, 2020, TV VO : 8/10
2 : A most violent year, J.C. Chandor, 2014, Blu-Ray VOST : 8,5/10
3 : Rocketman, Dexter Fletcher, 2019, Blu-Ray VOST : 6,5/10
4 : La Gomera, Corneliu Porumboiu, 2019, Truc VOSTA : 5,5/10
5 : A Dog's Life, Charles Chaplin, 1918, Truc VO : 6/10
6 : Over the Moon, Glen Keane, 2020, TV VOST : 4,5/10
7 : Cartouche, Philippe de Broca, 1962, TV VF : 6/10
8 : Pinocchio, Matteo Garrone, 2019, Truc VOST : 7/10
9 : Rejected, Don Hertzfeldt, 2000, Truc VO : 8/10
10 : Hustle & Flow, Craig Brewer, 2005, Blu-Ray VOST : 8,5/10
11 : Doktor Mabuse, der Spieler, Fritz Lang, 1922, DVD VO : 5,5/10
12 : Hogar, Àlex Pastor & David Pastor, 2020, TV VOST : 6/10
13 : Underwater, William Eubank, 2020, Truc VOST : 5,5/10
14 : Obsession, Brian De Palma, 1976, DVD VOST : 5,5/10
15 : Casino, Martin Scorsese, 1995, UHD VOST : 9,5/10
16 : La sombra de la ley, Dani de la Torre, 2018, TV VOST : 4/10
17 : Waiting for the barbarians, Ciro Guerra, 2020, Truc VOST : 7,5/10
18 : Que la fête commence..., Bertrand Tavernier, 1975, DVD VF : 6,5/10
19 : Within our gates, Oscar Micheaux, 1920, TV VO : 3,5/10
20 : The people vs. Larry Flynt, Miloš Forman, 1996, DVD VOST : 7/10
21 : Amistad, Steven Spielberg, 1997, DVD VOST : 6,5/10
22 : The Witch, Robert Eggers, 2016, TV VOST : 6,5/10
23 : Coco, Lee Unkrich, 2017, TV VO : 6,5/10
24 : Legend of the Guardians : The Owls of Ga'Hoole, Zack Snyder, 2010, Blu-Ray VOSTA : 6,5/10
25 : Valmont, Miloš Forman, 1989, DVD VOST : 7/10
26 : Nostalghia, Andreï Tarkovski, 1983, DVD VOST : 3/10
27 : Excelsior !, Georges Méliès, 1901, TV VF : 7/10
28 : L'homme à la tête de caoutchouc, Georges Méliès, 1901, TV VF : 6,5/10
29 : L'homme mouche, Georges Méliès, 1902, TV VF : 5/10
30 : Tenki no ko, Makoto Shinkai, 2019, Truc VOSTA : 4/10
31 : Ça commence aujourd'hui, Bertrand Tavernier, 1999, DVD VF : 8,5/10
32 : Le chaudron infernal, Georges Méliès, 1903, TV VF : 6/10
33 : Black Snake Moan, Craig Brewer, 2006, Blu-Ray VOST : 7,5/10
34 : Le royaume des fées, Georges Méliès, 1903, TV VF : 5,5/10
35 : Sin Nombre, Cary Joji Fukunaga, 2009, DVD VOST : 6/10
36 : Umi ga kikoeru, Tomomi Mochizuki, 1993, TV VOST : 4,5/10
37 : Le palais des mille et une nuits, Georges Méliès, 1905, TV VF : 4/10
38 : Still Alice, Richard Glatzer & Wash Westmoreland, 2015, DVD VOST : 6,5/10
39 : The longest day, Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki, Gerd Oswald & Darryl F. Zanuck, 1962, Truc VOST : 7/10
40 : Dolemite is my name, Craig Brewer, 2019, TV VOST : 8/10
41 : 12 angry men, Sidney Lumet, 1957, Blu-Ray VOST : 9/10
42 : Baraka, Ron Fricke, 1992, Blu-Ray VO : 9/10
43 : La Poison, Sacha Guitry, 1951, DVD VF : 6/10
44 : A night to remember, Roy Ward Baker, 1958, TV VOST : 7/10
45 : The Doors, Oliver Stone, 1991, DVD VOST : 7,5/10
46 : La fille sur le pont, Patrice Leconte, 1999, DVD VF : 6,5/10
47 : The enemy below, Dick Powell, 1957, TV VOST : 7/10
48 : Capitaine Conan, Bertrand Tavernier, 1996, DVD VF : 6,5/10
49 : The Firm, Sydney Pollack, 1993, DVD VOST : 6/10
50 : Neko no ongaeshi, Hiroyuki Morita, 2002, TV VOST : 6/10
51 : Manhattan murder mystery, Woody Allen, 1993, TV VOST : 4/10
52 : Hush, Mike Flanagan, 2016, TV VOST : 7/10
53 : Mary Shelley's Frankenstein, Kenneth Branagh, 1994, TV VOST : 2,5/10

Février :

54 : J'accuse, Abel Gance, 1919, Truc VF : 7/10
55 : Girl, interrupted, James Mangold, 1999, TV VOST : 7/10
56 : Le train, John Frankenheimer, 1964, Truc VOST : 8/10
57 : The Dig, Simon Stone, 2021, TV VOST : 6,5/10
58 : La tête d'un homme, Julien Duvivier, 1933, TV VF : 5,5/10
59 : La Vérité, Henri-Georges Clouzot, 1960, Truc VF : 8/10
60 : 12 angry men, William Friedkin, 1997, Truc VO : 7,5/10
61 : Way down east, D.W. Griffith, 1920, DVD VO : 4/10
62 : La Sirène, Georges Méliès, 1904, TV VF : 6/10
63 : Le voyage à travers l'impossible, Georges Méliès, 1904, TV VF : 7/10
64 : Le locataire diabolique, Georges Méliès, 1909, TV VF : 7,5/10
65 : Le voyage dans la Lune, Georges Méliès, 1902, TV VF : 8/10
66 : Pickup on South Street, Samuel Fuller, 1953, DVD VOST : 6,5/10
67 : Le cas du docteur Laurent, Jean-Paul Le Chanois, 1957, TV VF : 7,5/10
68 : The Professionals, Richard Brooks, 1966, Blu-Ray VOST : 7/10
69 : News of the world, Paul Greengrass, 2020, TV VOST : 6,5/10
70 : Le vieil homme et l'enfant, Claude Berri, 1967, DVD VF : 6,5/10
71 : La mort en direct, Bertrand Tavernier, 1980, DVD VOST : 4,5/10
72 : Casualties of war, Brian De Palma, 1989, Blu-Ray VOST : 7,5/10
73 : Orphans of the storm, D.W. Griffith, 1921, DVD VO : 4,5/10
74 : Ad Astra, James Gray, 2019, UHD VOST : 9,5/10
75 : Redacted, Brian De Palma, 2007, DVD VOST : 0,5/10
76 : Les cartes vivantes, Georges Méliès, 1904, TV VF : 5,5/10
77 : Les affiches en goguette, Georges Méliès, 1906, TV VF : 5/10
78 : Les quatre cents farces du diable, Georges Méliès, 1906, TV VF : 5/10
79 : Die Klavierspielerin, Michael Haneke, 2001, TV VF : 4/10
80 : Gōngfu, Stephen Chow, 2004, TV VOST : 7/10
81 : Clueless, Amy Heckerling, 1995, TV VOST : 4/10
82 : Chacun sa chance, René Pujol & Hans Steinhoff, 1930, Truc VF : 3/10
83 : Glory, Edward Zwick, 1989, TV VOST : 6/10
84 : Ingeborg Holm, Victor Sjöström, 1913, TV VO : 7/10
85 : As good as it gets, James L. Brooks, 1997, DVD VOST : 6,5/10
86 : Ed Wood, Tim Burton, 1994, Blu-Ray VOST : 7,5/10
87 : Terje Vigen, Victor Sjöström, 1917, TV VO : 7,5/10
88 : There will be blood, Paul Thomas Anderson, 2007, Blu-Ray VOST : 10/10
89 : Big Fish, Tim Burton, 2003, Blu-Ray VOST : 8/10
90 : Small soldiers, Joe Dante, 1998, TV VOST : 7/10
91 : Hard target, John Woo, 1993, TV VOST : 5,5/10
92 : Dante's Peak, Roger Donaldson, 1997, TV VOST : 5,5/10
93 : Nanook of the north, Robert J. Flaherty, 1922, DVD VO : 6/10
94 : Pieces of a woman, Kornél Mundruczó, 2020, TV VOST : 6/10

Mars :

95 : Mishima : A life in four chapters, Paul Schrader, 1985, TV VOST : 5/10
96 : The end of the affair, Neil Jordan, 1999, TV VOST : 7/10
97 : À propos de Nice, Jean Vigo, 1930, DVD VF : 5,5/10
98 : La natation par Jean Taris, Jean Vigo, 1931, DVD VF : 6/10
99 : Cleopatra, Joseph L. Mankiewicz, 1963, DVD VOST : 5/10
100 : Man of steel, Zack Snyder, 2013, Blu-Ray VOST : 7/10
101 : Round Midnight, Bertrand Tavernier, 1986, DVD VOST : 4/10
102 : The Eagle has landed, John Sturges, 1976, TV VOST : 5,5/10
103 : The Royal Tenenbaums, Wes Anderson, 2001, TV VOST : 6/10
104 : Aquaman, James Wan, 2018, Truc VOST : 3,5/10
105 : A Shaun the Sheep Movie : Farmageddon, Will Becher & Richard Phelan, 2019, Blu-Ray VO : 7/10
106 : The Thief of Bagdad, Raoul Walsh, 1924, DVD VO : 5/10
107 : Zéro de conduite, Jean Vigo, 1933, DVD VF : 6/10
108 : Foolish wives, Erich Von Stroheim, 1922, Truc VO : 6/10
109 : Batman v Superman : Dawn of Justice, Zack Snyder, 2016, Truc VOST : 6/10
110 : Wonder Wheel, Woody Allen, 2017, DVD VOST : 6/10
111 : Porte des Lilas, René Clair, 1957, Truc VF : 7/10
112 : L'Atalante, Jean Vigo, 1934, DVD VF : 6/10
113 : Saving private Ryan, Steven Spielberg, 1998, Blu-Ray VOST : 10/10
114 : The Red Shoes, Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948, Blu-Ray VOST : 9/10
115 : American Made, Doug Liman, 2017, TV VOST : 5/10
116 : Shaun the Sheep : The farmer's llamas, Jay Grace, 2015, TV VO : 6/10
117 : The squid and the whale, Noah Baumbach, 2005, TV VOST : 4/10
118 : Zack Snyder's Justice League, Zack Snyder, 2021, Truc VOST : 6,5/10
119 : Three ages, Buster Keaton & Edward F. Cline, 1923, DVD VO : 7/10
120 : A.I. Artificial Intelligence, Steven Spielberg, Blu-Ray VOST : 9/10
121 : Birdman or (The unexpected virtue of ignorance), Alejandro González Iñárritu, 2014, TV VOST : 7/10
122 : The Jazz Singer, Alan Crosland, 1927, DVD VOST : 5,5/10
123 : Broken arrow, Delmer Daves, 1950, TV VOST : 7,5/10
124 : The angels' share, Ken Loach, 2012, TV VOST : 7/10
125 : Freaks, Tod Browning, 1932, DVD VOST : 7,5/10
126 : Les grandes familles, Denys de la Patellière, 1958, Truc VF : 6,5/10
127 : Une étrange affaire, Pierre Granier-Deferre, 1981, Truc VF : 5,5/10
128 : L'horloger de Saint-Paul, Bertrand Tavernier, 1974, TV VF : 6/10
129 : Scarface, Howard Hawks, 1932, DVD VOST : 7,5/10
130 : Spider-Man : Into the Spider-Verse, Peter Ramsey, Rodney Rothman & Bob Persichetti, 2019, UHD VOST : 9/10
131 : Mon oncle d'Amérique, Alain Resnais, 1980, TV VF : 3/10
132 : Maigret tend un piège, Jean Delannoy, 1958, Truc VF : 6,5/10
133 : Tirez sur le pianiste, François Truffaut, 1960, TV VF : 5/10
134 : O.J. : Made in America, Ezra Edelman, 2016, TV VOST : 8,5/10
135 : Fahrenheit 451, François Truffaut, 1966, TV VOST : 3,5/10
136 : Rue des prairies, Denys de la Patellière, 1959, Truc VF : 7/10

Avril :

137 : Minority Report, Steven Spielberg, 2002, Blu-Ray VOST : 8/10
138 : Speed Racer, Lilly & Lana Wachowski, 2008, Blu-Ray VOST : 10/10
139 : Maigret et l'affaire Saint-Fiacre, Jean Delannoy, 1959, Truc VF : 6/10
140 : Captain Underpants : The first epic movie, David Soren, 2017, TV VOST : 5/10
141 : Niagara, Henry Hathaway, 1953, TV VOST : 6,5/10
142 : Le dernier métro, François Truffaut, 1980, TV VF : 5,5/10
143 : Mind Game, Masaaki Yuasa, 2004, Truc VOST : 7,5/10
144 : Soy Cuba, Mikhaïl Kalatozov, 1964, DVD VOST : 8,5/10
145 : The Nightingale, Jennifer Kent, 2019, Truc VOST : 7/10
146 : Fish Tank, Andrea Arnold, 2009, TV VOST : 7,5/10
147 : First Man, Damien Chazelle, 2018, Blu-Ray VOST : 9/10
148 : Before I wake, Mike Flanagan, 2016, TV VOST : 4,5/10
149 : The Piano, Jane Campion, 1993, Blu-Ray VOST : 7,5/10
150 : Häxan, Benjamin Christensen, 1922, Truc VO : 7,5/10
151 : Mon idole, Guillaume Canet, 2002, DVD VF : 7/10
152 : Tōkyō monogatari, Yasujirō Ozu, 1953, DVD VOST : 3/10
153 : Time Bandits, Terry Gilliam, 1981, Truc VOST : 7/10
154 : Le manège, Jean-Pierre Jeunet, 1980, Truc VF : 6,5/10
155 : Vénus noire, Abdellatif Kechiche, 2010, TV VOST : 4/10
156 : Catch me if you can, Steven Spielberg, 2002, Blu-Ray VOST : 8,5/10
157 : Wonder boys, Curtis Hanson, 2000, TV VOST : 5,5/10
158 : Godzilla vs. Kong, Adam Wingard, 2021, Truc VOST : 2/10
159 : Zulu, Cy Endfield, 1964, DVD VOST : 7/10
160 : 13th, Ava DuVernay, 2016, TV VOST : 7/10
161 : Serenity, Joss Whedon, 2005, TV VOST : 6/10
162 : Crna mačka, beli mačor, Emir Kusturica, 1998, TV VOST : 5/10
163 : The Terminal, Steven Spielberg, 2004, Blu-Ray VOST : 7,5/10
164 : The Babadook, Jennifer Kent, 2014, Truc VOST : 8/10
165 : Opera, Dario Argento, 1987, TV VOST : 5/10
166 : War of the Worlds, Steven Spielberg, 2005, Blu-Ray VOST : 9/10
167 : Kikujirō no natsu, Takeshi Kitano, 1999, TV VOST : 6/10
168 : 8 femmes, François Ozon, 2002, TV VF : 5,5/10
169 : The 13th Warrior, John McTiernan, 1999, Blu-Ray VOST : 9/10
170 : The Witches, Nicolas Roeg, 1990, TV VOST : 7/10
171 : Fitzcarraldo, Werner Herzog, 1982, DVD VOST : 7/10
172 : Austin Powers : International man of mystery, Jay Roach, 1997, Truc VOST : 4/10

Mai :

173 : The Mitchells vs. the Machines, Michael Rianda & Jeff Rowe, 2021, TV VOST : 8/10
174 : Laurence anyways, Xavier Dolan, 2012, TV VF : 6,5/10
175 : Munich, Steven Spielberg, 2005, Blu-Ray VOST : 10/10
176 : Monster, Jennifer Kent, 2005, Truc VO : 7/10
177 : Les amours imaginaires, Xavier Dolan, 2013, TV VF : 3/10
178 : Austin Powers : The spy who shagged me, Jay Roach, 1999, Truc VOST : 6,5/10
179 : Judas and the Black Messiah, Shaka King, 2021, Truc VOST : 5,5/10
180 : Mauvais sang, Leos Carax, 1986, DVD VF : 5/10
181 : Un Condé, Yves Boisset, 1970, Blu-Ray VF : 4/10
182 : Austin Powers in Goldmember, Jay Roach, 2002, Truc VOST : 6/10
183 : L'affaire SK1, Frédéric Tellier, 2014, TV VF : 6/10
184 : The great Muppet caper, Jim Henson, 1981, Blu-Ray VOST : 6,5/10
185 : Peur sur la ville, Henri Verneuil, 1975, TV VF : 7/10
186 : Lola, Jacques Demy, 1961, TV VF : 6,5/10
187 : Roald Dahl's The Witches, Robert Zemeckis, 2020, Truc VOST : 5/10
188 : The shape of water, Guillermo Del Toro, 2017, Blu-Ray VOST : 7/10
189 : Music Box, Costa-Gavras, 1989, DVD VOST : 8/10
190 : Les grandes manœuvres, René Clair, 1955, DVD VF : 7/10
191 : Palm Springs, Max Barbakow, 2020, Truc VOST : 7/10
192 : Once, John Carney, 2007, DVD VOST : 6,5/10
193 : Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull, Steven Spielberg, 2008, Blu-Ray VOST : 4/10
194 : Es geschah am hellichten Tag, Ladislao Vajda, 1958, TV VOST : 6/10
195 : Le dernier voyage, Romain Quirot, 2021, Ciné VF : 3,5/10
196 : Falling, Viggo Mortensen, 2020, Ciné VOST : 6,5/10
197 : Druk, Thomas Vinterberg, 2020, Ciné VOST : 7/10
198 : Shadow of a doubt, Alfred Hitchcock, 1943, Ciné VOST : 6/10
199 : Adieu les cons, Albert Dupontel, 2020, Ciné VF : 7/10
200 : Cruising, William Friedkin, 1980, Ciné VOST : 6/10
201 : De bruit et de fureur, Jean-Claude Brisseau, 1988, TV VF : 6/10
202 : Mean Girls, Mark Waters, 2004, TV VOST : 7/10
203 : Pas de repos pour Billy Brakko, Jean-Pierre Jeunet, 1984, Truc VF : 8/10
204 : La maison ensorcelée, Segundo de Chomón, 1907, Truc VO : 6,5/10
205 : Fast Film, Virgil Widrich, 2003, Truc VO : 8/10
206 : The Father, Florian Zeller, 2020, Ciné VOST : 7/10
207 : Promising young woman, Emerald Fennell, 2020, Ciné VOST : 1/10
208 : 48 Hrs., Walter Hill, 1982, Truc VOST : 7/10
209 : Running on empty, Sidney Lumet, 1988, Ciné VOST : 7,5/10

Juin :

210 : The Wicker Man, Robin Hardy, 1973, Ciné VOST : 6,5/10
211 : Electroma, Thomas Bangalter & Guy-Manuel De Homem-Christo, 2006, TV VO : 5,5/10
212 : Offret, Andreï Tarkovski, 1986, DVD VOST : 2/10
213 : Love and monsters, Michael Matthews, 2020, TV VOST : 5,5/10
124 : Stereo (Tile 3B of a CAEE Educational Mosaic), David Cronenberg, 1969, DVD VOST : 1,5/10
215 : Raya and the last dragon, Don Hall & Carlos López Estrada, 2021, TV VO : 6,5/10
216 : The adventures of Tintin, Steven Spielberg, 2011, Blu-Ray VOST : 8/10
217 : Crimes of the future, David Cronenberg, 1970, DVD VOST : 0,5/10
218 : Petite maman, Céline Sciamma, 2021, Ciné VF : 5,5/10
219 : The Conjuring, James Wan, 2013, Blu-Ray VOST : 7/10
220 : The Haunting, Robert Wise, 1963, DVD VOST : 6/10
221 : Le crime de monsieur Lange, Jean Renoir, 1936, Ciné VF : 6,5/10
222 : Nomadland, Chloé Zhao, 2020, Ciné VOST : 6,5/10
223 : Scarecrow, Jerry Schatzberg, 1973, Ciné VOST : 5,5/10
224 : I'm not there, Todd Haynes, 2007, DVD VOST : 7/10
225 : Night of the living dead, George A. Romero, 1968, Ciné VOST : 7,5/10
226 : Dawn of the dead, George A. Romero, 1978, Ciné VOST : 8/10
227 : Quai d'Orsay, Bertrand Tavernier, 2013, DVD VF : 7/10
228 : The paleface, Buster Keaton & Edward F. Cline, 1922, DVD VO : 5,5/10
229 : Go West, Buster Keaton, 1925, DVD VO : 6,5/10
230 : Searching for Bobby Fischer, Steven Zaillian, 1993, TV VOST : 5/10
231 : Sound of Metal, Darius Marder, 2020, Ciné VOST : 7,5/10
232 : Humorous phases of funny faces, James Stuart Blackton, 1906, TV VO : 5,5/10
233 : Fantasmagorie, Émile Cohl, 1908, TV VO : 7/10
234 : Gertie the dinosaur, Winsor McCay, 1914, TV VO : 6,5/10
235 : Out of the inkwell : The tantalizing fly, Max Fleischer, 1919, TV VO : 7/10
236 : La Roue, Abel Gance, 1923, Truc VF : 7/10
237 : Jūbei ninpūchō, Yoshiaki Kawajiri, 1993, Truc VOST : 6,5/10
238 : Dr. Strangelove or : How I learned to stop worrying and love the Bomb, Stanley Kubrick, 1964, Blu-Ray VOST : 8/10
239 : Let him go, Thomas Bezucha, 2020, Ciné VOST : 7/10
240 : Le récif de corail, Maurice Gleize, 1939, TV VF : 4/10
241 : La Nuée, Just Philippot, 2021, Ciné VF : 6/10
242 : Luca, Enrico Casarosa, 2021, TV VOST : 7/10
243 : Roma, Alfonso Cuarón, 2018, Ciné VOST : 7,5/10
244 : Everybody's fine, Kirk Jones, 2009, TV VOST : 4,5/10
245 : Danton, Andrzej Wajda, 1982, DVD VF : 6,5/10
246 : The bad and the beautiful, Vincente Minnelli, 1952, Ciné VOST : 8/10
247 : Demolition Man, Marco Brambilla, 1993, TV VOST : 6/10
248 : Hulk, Ang Lee, 2003, TV VOST : 4/10
249 : Army of the dead, Zack Snyder, 2021, TV VOST : 4,5/10
250 : La ragazza con la valigia, Valerio Zurlini, 1961, Ciné VOST : 6/10
251 : Battling Butler, Buster Keaton, 1926, DVD VO : 5,5/10
252 : Cops, Buster Keaton & Edward F. Cline, 1922, DVD VO : 6,5/10
253 : Day of the dead, George A. Romero, 1985, Ciné VOST : 8/10
254 : Minari, Lee Isaac Chung, 2021, Ciné VOST : 8/10

Juillet :

255 : Festen, Thomas Vinterberg, 1998, DVD VOST : 6,5/10
256 : A Quiet Place Part II, John Krasinski, 2021, Ciné VOST : 5,5/10
257 : If anything happens I love you, Will McCormack & Michael Govier, 2020, TV VO : 7/10
258 : Le petit lieutenant, Xavier Beauvois, 2005, TV VF : 6/10
259 : Teddy, Ludovic & Zoran Boukherma, 2021, Ciné VF : 8/10
260 : The Courier, Dominic Cooke, 2021, Ciné VOST : 6,5/10
261 : Novecento, Bernardo Bertolucci, 1976, Ciné VOST : 5,5/10
262 : Commando, Mark L. Lester, 1985, Truc VF : 7,5/10
263 : Adults in the room, Costa-Gavras, 2019, DVD VOST : 7,5/10
264 : A Star is born, George Cuckor, 1954, DVD VOST : 5/10
265 : Comment je suis devenu super-héros, Douglas Attal, 2021, TV VF : 5/10
266 : Fail Safe, Sidney Lumet, 1964, Blu-Ray VOST : 9/10
267 : Annette, Leos Carax, 2021, Ciné VOST : 5,5/10
268 : The Tin Star, Anthony Mann, 1957, TV VOST : 7,5/10
269 : Benedetta, Paul Verhoeven, 2021, Ciné VF : 3,5/10
270 : The electric house, Buster Keaton & Edward F. Cline, 1922, DVD VO : 7/10
271 : Le dernier des six, Georges Lacombe, 1941, Truc VF : 6/10
272 : The Magnificent Seven, Antoine Fuqua, 2016, TV VF : 5,5/10
273 : Airplane !, David & Jerry Zucker & Jim Abrahams, 1980, Blu-Ray VOST : 8/10
274 : Legionnaire, Peter MacDonald, 1998, DVD VOST : 6/10
275 : La battaglia di Algeri, Gillo Pontecorvo, 1966, Truc VOST : 7/10
276 : Bambi meets Godzilla, Marv Newland, 1969, Truc VO : 8/10
277 : The Mauritanian, Kevin Macdonald, 2021, Ciné VOST : 6,5/10
278 : Oxygène, Alexandre Aja, 2021, TV VF : 4,5/10
279 : Our hospitality, Buster Keaton & John G. Blystone, 1923, DVD VO : 6,5/10
280 : Gerald's game, Mike Flanagan, 2017, TV VOST : 6,5/10
281 : Titane, Julia Ducournau, 2021, Ciné VF : 6,5/10
282 : Shoot the moon, Alan Parker, 1982, Ciné VOST : 7,5/10
283 : Un dimanche à la campagne, Bertrand Tavernier, 1984, DVD VF : 5/10
284 : In the mood for love, Wong Kar-waï, 2000, Ciné VOST : 8/10
285 : Braveheart, Mel Gibson, 1995, Blu-Ray VOST : 9,5/10
286 : Fantastic Mr. Fox, Wes Anderson, 2009, Blu-Ray VOST : 8,5/10
287 : The Croods : A new age, Joel Crawford, 2020, Truc VOST : 6/10
288 : Grave, Julia Ducournau, 2017, TV VF : 7/10
289 : The Sparks Brothers, Edgar Wright, 2021, Ciné VOST : 7/10

Août :

290 : Mandy, Panos Cosmatos, 2018, TV VOST : 6,5/10
291 : Won't you be my neighbor ?, Morgan Neville, 2018, TV VOST : 7,5/10
292 : One week, Buster Keaton & Edward F. Cline, 1920, Truc VO : 7/10
293 : L'étrange monsieur Victor, Jean Grémillon, 1938, Ciné VF : 6/10
294 : OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, Nicolas Bedos, 2021, Ciné VF : 4/10
295 : La bride sur le cou, Roger Vadim, 1961, Truc VF : 5/10
296 : L'affaire Dominici, Claude Bernard-Aubert, 1973, Truc VF : 4,5/10
297 : The Swimmer, Frank Perry, 1968, Ciné VOST : 8/10
298 : The Beatles : Eight days a week - The touring years, Ron Howard, 2016, TV VOST : 6/10
299 : Old, M. Night Shyamalan, 2021, Ciné VOST : 2/10
300 : Les amants du Tage, Henri Verneuil, 1955, Truc VF : 6,5/10
301 : Body Snatchers, Abel Ferrara, 1993, Ciné VOST : 7/10
302 : Kaamelott - Premier volet, Alexandre Astier, 2021, Ciné VF : 6,5/10
303 : La noche de 12 años, Álvaro Brechner, 2018, TV VOST : 6/10
304 : Les patriotes, Éric Rochant, 1994, DVD VOST : 7,5/10
305 : The Lord of the Rings : The Fellowship of the Ring, Peter Jackson, 2001, Blu-Ray VO : 10/10
306 : De battre mon coeur s'est arrêté, Jacques Audiard, 2005, DVD VF : 3/10
307 : The english patient, Anthony Minghella, 1996, DVD VOST : 4/10
308 : Django, Sergio Corbucci, 1966, Ciné VOST : 5/10
309 : Onoda - 10 000 nuits dans la jungle, Arthur Harari, 2021, Ciné VOST : 7,5/10
310 : Dracula, Tod Browning, 1931, DVD VOST : 4/10
311 : L'amour d'une femme, Jean Grémillon, 1953, Ciné VF : 8/10
312 : The heartbreak kid, Bobby & Peter Farrelly, 2007, TV VOST : 6,5/10
313 : Boudu sauvé des eaux, Jean Renoir, 1932, DVD VF : 5/10
314 : Bac nord, Cédric Jimenez, 2021, Ciné VF : 7/10
315 : The incredible shrinking man, Jack Arnold, 1957, Ciné VOST : 7/10
316 : Imitation of life, Douglas Sirk, 1959, Ciné VOST : 6,5/10
317 : The Lord of the Rings : The Two Towers, Peter Jackson, 2002, Blu-Ray VO : 10/10
318 : Waltzes from Vienna, Alfred Hitchcock, 1934, DVD VOST : 4/10
319 : Au poste !, Quentin Dupieux, 2018, TV VF : 6,5/10
320 : Grease, Randal Kleiser, 1978, Blu-Ray VOST : 8/10
321 : Downhill, Alfred Hitchcock, 1927, DVD VO : 3,5/10
322 : La souriante madame Beudet, Germaine Dulac, 1923 : 5,5/10
323 : The crying game, Neil Jordan, 1992, TV VOST : 4/10
324 : Un condamné à mort s'est échappé, Robert Bresson, 1956, Ciné VF : 6,5/10
325 : Only angels have wings, Howard Hawks, 1939, Ciné VOST : 8/10
326 : Lola, Rainer Werner Fassbinder, 1981, TV VOST : 5/10
327 : Kicking and screaming, Noah Baumbach, 1995, TV VOST : 2,5/10

Septembre :

328 : The Lord of the Rings : The Return of the King, Peter Jackson, 2003, Blu-Ray VO : 10/10
329 : Stavisky, Alain Resnais, 1974, TV VF : 2/10
330 : Greed, Erich von Stroheim, 1924, Truc VO : 6,5/10
331 : The Navigator, Buster Keaton & Donald Crisp, 1924, Truc VO : 7,5/10
332 : Kimi to, nami ni noretara, Masaaki Yuasa, 2019, Ciné VOST : 6/10
333 : Le Magnifique, Philippe de Broca, 1973, TV VF : 7/10
334 : The great white silence, Herbert Ponting, 1924, Truc VO : 7,5/10
335 : Malignant, James Wan, 2021, Ciné VOST : 3/10
336 : Enemy at the gates, Jean-Jacques Annaud, 2001, Blu-Ray VOST : 8/10
337 : Die Abenteuer des Prinzen Achmed, Lotte Reiniger, 1926, DVD VO : 6,5/10
338 : La cité de la peur, Alain Berbérian, 1994, Blu-Ray VF : 8/10
339 : Blackmail, Alfred Hitchcock, 1929, Truc VOST : 5,5/10
340 : The Wicker Man, Neil LaBute, 2006, Truc VOST : 1,5/10
341 : Faust – Eine deutsche Volkssage, F.W. Murnau, 1926, Truc VO : 9/10
342 : The Untouchables, Brian De Palma, 1987, Ciné VOST : 8/10
343 : Fierrot le pou, Mathieu Kassovitz, 1990, TV VF : 6/10
344 : Dune, Denis Villeneuve, 2021, Ciné VOST : 7,5/10
345 : Two cars, one night, Taika Waititi, 2004, TV VOST : 7/10
346 : Advise & consent, Otto Preminger, 1962, DVD VOST : 7/10
347 : Deep Impact, Mimi Leder, 1998, TV VOST : 3/10
348 : The Commitments, Alan Parker, 1991, DVD VOST : 7/10
349 : Central do Brasil, Walter Salles, 1998, TV VOST : 6/10
350 : Next floor, Denis Villeneuve, 2008, Truc VO : 7/10
351 : L'assassin habite au 21, Henri Georges-Clouzot, 1942, Blu-Ray VF : 7,5/10
352 : Skhizein, Jérémy Clapin, 2008, TV VF : 6,5/10
353 : The night house, David Bruckner, 2021, Ciné VOST : 6/10
354 : War horse, Steven Spielberg, 2011, Blu-Ray VOST : 9/10
355 : Cidade de Deus, Fernando Mereilles & Kátia Lund, 2002, Blu-Ray VOST : 7,5/10
356 : Dune, Denis Villeneuve, 2021, Ciné VOST : 7,5/10
357 : Le sommet des dieux, Patrick Imbert, 2021, Ciné VF : 7/10
358 : Daylight, Rob Cohen, 1996, TV VOST : 5/10
359 : Frankenstein, James Whale, 1931, DVD VOST : 6/10
360 : The 39 Steps, Alfred Hitchcock, 1935, Truc VOST : 7/10
361 : Sinbad : Legend of the Seven Seas, Tim Johnson & Patrick Gilmore, 2003, TV VOST : 6/10
362 : Candyman, Bernard Rose, 1992, Truc VOST : 7/10
363 : Boîte noire, Yann Gozlan, 2021, Ciné VF : 8/10
364 : Soy Cuba, Mikhail Kalatozov, 1964, Ciné VOST : 8,5/10
365 : La mort en ce jardin, Luis Buñuel, 1956, TV VF : 5/10
366 : Ninotchka, Ernst Lubitsch, 1939, Ciné VOST : 7,5/10

Octobre :

367 : Le ciel est à vous, Jean Grémillon, 1944, Ciné VF : 6,5/10
368 : History of the world : Part 1, Mel Brooks, 1981, DVD VOST : 4/10
369 : Lonely are the brave, David Miller, 1962, Ciné VOST : 8/10
370 : The Green Knight, David Lowery, 2021, Truc VOSTA : 8,5/10
371 : Die Nibelungen : Siegfried, Fritz Lang, 1924, DVD VO : 7/10
372 : No time to die, Cary Joji Fukunaga, 2021, Ciné VOST : 5,5/10
373 : Monster house, Gil Kenan, 2006, TV VOST : 5/10
374 : Die Nibelungen : Kriemhilds Rache, Fritz Lang, 1924, DVD VO : 6,5/10
375 : Berg-Ejvind och hans hustru, Victor Sjöström, 1918, TV VO : 5,5/10
376 : Alice in Wonderland, Tim Burton, 2010, TV VOST : 0/10
377 : Johnny Guitar, Nicholas Ray, 1954, TV VOST : 6,5/10
378 : Стачка, Sergueï Eisenstein, 1925, DVD VO : 7,5/10
379 : Un flic, Jean-Pierre Melville, 1972, TV VF : 6/10
380 : The Last Duel, Ridley Scott, 2021, Ciné VOST : 7/10
381 : Октябрь, Sergueï Eisenstein & Grigori Aleksandrov, 1927, DVD VO : 5,5/10
382 : True Romance, Tony Scott, 1993, Blu-Ray VOST : 8/10
383 : Beauty and the Beast, Gary Trousdale & Kirk Wise, Ciné VF : 8,5/10
384 : Baby Face, Alfred E. Green, 1933, Ciné VOST : 7/10
385 : Miami Vice, Michael Mann, 2006, Ciné VOST : 8,5/10
386 : Angela's Ashes, Alan Parker, 1999, DVD VOST : 7,5/10
387 : The Fan, Tony Scott, 1996, DVD VOST : 5/10
388 : Love affair, Leo McCarey, 1939, Ciné VOST : 4/10
389 : The Lion King, Roger Allers & Rob Minkoff, 1994, Ciné VF : 8,5/10
390 : Retfærdighedens ryttere, Anders Thomas Jensen, 2020, Truc VOST : 7/10
391 : Le sang à la tête, Gilles Grangier, 1956, Ciné VF : 5/10
392 : The Matrix, Lilly & Lana Wachowski, 1999, Blu-Ray VOST : 10/10
393 : An affair to remember, Leo McCarey, 1957, Ciné VOST : 6,5/10
394 : Wolfwalkers, Tomm Moore & Ross Stewart, 2020, Ciné VF : 8,5/10
395 : Les Morfalous, Henri Verneuil, 1984, TV VF : 1/10
396 : Junior, Julia Ducournau, 2011, TV VF : 5,5/10
397 : The woman in the window, Joe Wright, 2021, TV VOST : 3,5/10
398 : Gas-oil, Gilles Grangier, 1955, Ciné VF : 6/10
399 : Falbalas, Jacques Becker, 1945, Ciné VF : 5/10
400 : Pandora and the Flying Dutchman, Albert Lewin, 1951, Ciné VOST : 7/10
401 : Last night in Soho, Edgar Wright, 2021, Ciné VOST : 7/10
402 : Cría cuervos…, Carlos Saura, 1976, TV VOST : 5,5/10
403 : Verdens verste menneske, Joachim Trier, 2021, Ciné VOST : 5,5/10
404 : Tabu, Friedrich Wilhelm Murnau, 1931, DVD VO : 5/10
405 : Myši patří do nebe, Denisa Grimmová Abrhámová & Jan Bubeníček, 2021, Ciné VF : 5,5/10
406 : The empty man, David Prior, 2020, TV VOST : 6,5/10
407 : City lights, Charles Chaplin, 1931, Ciné VO : 8/10
408 : Maurice, James Ivory, 1987, TV VOST : 4/10

Novembre :

409 : 125, rue Montmartre, Gilles Grangier, 1959, Ciné VF : 7,5/10
410 : Le désordre et la nuit, Gilles Grangier, 1958, Ciné VF : 6,5/10
411 : Midnight in the garden of good and evil, Clint Eastwood, 1997, DVD VOST : 5/10
412 : The French Dispatch, Wes Anderson, 2021, Ciné VOST : 6/10
413 : Vampyr - Der Traum des Allan Grey, Carl Theodor Dreyer, 1932, DVD VOST : 4/10
414 : De nåede færgen, Carl Theodor Dreyer, 1948, DVD VOST : 7/10
415 : The Last Waltz, Martin Scorsese, 1978, DVD VOST : 6/10
416 : Cheun Gwong Tsa Sit, Wong Kar-waï, 1997, Ciné VOST : 6,5/10
417 : Échec au porteur, Gilles Grangier, 1958, Ciné VF : 7/10
418 : The many saints of Newark, Alan Taylor, 2021, Ciné VOST : 6,5/10
419 : The last black man in San Francisco, Joe Talbot, 2019, TV VOST : 6/10
420 : Kung Fu Panda 3, Jennifer Yuh Nelson & Alessandro Carloni, 2016, TV VOST : 6/10
421 : Bringing up Baby, Howard Hawks, 1938, DVD VOST : 7/10
422 : Illusions perdues, Xavier Giannoli, 2021, Ciné VF : 7,5/10
423 : Sur la piste du Marsupilami, Alain Chabat, 2012, TV VF : 3/10
424 : Lincoln, Steven Spielberg, 2012, Truc VOST : 6,5/10
425 : Mr. Smith goes to Washington, Frank Capra, 1939, Blu-Ray VOSTA : 8,5/10
426 : Il grande silenzio, Sergio Corbucci, 1968, Ciné VOST : 5,5/10
427 : Tokyo !, Michel Gondry, Leos Carax & Bong Joon-ho, 2008, TV VOST : 6,5/10
428 : Bridge of spies, Steven Spielberg, 2015, Blu-Ray VOST : 8,5/10
429 : Sè, Jiè, Ang Lee, 2007, TV VOST : 6,5/10
430 : The Matrix Reloaded, Lilly & Lana Wachowski, 2003, Blu-Ray VOST : 9,5/10
431 : Seven chances, Buster Keaton, 1925, Truc VO : 7/10
432 : Nightmare Alley, Edmund Goulding, 1947, Truc VOST : 6,5/10
433 : Le silencieux, Claude Pinoteau, 1973, DVD VF : 7,5/10
434 : La 7ème cible, Claude Pinoteau, 1984, DVD VF : 6/10
435 : Ne nous fâchons pas, Georges Lautner & Michel Audiard, 1966, DVD VF : 4,5/10
436 : Cry Macho, Clint Eastwood, 2021, Ciné VOST : 2,5/10
437 : Umberto D., Vittorio De Sica, 1952, Ciné VOST : 6/10
438 : The Breadwinner, Nora Twomey, 2017, TV VOST : 7,5/10
439 : Ryan's Daughter, David Lean, 1970, Ciné VOST : 7,5/10
440 : Easy A, Will Gluck, 2010, TV VOST : 5,5/10


Découvertes coups de cœur de l'année :

Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image


Séries vues :

Fawlty Towers (saisons 1 à 2)
The Queen's Gambit
Rick & Morty (saisons 1 à 4)
Watchmen
I know this much is true
When they see us
The Pacific
Dracula
Trust
The Corner
Narcos (saisons 1 à 3)
Monsieur Flap (saison 1)
Wallace and Gromit's Cracking Contraptions
The Sopranos (saisons 1 à 6)
Midnight Mass
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44707
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Rivières pourpres (Les) - 5/10

Messagepar Alegas » Lun 04 Jan 2021, 15:34

Image


Les rivières pourpres de Mathieu Kassovitz
(2000)


C’était le dernier film de Kassovitz qu’il me restait à voir, et autant c’est pas une catastrophe du niveau de ses tentatives américaines, autant c’est clairement le moins bon film qu’il a pu faire en France. Alors déjà, je sais pas ce que vaut le matériau de base vu que je n’ai jamais lu de bouquin de Grangé, mais je me dis que si c’est comme les scénarios auquel il a participé (notamment Vidocq) bah faut pas s’étonner qu’il y ait pas de miracles côté écriture :mrgreen: . Du coup, passé une première demi-heure plutôt réussie qui prend autant que possible l’ambiance de Seven, on s’enlise peu à peu dans une enquête digne d’un feuilleton télévisuel, avec ce qu’il faut de twists complètement idiots (le coup des jumelles qui sort vraiment de nulle part :eheh: ), une double enquête artificielle (faut voir comment on rattache le perso de Cassel à celui de Reno) et un climax final à base d’avalanche qui jure avec le reste du métrage (et n’en déplaise à Kassovitz, même sans CG ça aurait été nul :mrgreen: ).

Le pire, c’est quand même de constater que non seulement la conclusion de l’enquête ne tient pas debout lorsqu’on creuse un peu, mais aussi voir à quel point c’est plus les situations qui font avancer l’histoire, et pas les personnages. Du coup, Reno et Cassel passent le film entier à dire qu’ils ne comprennent rien, et nous avec aussi car dès qu’un scientifique veut donner des détails, Reno demande d'arrêter les explications et d’aller au plus simple :eheh: . Volonté d’éviter un jargon trop pointu pour le grand public, ou aveu d’échec vu que l’intrigue s’effondre d’elle-même si on pose les bonnes questions ? Peut-être un peu des deux. Dès que le film part dans l’action, ça montre vite ses limites, et autant la séquence de Street Fighter avec Cassel peut amuser quelques secondes (même si elle donne l’impression de sortir d’un autre film), autant une scène comme celle de poursuite automobile nocturne fait très remplissage tant elle ne sert à rien. Par contre, la course-poursuite à pied marche pas trop mal, avec quelques plans et des idées d’éclairage sympathiques (le face à face en bas de l'escalier est pas dégueu et j'aime bien le plan avec les ombres agrandies sur l'usine).

Côté mise en scène, Kassovitz s’avère nettement meilleur dans l’ambiance qu’autre chose (quand il tente des trucs m’a-tu-vu il se foire, en témoigne l’affreux travelling compensé à l’arrivée chez les flics), et ça doit je pense beaucoup au choix des décors avec notamment des bâtiments dont l’architecture est rarement exploité au cinéma, ça en est même étonnant de constater qu’on a de tels endroits en France. Côté casting, Reno et Cassel sont en mode automatique (ils ont fait 100 fois leur interprétation respective), et le meilleur acteur du film s’avère être Nahon qui apparaît même pas cinq minutes. La musique de Bruno Coulais est carrément oubliable, on sent qu’il essaie de faire du Eric Serra, et du coup c’est pas bien :mrgreen: . Un film qui aura eu le mérite de relancer temporairement le polar poisseux en France, mais vu les titres qui ont vu le jour derrière (notamment les autres adaptations de Grangé), c’était peut-être pas non plus la meilleure des choses.


5/10
Critiques similaires

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44707
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar Mark Chopper » Lun 04 Jan 2021, 15:43

je sais pas ce que vaut le matériau de base vu que je n’ai jamais lu de bouquin de Grangé,


Veinard. Le Concile de pierre, c'est dans le top 10 des romans les plus foireux que j'ai lus de ma vie.

J'ai halluciné... C'est rationnel d'un bout à l'autre du bouquin et, à la fin, sans prévenir, la mère de l'héroïne se transforme en ours :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38552
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar Alegas » Lun 04 Jan 2021, 15:45

Tu donnerais presque envie là. :eheh:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44707
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar lvri » Lun 04 Jan 2021, 16:00

Alegas a écrit:autant la séquence de Street Fighter avec Cassel peut amuser quelques secondes


C'est le seul souvenir du film que j'ai.... Et j'y retournerai pas pour redécouvrir le reste vu ta critique...
"No fate but what we make"
Avatar de l’utilisateur
lvri
Robocop
Robocop
 
Messages: 9882
Inscription: Dim 03 Oct 2010, 09:39

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar Scalp » Lun 04 Jan 2021, 16:02

Le pire ça reste L'Empire des Loups.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58657
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

After Earth - 1,5/10

Messagepar Alegas » Mar 05 Jan 2021, 13:22

Image


After Earth de M. Night Shyamalan
(2013)


Celui-là, je l’avoue, je l’ai maté seulement dans un but de complétiste, je savais parfaitement que ça allait être de la merde (d’ailleurs depuis la sortie du film je n’ai jamais croisé quiconque appréciant celui-là, c’est quand même un bon indicateur de qualité). Le meilleur moyen de parler de ce film, c’est évidemment de pointer du doigt le fait que c’est le home-movie le plus cher de l’histoire de l’humanité. Il y a des familles qui se contentent des moyens de bord pour faire du film amateur, ou certaines qui se contentent des films de vacances, mais Will Smith, lui, en fait un blockbuster estival :mrgreen: . On va avoir donc droit à une histoire de survie avec un père blessé et incapable de bouger d’un endroit et son fils qui va devoir partir dans la nature pour trouver les secours. Jusque là pourquoi pas, sauf que ce qui aurait pu être une histoire simple et qui ne pète pas plus haut que son cul (comme c’était prévu au départ d’ailleurs), Will Smith préfère le transformer en gros récit de science-fiction.

Sauf que, et c’est vraiment là le plus drôle, c’est que tout cet apport science-fiction n’apporte STRICTEMENT RIEN. Sérieusement, tout pourrait être transposé dans un contexte contemporain réaliste que ça marcherait sans problème, et finalement tout le côté futuriste apporte juste un background complètement inutile avec des aliens capables de détecter la peur et Will Smith en homme parfait qui fait toujours les bons choix et qui n’a jamais peur (et je déconne pas, c’est vraiment dit texto dans l’introduction :eheh: ). Du coup, là où j’espérais un minimum que le côté science-fiction me permettrait au minimum de pas trop me faire chier, c’est au final ce qui m’a le plus énervé. On sent que Will Smith ne sait pas quoi en faire, que ce soit à travers l’introduction foirée où on explique en deux minutes ce qui a pu se dérouler sur plusieurs siècles alors que ça pouvait être dilué dans le métrage, ou encore à travers la direction artistique complètement générique (et complètement toc, l’épave du vaisseau on voit direct que c’est du plastique recouvert de cellophane :shock: , chaud de la part du mec qui a fait les décors de Dracula et Crimson Peak). Clairement, le film a les yeux plus gros que le ventre, et aurait gagné a être réduit au strict minimum, comme le vrai Shyamalan l’aurait fait.

Car oui, pour le coup impossible de trouver quoi que ce soit de Shyamalan dans ce film. De toute évidence, il a fait sa bitch sur ce film en disant oui à tout ce que demandait Will Smith, et non seulement ça donne un truc foiré formellement (c’est moche, et les quelques moments de tension qui auraient pu être sympa sont juste pas réalisés) mais ça donne surtout un truc assez immonde à la gloire de la famille Smith. Car clairement, je pense que Will Smith a clairement conçu ce projet avec pour principal objectif de lancer la carrière de son fils. Manque de bol : le rejeton est juste complètement mauvais, n’a aucune présence ou charisme, et à chaque fois qu’il est à l’écran on en vient à regretter de ne plus voir Will Smith coincé sur un fauteuil, c’est dire le niveau. On ne croit jamais à la relation père/fils, écrite avec de gros sabots (le méchant papa militaire qui parle à son fils comme à un soldat, please… :roll: ) et je ne parle même pas du trauma du gamin qui donne l’impression de sortir d’un chapeau. En plus, c’est vraiment écrit comme un jeu vidéo, entre les tutoriels, la voix de Will Smith qui explique ce qu’il faut faire, les vies à dépenser avec les capsules et le boss final, c’est vraiment pas subtil pour un sou. Cerise sur le gâteau, même le score de James Newton Howard, qui sauvait jusqu’ici les films de Shyamalan, s’avère complètement oubliable. C’est pas le Shyamalan le plus détestable à mes yeux, je préfère encore revoir celui-là plutôt que The Visit, mais par contre c’est clairement le pire de sa période à gros budgets.


1,5/10
Critiques similaires
Film: After Earth
Note: 1,5/10
Auteur: Pathfinder
Film: After Earth
Note: 0/10
Auteur: Scalp
Film: After Earth
Note: 0/10
Auteur: Heatmann

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44707
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar ril » Mar 05 Jan 2021, 14:34

Mark Chopper a écrit:
je sais pas ce que vaut le matériau de base vu que je n’ai jamais lu de bouquin de Grangé,


Veinard. Le Concile de pierre, c'est dans le top 10 des romans les plus foireux que j'ai lus de ma vie.

J'ai halluciné... C'est rationnel d'un bout à l'autre du bouquin et, à la fin, sans prévenir, la mère de l'héroïne se transforme en ours :eheh:


Très grande scène au ciné, Catherine Deneuve en ours :shock:
Avatar de l’utilisateur
ril
Predator
Predator
 
Messages: 3360
Inscription: Jeu 11 Oct 2007, 19:04
Localisation: Cydonia

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar Mark Chopper » Mar 05 Jan 2021, 14:48

Ça doit être quelque chose :eheh:
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 38552
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar Chuck Chan » Mer 06 Jan 2021, 03:05

le rejeton est juste complètement mauvais, n’a aucune présence ou charisme, et à chaque fois qu’il est à l’écran on en vient à regretter de ne plus voir Will Smith coincé sur un fauteuil

Eh ben putain, ça donne envie :shock:
Avatar de l’utilisateur
Chuck Chan
Batman
Batman
 
Messages: 1233
Inscription: Lun 07 Jan 2008, 23:21
Localisation: Vive la Suisse libre !

Affameurs (Les) - 7,5/10

Messagepar Alegas » Jeu 07 Jan 2021, 10:56

Image


Bend of the river (Les affameurs) de Anthony Mann
(1952)


Vraiment très bien celui-là, c’est clairement le western que je préfère de la collaboration Mann/Stewart, juste derrière L’homme de la plaine avec lequel il partage quelques points communs. Pourtant, le début m’a pas mal rebuté, notamment avec cette longue séquence d’infiltration chez les indiens qui en plus d’être pas spécialement passionnante (on s’infiltre, on se fait repérer, on tue l’indien, on continue à s’infiltrer, on se fait presque repérer, on tue un autre indien, etc...) est pas non plus tip top formellement (c’est du tournage en studio, donc on bouge le décor à volonté et du coup on a zéro lisibilité géographique sur l’ensemble de la scène), mais heureusement c’est clairement la relation entre James Stewart et Arthur Kennedy qui va lancer le métrage.

Pourtant, le film s’amuse un peu à brouiller les pistes en cours de route, notamment en faisant disparaître un temps Kennedy et Hudson, et en se concentrant plus sur Stewart, et c’est d’ailleurs quelque chose que va faire constamment le métrage : les retournements de veste au casino sont surprenants, la chasse à l’homme par le chef de la ville va être rapidement désamorcée, le passage en mode film de survie aussi, le climax final qui se résume à une simple baston aux poings, et ça rend le récit vraiment sympa à suivre car on ne sait jamais ce qui va arriver dans les dix prochaines minutes. Du coup, d’un simple film de convoi à la base on fait une transition subtile sur quelque chose d’un peu plus poussé niveau script, avec tout un voyage où les personnalités vont se dévoiler, pour le pire comme pour le meilleur, et déjà que le film est très cool à regarder pour ses péripéties, il devient vraiment passionnant pour tout ce qui touche au parcours de ses personnages (bon sauf peut-être Stewart qui reste trop lisse, mais son trauma et sa volonté de se faire accepter par le convoi en tant que membre de la famille vient contrebalancer ça).

Formellement, c’est classique mais carré, on sent néanmoins que Mann est bien plus inspiré quand il tourne dans des décors naturels que dans des décors en studio (heureusement, il n’y en a pas énormément), et c’est assez surprenant de constater quelques parti-pris assez osés, notamment toute la fin où on va épouser le point de vue des bad-guys face à un James Stewart invisible (ou comment transformer une facilité scénaristique en qualité). Côté casting, Stewart est très bien comme d’habitude, par contre Arthur Kennedy est bien moins convaincant quand son personnage se transforme : d’un mec assez ambiguë mais sympathique on passe à un mec qui est tout le temps énervé, ça aurait mérité peut-être un peu plus de nuance. Sinon Rock Hudson ne sert à rien, et il y des passages un peu gênants avec un black idiot (même sans parler de racisme, il sert juste à rien ce perso). Un western bien sympa donc, et très surprenant. Maintenant va falloir que je me mate L’appât.


7,5/10
Critiques similaires
Film: Affameurs (Les)
Note: 8/10
Auteur: Heatmann
Film: Affameurs (Les)
Note: 7,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Affameurs (Les)
Note: 7/10
Auteur: osorojo
Film: Affameurs (Les)
Note: 8/10
Auteur: angel.heart
Film: Affameurs (Les)
Note: 7,5/10
Auteur: Scalp

"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44707
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Jeu 07 Jan 2021, 11:24

Je le préfère à l'Homme de la Plaine. Plus d'aventure, de suspens, de chouette décors. La classe. 8)
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 18975
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Alegas] Mes Critiques en 2021

Messagepar Scalp » Jeu 07 Jan 2021, 13:56

Maintenant faut passer au duo Boetticher/Scott.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58657
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Nuits de Cabiria (Les) - 6,5/10

Messagepar Alegas » Jeu 07 Jan 2021, 15:37

Image


Le notti di Cabiria (Les nuits de Cabiria) de Federico Fellini
(1957)


Bien plaisant ce Fellini, j’irais pas jusqu’à dire que j’ai adoré, je trouve même que le film possède quelques longueurs, mais j’ai bien aimé la proposition faite par le réal. Globalement, le film m’a beaucoup rappelé Le Fanfaron que j’avais découvert il y a quelques années, on est moins dans le road-movie comique que le Dino Risi mais on retrouve cette même volonté de mêler une étude de personnages avec un panorama de l’Italie de l’époque. On va donc suivre sur quelques jours le destin d’une prostitué à Rome, une femme dont le souhait le plus cher est de trouver un homme bien avec qui elle pourra passer le reste de sa vie et élever sa condition sociale, sauf que forcément elle est très malchanceuse en amour et ne tombe que sur des hommes qui vont profiter d’elle (le début du film est équivoque, avec son compagnon qui essaie de la noyer pour se débarrasser d’elle). A partir de là, le film va être une succession de nuits, de rencontres plus ou moins longues, d’espoirs fous de la part de la jeune femme, et de balades nocturnes, sans qu’il n’y ait vraiment d’enjeux mis en avant, simplement le potentiel bonheur de l’héroïne. Du coup, c’est plus un film d’ambiance et de personnages qu’un film à script, et pour peu qu’on adhère à l’actrice (qui va à fond dans l’exubérance, il y a un naturel simple qui se dégage de cette femme) il y a vraiment moyen d’adhérer au voyage, malgré ses quelques ventres mous.

Car oui, vu que Fellini mise tout sur son personnage principal, les situations qu’elle vit ne sont pas non plus ce qu’il y a de plus passionnant. Autant certaines retiennent l’attention (toute son escapade avec l’acteur) autant j’ai trouvé que des scènes comme la procession religieuse ou le passage dans le théâtre tiraient trop en longueur. Heureusement, le film termine quand même sur du positif, vu que la fin est assez déchirante dans son genre. Elle est prévisible certes (je me doutais bien que le film allait revenir à son point de départ), mais c’est la fin idéale pour une histoire pareille, j’avais beau ne pas être très attaché au personnage durant tout le film, j’ai vraiment eu de la peine sur ces dix dernières minutes. Sinon, à la vision du film, je me suis rappelé que j’avais vu un remake musical de Bob Fosse, Sweet Charity, mais pour le coup je peux aisément dire que l’original lui est bien supérieur en tout point. C’est pas un film que je recommanderais à tout le monde, mais pour ceux qui sont clients de destins déchirants et d’escapades nocturnes italiennes y’a moyen de trouver son bonheur.


6,5/10
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44707
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Docteur Mabuse, le joueur - 5,5/10

Messagepar Alegas » Ven 08 Jan 2021, 14:14

Image


Doktor Mabuse, der Spieler (Docteur Mabuse, le joueur) de Fritz Lang
(1922)


On a eu Irma Vep et Fantômas en France, en Allemagne ils avaient Docteur Mabuse. Pour le coup, on est exactement dans le même délire que les films de Feuillade, Mabuse se veut autant un génie du mal que Fantômas, et il est à peu près autant mis en avant dans l’intrigue, au point que les protagonistes sont finalement peu travaillés et sont surtout là pour faire avancer l’histoire. On est donc pleinement dans une logique de serial, et Fritz Lang ne change pas vraiment la formule, à ceci près que contrairement à chez Feuillade on a pas plusieurs petits épisodes qui forment un tout, mais bien deux très grosses parties qui composent un film de quatre heures et demie. C’est d’ailleurs là à mon sens la très grosse faiblesse du métrage, et qui m’a passablement embêté durant la vision : autant les scripts de serials passent sur des petits épisodes variant de trente minutes à une heure, autant avoir ça pendant deux heures ou plus montre carrément les limites scénaristiques du procédé, qui se limite très souvent à “Mabuse fait un mauvais coup, les héros cherchent un moyen de le piéger, Mabuse est démasqué et fuit, on prend les mêmes et on recommence”. Du coup, contrairement à ce que j’ai fait, je ne saurais que trop conseiller la vision du film un acte après l’autre, ce qui donnerait grosso modo une douzaine d’épisodes de vingt à quarante minutes, je pense sérieusement que j’aurais bien plus apprécié le métrage de cette façon.

Cet aspect mis à part, c’est un cran au-dessus des Feuillade : ça ne révolutionne rien dans ce que ça raconte, mais Fritz Lang apporte clairement une touche de modernité au serial, que ce soit via le montage (le passage de la Bourse c’est un grand moment du muet de ce côté là, c’est limite dommage car c’est la meilleure scène du film et elle arrive au tout début) ou par des choix de mise en scène qui vont le distinguer de la concurrence. La direction artistique évidemment, où on retrouve un peu de l’expressionnisme allemand de l’époque, mais aussi et surtout une diversité des échelles de cadres, ce qui fait que contrairement aux films de Feuillade, Lang abandonne pour la majeure partie du film l’idée de filmer une pièce en entier pour capter tout ce qui s’y passe mais va préférer varier ses cadres et rapprocher la caméra de ses acteurs. Du coup, on ne filme plus un décor dans lequel évolue les personnages, mais bien des personnages qui évoluent dans un décor, et c’est le petit truc qui va faire toute la différence, notamment en apportant plus de rythme. Du coup, je suis un peu emmerdé, car objectivement ça vaut un peu plus que les serials de Feuillade, mais la séparation en seulement deux parties et donc la longueur font que je me suis fait souvent chier durant le visionnage, et ce malgré la forme visuelle de Lang. Du coup, je vais mettre 5,5, mais je suis sûr que si je l’avais maté en séparant les actes j’aurais pu mettre facile un point de plus.


5,5/10
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44707
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron


Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO