[oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar osorojo » Mar 24 Mar 2020, 23:31

Allez, si j'vois un truc qui vaut le coup, je partage, en trois ou quatre phrases.
Si y a du bonus Boobs, promis, j'fais des captures :mrgreen:

Image
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16746
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Vieux garçon (Le) - 7/10

Messagepar osorojo » Mar 24 Mar 2020, 23:33

Image

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Le vieux garçon | Giuseppe Moccia et Franco Castellano (1980) | 7/10

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Je ne sais pas ce qui m'arrive, j'ai kiffé une comédie romantique un brin mielleuse :o Est-ce que c'est parce que ça y parle Italien ? Parce que j'y découvre un comique qui m'a fait marrer ? Parce que le personnage principal est plutôt bien vu pour une fois ? Ou parce que l'inversion des rôles le mec qui rame pour draguer et la nana qui se fait désirer est amusant ? Ou encore tout simplement parce qu'Ornella Mutti y est à se damner ?
Je n'en sais rien, toujours est-il que c'est bien tombé ce soir, je me suis laissé porter.

Je ne connaissais pas du tout Adriano Celentano, il m'a bien fait marrer pour le coup. Je crois que je vais creuser, il a l'air d'avoir joué dans d'autres films du même style, en petite bobine pépouse pour rigoler après une journée morose, c'est parfait. En ligne de mire prochainement, un nouveau film avec Ornella ( :love: ) ainsi qu'une autre comédie romantique avec Edwige, je vais choper ça sans plus tarder :eheh:

Je reprends du service pour Ornella, vu que l'ambiance est morose ce soir sur le forum :D

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16746
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Playboy, le singe et le bourru (Le) - 5,5/10

Messagepar osorojo » Ven 24 Avr 2020, 22:07

Image

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Segni particolari: bellissimo | Giuseppe Moccia et Franco Castellano (1983) | 5.5/10

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Malgré ses 40 ans bien sonnés, Mattia, écrivain prolifique, fait tourner les têtes de toutes les femmes qui croisent son chemin. D'un naturel bienveillant, il se laisse aller au jeu de l'amour jusqu'à ce qu'une demande en mariage s'invite généralement à la fête. C'est à ce moment là qu'il fait appel à Michela, sa jeune et jolie voisine, pour chasser l'importune ayant tenté sa chance. Mais Michela, énième victime du charme ténébreux de cet homme qui pourrait être son père, est bien décidée à le capturer dans ses filets.

Damn, je récidive. Faut dire qu'en ce moment, avec cette saleté de virus qui fout le moral à zéro de tout le monde, j'me sens tout bizarre. D'habitude, je suis le seul à déprimer, et voir les autres heureux me permet de me sentir bien dans mes idées noires. Alors, allez comprendre, j'me laisse aller à l'impensable, et je continue mes découvertes d'un pan de la comédie romantique potache à l'italienne mettant en scène le bellâtre Adriano Celentano... j'sais pas si j'assume, mais j'me dis qu'au moins ça fera plaisir à Alegas si je mets un film de plus dans la base.

N'y allons pas par quatre chemins, c'est complètement, mais alors complètement débile... et pourtant, il y a quand même un petit coup de crayon qui arrive à se faire singulier par instant. L'inversion du rapport homme / femme en matière de séduction est intéressant et je ne pense que ça ait beaucoup été fait avant 1983. Un homme au charme si irrésistible que toutes les femmes qui croisent son chemin lui sautent dessus, sans hésiter au passage à lui pincer les fesses ou le dévorer du regard, la langue pendante, les babines retroussées, la bave aux lèvres, histoire de lui faire clairement comprendre qu'elles en feraient bien leur 4h, c'est un postulat de départ amusant et pas si commun.

On sent, en tout cas, que tout cela plait terriblement à Adriano Celentano... le bougre en fait des tonnes et s'amuse comme un petit fou. Alors ouais, on est dans de la prestation de seconde zone cabotine à l'excès, mais moi, ça m'a fait ma séance, j'ai souri comme un gamin. Ce n'est pas aussi sympa que Le Vieux Garçon, signé par le même duo de réalisateurs 3 ans plus tôt, la faute à des gags parfois un peu moins bien sentis et aux trop frais 18 printemps de la jolie Federica Moro, laquelle signe ici son premier rôle, sans doute la conséquence de son sacre miss Italie à 17 piges, un an plus tôt à peine (quand même, respect). Non pas qu'elle soit mauvaise, mais on va dire qu'on sent que les deux réalisateurs la préservent quelque peu ( et à raison), hésitant à pousser davantage les situations scabreuses. Le quota charme est donc gentillet, on est loin des 38°C à l'ombre imposés par Ornella dans Le vieux garçon ! :mrgreen:

Bref, sans être dingue, Segni particolari: bellissimo est une petite récréation agréable, à réserver toutefois aux curieux et aux amoureux de l'Italie. Les autres n'y trouveront qu'un intérêt limité, si ce n'est le charme naissant d'une jeune femme qui ne jouera plus beaucoup par la suite. Et puis c'est l'occasion de se familiariser encore un peu plus avec Adriano Celentano. J'ai bien envie de le retrouver sans trop tarder pour une petite partie de rigolade ... et si Ornella pouvait se joindre à la fête, ce serait parfait...

Oh ben ça alors, quelle hasard... ce sera chose faite dans Amoureux fou qui sera ma prochaine errance et pour lequel je nourris une certaine attente... comprenons, vous me connaissez, une tenue légère pour l'une des deux personnes précitées... quant à savoir laquelle, je vous trouve bien indiscrets.
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16746
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Tyler Rake - 7,5/10

Messagepar osorojo » Sam 25 Avr 2020, 23:17

Image

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

TYLER RAKE / EXTRACTION | Sam Hargrave (2020) | 7.5/10

••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Un soupçon de curry dans une soupe de tripes

Évacuons d'emblée les quelques points noirs qui m'ont fait tiquer.
A savoir la petite touche de trauma habituelle qui me gêne un peu... je ne vois toujours pas ce que ça apporte, j'aurais bien aimé qu'Hemsworth soit juste un mec aux grosses balloches drogué au dessoudage de mâchoires.
Ainsi que quelques acteurs un peu justes : le gamin notamment ne m'a pas spécialement convaincu, Golshifteh Farahani apporte un atout charme indéniable mais ne me paraît pas forcément à sa place tout le temps, tout comme le shérif pataud de Stranger Things, lequel n'est sans doute pas aidé parce qu'il sert à mon sens le seul passage un peu branlant du film, une sorte de pause syndicale qui meuble du temps d'antenne histoire de laisser quelques vessies se délester tranquillement sans avoir peur de manquer quelque chose d'important.

Pour le reste par contre, si tant est que vous lancez Tyler Rake dans le but d'assister à de l'exécution massive, et bien vous en aurez pour votre pognon. Je suis un vieux grincheux qui ne tient plus la distance, alors sur la fin, j'étais un peu fatigué par tant d'énergie, mais loin de moi l'idée de reprocher à Sam Hargrave d'avoir été si généreux. Et puis surtout, au même titre que Scalp le disait dans son topic, une séquence dingue m'a brulé les rétines alors que je n'attendais rien de spécial de cette bobine marquée de l'écurie Netflix... il y avait un bail que je n'avais pas autant été bluffé par une quelconque prouesse technique. N'y allons pas par 4 chemins : à elle seule elle vaut la découverte du film, la maestria à l'oeuvre inspire une tonne de respect, d'autant plus que contrairement à 1917 qui faisait de son parti-pris technique un argument marketing forcé, ici le choix de jouer du plan séquence donne le sentiment d'être totalement légitime.

En bref, Tyler Rake est un film d'action pur jus, une sorte de mix 90's à l'ancienne et de la créatine HK. Exténuant parce qu'il offre peu de répit, mais revigorant dans le sens où il se fait une place au forceps dans le cinéma de genre qui s'assume : Hargrave livre sans retenue de l'action brute de décoffrage tout en soignant le moindre de ses plans, en témoigne par exemple la petite minute vengeresse de la fin portée par la beauté froide de Golshifteh Farahani, laquelle y trouve enfin le charisme que je lui trouvais défaillant dans le reste du film. Contrairement à Chris Hemsworth qui lui est une révélation violente dans ce type de rôle, un vrai roc massif de classe pure : physiquement il impressionne et s'impose clairement comme la relève du film dopé à la testostérone.

Au final, une belle surprise que ce treck impitoyable au pays des vaches sacrées, il ne lui fallait qu'un peu plus d'épure pour être totalement à mon goût, mais ça ne l'empêche pas d'être un sacré morceau de cinoche. Damn.
Critiques similaires
Film: Tyler Rake
Note: 8/10
Auteur: Scalp

Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16746
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Val » Sam 25 Avr 2020, 23:28

Je n'avais pas vu que c'était une sortie Netflix.

Cool car Hemsworth + Golshifteh, c'est déjà un bon point de pris. :D
Avatar de l’utilisateur
Val
Hulk
Hulk
 
Messages: 15862
Inscription: Mer 27 Aoû 2008, 14:51

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar osorojo » Sam 25 Avr 2020, 23:45

J'ai remanié un peu mon avis, pour Golshifteh Farahani , je suis un peu plus sur la réserve. Elle est toujours aussi belle, rien à dire la dessus, mais en dehors d'une scène finale qui pète la classe, je la trouve en décalage de phase avec le ton du film, mais bon, rien de méchant ^^

Hemsworth, lui, pfiouuuuuuu.
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Hulk
Hulk
 
Messages: 16746
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Dunandan » Dim 26 Avr 2020, 03:53

Mine de rien, Netflix commence à devenir un vrai Eldorado pour le "bon" cinoche, entre le dernier Scorsese et le dernier Bay, et maintenant celui-ci. Sinon, pas grand chose à rajouter à ta critique Oso! :super:
Avatar de l’utilisateur
Dunandan
Terminator
Terminator
 
Messages: 19095
Inscription: Jeu 08 Sep 2011, 00:36

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Alegas » Dim 26 Avr 2020, 11:07

Oui enfin Netflix faut se calmer avant de parler d'El Dorado, pour le moment c'est un ration de un bon film pour un paquet de trucs anecdotiques ou merdiques. :eheh:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 40232
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Scalp » Dim 26 Avr 2020, 11:08

Ratio meilleur que les sorties salles depuis 1 an.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56890
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Alegas » Dim 26 Avr 2020, 11:12

Non. Pour un peu qu'on ne se limite pas qu'au cinéma américain, il y a toujours de bonnes choses qui sortent en salles.
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 40232
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Scalp » Dim 26 Avr 2020, 11:15

C'est mathématique, 40 sorties salles par mois en moyenne, 10 sorties netflix, le ratio est forcément meilleur, demande au comptable.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56890
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Alegas » Dim 26 Avr 2020, 11:21

Non mais déjà on va arrêter de se baser sur tes goûts : tu n'aimes quasiment plus rien. :mrgreen:

Juste en checkant le top du forum de l'année dernière : 3 sorties Netflix dans le Top 20, tout le reste est sorti au ciné.
Donc oui, on peut toujours trouver son compte en salles. Suffit d'être ouvert d'esprit. :mrgreen:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 40232
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Scalp » Dim 26 Avr 2020, 11:23

Ben 3 sur 20 au ratio Netflix gagne. Cherche pas c'est statistique.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 56890
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Alegas » Dim 26 Avr 2020, 11:28

Mais bien sûr. :eheh:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 40232
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [oso] La plume poreuse d'un flemmard rouillé, cuvée 2020

Messagepar Mark Chopper » Dim 26 Avr 2020, 11:28

De toute façon, le Covid va définitivement tuer le ciné en salle. Problème réglé.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 34195
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO