[Pathfinder] Mes critiques en 2011

Modérateur: Dunandan

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Kareem Said » Mar 23 Aoû 2011, 22:46

Hey Path' ravi de te compter parmi les Bomiens. Ca fait longtemps. Je t'ai vu sur Itélé ou je ne sais plus sur quelle chaîne d'info il y a plusieurs mois pendant la grêve des transports.
Toujours à fond dans les BR ?
Avatar de l’utilisateur
Kareem Said
Batman
Batman
 
Messages: 1549
Inscription: Ven 02 Juil 2010, 21:19

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Pathfinder » Mer 24 Aoû 2011, 08:21

Toujours autant à bloc! :mrgreen: Me suis rajouté une contrainte financière supplémentaire en chassant le steelbook.
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Kareem Said » Mer 24 Aoû 2011, 09:16

Je me suis aussi mis au Steel mais je fais attention je ne prends vraiment que ce qui m'intéresse. Au pire je sais que le produit se refourguera.
Avatar de l’utilisateur
Kareem Said
Batman
Batman
 
Messages: 1549
Inscription: Ven 02 Juil 2010, 21:19

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Pathfinder » Mer 24 Aoû 2011, 09:31

Moi j'essaie de mettre la main sur les editions futureshop, enfin les plus accessibles!
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Kareem Said » Mer 24 Aoû 2011, 09:33

Tu vas raquer sévère alors. C'est Chanh qui a du te mettre dedans.
Avatar de l’utilisateur
Kareem Said
Batman
Batman
 
Messages: 1549
Inscription: Ven 02 Juil 2010, 21:19

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Pathfinder » Mer 24 Aoû 2011, 11:02

Clair! Il m'a pas aidé le salopard! :D J'ai encore un deal avec lui qui va me couter du blé! :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Détour Mortel - 6/10

Messagepar Pathfinder » Mer 24 Aoû 2011, 11:06

Image
Wrong turn 6/10:

Petit film sorti en plein milieu de l'été 2003 (si ma mémoire est bonne), ce Détour Mortel a eu pour mérite de relancer la mode des survival cradingues qui ont fait les beau jours du box office dans les années 70.

Le réalisateur teuton nous pond, avec les moyens du bord, un petit film d'horreur ultra efficace (1h15 de bobine allant à l'essentiel, sans fioritures) et tres respectueux du genre. L'exposition des personnages est sommaire (juste ce qu'il faut, de toute façon on s'en fout!) et le film fait largement étallage des méfaits de ces nouveaux triso serial killer avides de chairs fraiches. Les meurtres sont peu nombreux mais bien crados, aidés en cela par des maquillages plutot bons du studio de Stan Winston (également producteur).

Le casting, comme d'habitude dans ce genre de production, est très mauvais et pas du tout impliqué. Soucieux de relancer un cinéma de genre englué dans sa période post Scream et consorts, Wrong Turn enchaine les séquences craspecs avec tous les clichés du genre (habilement utilisés et pas trop relou justement). Tout y passe: la maison dégueulasse (impressionant boulot de la direction artistique), les 3 tarés increvables (j'adore la séquence après le générique de fin, pose hyper inconique de Three fingers), la scène introductive efficace (quoiqu'elle a pris un coup de vieux quand meme!) etc. Seule la séquence dans les arbres, aussi sympathique soit elle, peut paraitre dépassée à cause d' SFX peu glorieux.

Pétris de bonnes intentions, pas exempts de défauts malheureusement (le casting, la scène dans les arbres, un cheminement convenu), Wrong Turn reste une tentative sympathique de relancer un cinéma d'horreur mis à mal par Kevin Williamson et tous les blaireaux qu'il a pu engendrer. Evidemment entre temps, la Colline a des yeux est passé par là avec le résultat que l'on connait. Mais Détour Mortel reste un film honnete, transpirant l'amour du genre.

Ce chasseur de technique est mon genre de salaud, courageux et inventif.
Wrong turn - Import US Zone A avec VQ et aucun STF -

Image 7/10: Bof bof! Les plans d'ensemble sont hideux avec une désagréable sensation de floue. Les couleurs sont délavées et l'apport HD se fera sentir uniquement sur les gros plans. Définition très correcte sur les nombreux plans tripailles. C'est une belle déception pour un titre mineur du catalogue Fox, traité clairement par dessus la jambe.

Son 10/10: En son temps, la piste VO DTS plein débit du dvd zone 2 était une référence. Là c'est le festival total avec une piste DTS HD bien méchante. La répartition est exemplaire, la dynamique force le respect avec une utilisation des basses démentielle et des surrounds actifs tout au long du film. Une vraie piste de référence qui enfonce clairement le simple Dolby 5.1 de la VQ (au doublage très correct par ailleurs).
Critiques similaires
Film: Détour mortel (2003)
Note: 6/10
Auteur: Scalp

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Halloween (2007) - 9/10

Messagepar Pathfinder » Mer 24 Aoû 2011, 15:36

Image
Halloween 9/10:

En dehors de la grande époque des années 70-80 ou les plus grands slashers sont nés, il s'agit pour moi d'un joyau du genre. Rob zombie a totalement revisité le mythe de Myers en y apportant toute sa crasserie, le glauque qu'il affectionne tant et son univers. La premiere partie est un modele du genre d'analyse psy (vie torturée, cellule familiale qui a implosée, meurtres barbares et surtout un jeune Myers charismatique). Le personnage principal trouve là sa meilleure description, enfin un real ose s'interesser à Myers. Zombie prends son temps et offre une heure dense et intense pour remonter aux sources du mal qui ronge Myers. On ne saura jamais vraiment pourquoi Myers butte tout ce qui bouge mais le contexte, tel qu'il est décrit, va nous amener des éléments de réponses. Les scenes crasses sont nombreuses. On notera un massacre dans les bois tres realiste et brutal, une evasion dont le climax (hard et malsain) enterre nettement la version choisie pour les salles et comment ne pas citer le massacre chirurgical de la famille Myers. A peine remis de cette premiere partie anthologique, qui vaut à elle seule un 10/10, la seconde (le remake) démarre au meme endroit que le chef d'oeuvre de Big john.

Ici, nous sommes plus dans la copie carbone de l'original. Mais attention, ça ne veut pas dire que le film baisse en intensité. Rob zombie fait son boulot de remake avec application en y apportant toujours sa touche nihiliste, bourrine et glauque. Le massacre de la famille de Laurie Strode est sec, tres premier degré et va etre le debut d'une longue liste ou le boogeyman n'aura jamais paru aussi déterminé et sauvage. On ne retrouvera jamais l'angoisse de l'original mais ce manque est largement compensé par la générosité de Zombie qui orchestre un fight final hyper bourrin entre Myers et Laurie. La pauvre en prend plein la gueule. Zombie ne menage aucune de ces futures victimes et c'est avec la gueule serieusement amochée qu'elles finissent. Rien n'est gratuit dans ce film et ces massacres en chaines ne sont que pour justifier la premiere partie du film.

C'est avec plaisir que l'on retrouve une galerie de gueules, la clique de zombie (sa femme, sid haig) et les vétarans des 80's (Dee wallace star du mythique Cujo, Danny trejo, Udo kier, Brad "chucky" dourif et j'en oublie meme le black de zombie tiens!) qui chacun vont chacun marquer le metrage.

Bref ce chef d'oeuvre de Zombie est l'aboutissement du talent déployé sur House of 1000 corpses et l'impressionnant devil's reject.

Son halloween est non seulement un remake d'anthologie (venant titiller sans probleme le film de carpenter) mais aussi un vrai drame familial dans sa premiere partie. Pas de doute pour moi, Zombie a signé un film qui restera dans l'histoire des films d'horreur, bien que ça n'en soit pas totalement un.

Le prix s'oublie, la technique reste.
Zone A sans VF ni STF

Image: 9.5/10: film récent oblige c'est du tout bon! Meme dans les nombreuses scenes obscures c'est la régalade!

Son: vu en True HD 9/10: il faut pousser un peu l'ampli mais alors quelle dynamique après! Tous les coups (et il y en a un paquet) nous sont portés directement à la gueule! Un slasher en True HD c'est quand meme le pied!
Critiques similaires
Film: Halloween
Note: 6/10
Auteur: Velvet
Film: Halloween
Note: 7/10
Auteur: helldude
Film: Halloween
Note: 8,5/10
Auteur: osorojo
Film: Halloween
Note: 4/10
Auteur: Alegas
Film: Halloween
Note: 7/10
Auteur: Scalp

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Terminator - 9,5/10

Messagepar Pathfinder » Jeu 25 Aoû 2011, 13:24

Image
The Terminator 9.5/10

Pour moi l'un des tops de la SF. L'histoire est simple,carrée, efficace, y a pas une faille et tout semble logique dans son cheminement. La vision du futur, via les flashbacks est superbement restituée (plus intense que dans T4 c'est un comble ça!) et ce malgré un budget tendu. L'affrontement entre le Terminator et le binome Connor-Reese est parfait, ponctué par des scenes d'action qui impose déjà en 85 Cameron en maitre total de l'action (exit ce bouffon de Michael Bay). Meme 25 ans après, les deux poursuites (celle qui débute dans le parking et celle avec Schwarzy en moto) sont remarquablement construites, un modele d'efficacité et surtout elles n'ont pris une ride. Le flingage du commissariat est l'exemple parfait de la fusillade gratos jouissive avec un Terminator plus monolithique que jamais (Arnold totalement habité! et dire que c'est Lance Henriksen qui devait endosser le role). Les morceaux de bravoure sont légions et le film passe comme une flèche, seul bémol, la romance à peine esquissée entre Reese et Connor qui s'avère chiante au possible avant l'impressionante scene finale et ses 20 minutes d'action non stop (poursuite et baston avec le T 800). Les SFX de feu Stan Winston sont impressionant pour l'époque. Tous ceux qui ont la trentaine comme moi ont kiffé la scène de l'oeil et celle de l'avant bras avec le vrai Arnold et sa copie (rigolote aujourd'hui) artificielle. La scène finale et son T 800 image par image est encore super trippante meme si dépassée. On pense à tout ce chemin parcouru en SFX et c'est vraiment avec nostalgie que l'on se délecte de ce travail de la première heure du génial père Winston.

Le cast est juste parfait avec un défilé de gueules qui fait plaisir à voir: Michael Biehn, trop peu souvent tete d'affiche, Arnold juste parfait dans son role de machine (ce mec est né pour jouer Conan et un Terminator!), cette gueule de Lance Henriksen (putain pourquoi ce mec a été aussi souvent sous exploité!) et Linda hamilton qui campe une trés crédible Sarah Connor qui passe de la naive citoyenne lambda à la combattante affirmée que l'on verra s'exprimer dans le 2.

Avec son histoire de chasse à l'homme ultra efficace, The Terminator entre, selon moi, au panthéon des films de SF. L'histoire se suffit largement à elle meme et ne méritait pas ses 3 séquelles. Le scenar est relativement carré, on sait exactement comment est le futur, les tenants et aboutissants sont clairement identifiés avec les conséquences clairement enoncés. Le tout est ponctué de scènes d'action énormes alors pourquoi toutes ces suites??? L'appel du dieu dollar certainement mais dans la logique du film, il n'y en avait certainement pas besoin. En tout cas ça restera le meilleur film de Cameron.

Continue comme ça et je te fous ta technique dans un tupperware!
Image 8.5/10: Ceux qui ont longtemps dégueulé sur l'image de T1 ont vraiment de la merde dans les yeux. Qu'ils aillent se coltiner Robocop et là il verront ce que c'est qu'une image HD pourrave. Le gros point négatif, c'est la prédominance des points noirs (surtout présent lors de l'arrivée de Schwarzy, après ça se calme). Faut pas oublier que le film se prend 25 balais au compteur et qu'il a été fait avec 3 bouts de ficelles. Et en cela on peut dire que la copie de MGM est plutot bonne avec des scenes de jours plutot détaillés et des noirs qui peuvent etre bluffant par moments. Ok c'est pas Transformers et c'est ce que l'on demande d'ailleurs pour un tel film, mais ça a le mérite de dépoussiérer ce petit bijou et lui donner assurément la plus belle image à ce jour. Moi j'adhère en tout cas!

Son 10/10 pour le piste PCM décomprésée qui est une véritable tuerie. Putain que les surrounds travaillent!!!!! c'est hallucinant! La VO explose tout sur son passage avec une spatialisation digne des derniers Michael Bay. Il y a un monde avec la VF en 5.1EX efficace certes mais completement à la ramasse face à la PCM.
Critiques similaires
Film: Terminator
Note: 9/10
Auteur: Hannibal
Film: Terminator
Note: 9/10
Auteur: Mark Chopper
Film: Terminator
Note: 9,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Terminator
Note: 9/10
Auteur: caducia
Film: Terminator
Note: 9/10
Auteur: Scalp

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

True Romance - 9/10

Messagepar Pathfinder » Jeu 25 Aoû 2011, 15:58

Image
True Romance 9/10:

Un vrai film culte, la meilleure oeuvre de Scott, un casting hallucinant et un enchainement métronomique de scènes fortes, intenses et cultissimes.

Quand arrive le générique du film (beurk le score niais de Zimmer), on hallucine et bave déjà devant le défilé de noms prestigieux (meme si ces derniers ont des apparitions ultra courtes, mention spéciale à Samuel Jackson & Val kilmer). Ce qui surprend le plus dans True romance c'est cet aspect "Roller coaster" ou l'on va passer d'une scène ultra marquante, violente, à une scène intimiste voire comique en un quart de secondes.

On débute donc le film avec une bluette des plus naive (parsemée cela dit de très nombreuses références made in Tarantino (le castagneur, les comics, Sonny Chiba)) et on se demande ou tout cela va bien nous mener. Et la réponse arrive vite avec la première guest du film présentant cette ordure de Drexl (Oldman grimé en faux rasta, en VO c'est un régal de l'entendre!) qui nous montre comment doit se dérouler un bon deal de dope. Là le ton est donné et on a pas le temps de respirer puisqu'on se prend en pleine face la rencontre musclée et sanglante entre Oldman et Slater (réellement bon pour une fois!). On se dit donc que l'on est embarqué dans un film barré, ultra référenciel (le cinéma en constant fil conducteur) et capable de sursauts de violence insoupçoné mais le meilleur reste à venir. Après une nouvelle scène mielleuse de retrouvailles en famille, Scott nous dégoupille à la face la VRAI pure scène 100% Tarantino pur jus entre deux géants que sont Walken et Hopper. Et là on est soufflé, la discussion entre les deux vire au duel verbal ponctué de quelques touches violentes. Le discours sur l'invasion des maures reste un summum de provocation envers le pauvre Walken. A mi film, on se dit que l'on a déjà assisté au climax final de deux ou trois films et l'on se demande bien ce qui va nous tomber sur le coin de la gueule. Et comme pour nous mettre en confiance, le bon Scott continue de distiller ça et là quelques scénettes légères (l'arrivée de l'excellent Floyd (énorme Brad pitt), Eliott...) comme pour mieux vaseliner un spectateur redevenu docile.

Et là boum summum de la violence, nouvelle grenade dégoupillée avec la scene la plus barbare du film entre Arquette & le pere Gandolfini. Ces deux là se mettent sur la gueule à un point inimaginable, le tout surperbement mis en boite par un Tony Scott sobre bien loin des délires Domino et consorts. La scene arrive si vite que l'on se prend un uppercut dont on peine réellement à se relever après. Le climax final se révèle aussi dantesque avec l'arrivée des excellents Chris penn et Tom sizemore acteurs (entre autres!) d'un gunfight bien méchant dont le concept sera clairement repris dans le futur "Enemi d'état".

Grosse claque de l'année 93, ce True romance porte malgré tout plus la patte d'un Tarantino enragé que du pépère papy Scott. Véritable enchainement de plans inconiques, de persos charismatiques, de situations démentes, ce film ne laisse pas le temps de souffler et nous offre deux heures de bobines furax de cinéma intense dont il faut quand meme minutes pour se remettre meme si on a déjà vu True romance une bonne dizaine de fois!

On veut d'la chatte ouais ! J'ai la pêche aujourd’hui Bob on va se faire du blé et on ira s'éclater après on baisera un max et j’me ferais une petite technique!
Import zone ABC Warner
Image 8/10: c'est pas mal, ça donne un coup de jeune au film mais il ya quand meme du fourmillement en veux tu en voilà et des noirs un peu palots par moments.

Son 8.5/10 vu en Vo True HD, c'est plutot énergique avec une ambiance qui fait la part belle aux nombreux morceaux musicaux et aux gunfights. Néanmoins je reste un peu déçu car j'aurais imaginé une dynamique plus punchy.

La fameuse director's cut fièrement mis en valeur sur la jaquette n'est autre que la version que nous avons tous eu sur le triple dvd de Métro.
Critiques similaires
Film: True Romance
Note: 9/10
Auteur: caducia
Film: True Romance
Note: 10/10
Auteur: Killbush
Film: True Romance
Note: 10/10
Auteur: Scalp
Film: True Romance
Note: 8,5/10
Auteur: Heatmann
Film: True Romance
Note: 10/10
Auteur: Kareem Said

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Pathfinder (Le sang du guerrier) - 7/10

Messagepar Pathfinder » Ven 26 Aoû 2011, 15:05

Désastreuse actualité oblige pour Marcus Nispel (Aie, suis pas sur qu'on le revoit un jour lui avec les fours de Conan et Path tiens!)

Image
Pathfinder 7/10:

Plus je vois ce film et plus je l'aime et pourtant c'est l'archétype du long métrage malade, boursouflé de défauts au capital sympathie indéniable. La liste des défauts est longue comme le bras cela dit:

*La langue tout d'abord, pourquoi ne pas avoir opté pour l'approche de Mel Gibson dans Apocalypto (pression de la Fox, je sais!).
*Les coupes trop visibles, (syndrome 13eme Guerrier) ou les executive de la Fox ont du juger bon de raccourcir la version de Nispel pour en faire un film d'action de vikings dans le vent.
*Une erreur de casting grosse comme le nez au milieu de la gueule. Bon là c'est la faute de Nispel, faut vraiment etre con pour batir un film sur les épaules de cette huitre de Karl Urban.
*Des scènes ridicules et hideuses ( la luge :mrgreen: et surtout l'incroyablement moche scene finale dans les montagnes.
*Les indiens complètement oubliés, pas du tout developpés, juste les gentils qui se font défoncer par les méchants vikings (manicheisme primaire voulu sans doute par la major)

La liste est longue et j'en passe. Mais au delà de tous ces problèmes qui pourrait condamner le film au statut de nanard batard, il reste un Viking movie (genre très rare et pourtant dieu sait que l'univers des Vikings est propice au cinéma) extremement bourrin à la beauté graphique souvent bluffante (les décors naturels sont idéalement choisis et le look des vikings est tout simplement une tuerie). Cette banale histoire de vengeance offre des moments intenses, souvent à la limite du ridicule sans pour autant sombrer dans la connerie fade (cf Outlander). C'est peut etre naif, con mais au moins ça respire l'amour du genre, du moins dans l'approche de Marcus Nispel et pas celle du remontage de ces connards de la Fox (je déteste vraiment ce studio de Vautours).

L'attaque du village des indiens n'a evidemment pas la portée dramaturgique de celle de Conan la Barbare (le score de Paledouris y était pour beaucoup), le sang est numérique (beurk!), les acteurs ne sont pas trop concernés (malgré un investissement physique réellement evident), mais l'ensemble arrive malgré tout à fonctionner, porté par une énergie et surtout une ambiance crée de toute pièce par cet excellent faiseur qu'est Marcus Nispel. Le bougre sait composer ses plans, c'est clair. La production design est mis en valeur par le magnifique boulot de Pearl. Les plans digne d'une planche de Frazetta donne une ampleur, une ame à une oeuvre vérolée de toute part.

Pour ce qui est de l'action, car c'est quand meme le noeud de l'histoire, c'est du 50-50.
L'attaque du village est pas mal, le premier fight Urban vs Vikings est très bon, raaahhh la scene sous la flotte, que c'est beau!!!! La scene de la "luge" c'est juste du n'importe quoi bien qu'elle soit bien réalisée avec un montage hyper lisible et efficace. Mais le gros morceau, c'est au milieu du film ou notre ami Urban met à profit tous ses pièges pour se faire un max de vikings. Là c'est tout simplement jouissif, bourrin, primaire et diablement bien mis en boite. Il s'agit de chasse à l'homme pure que l'on pourrait presque comparer à la meme scène dans Conan. On finira par le final, d'une laideur rare, mon dieu les SFX de chiotte! On se croirait revenu dans les années 80.

On l'aura compris, Pathfinder c'est un peu comme les montagnes russes ou l'on alterne le tres bon (tendu, bourrin, barbare) et le mauvais (direction d'acteurs pas top, esthétique aléatoire et ridicule), mais le plaisir est là. Celui de voir sur grand écran, des vikings démesurés, surarmés, violent, sans foie ni loi. On en voit trop peu (13eme guerrier, Outlander). A mon sens, cette péloche est un intense plaisir coupable de bourrinage malgré un montage grossier, des elipses flagrantes et une volonté certaine de la Fox de nuire au taf bancal (mais qui a le mérite d'etre bien empaqueté) de Marcus Nispel.

Votre code a été implanté dès que vous avez été décongelé.
Et pourquoi pas une technique dans le cul c'était plus simple !

Image: 8.5/10 ça claque pas mal malgré une image hyper compliquée à retranscrire ainsi que des plans fourmillés bien foirés par moments.
Son: 9/10 ça gicle, ça tranche, ça grogne sur toutes les enceintes avec une précision qui fait plaisir, VO DTSMA à privilégier évidement
Critiques similaires
Film: Pathfinder
Note: 8/10
Auteur: Johtaro
Film: Pathfinder
Note: 4/10
Auteur: Scalp
Film: Pathfinder
Note: 8,5/10
Auteur: buchanan
Film: Pathfinder
Note: 1/10
Auteur: blackula
Film: Pathfinder
Note: 6/10
Auteur: osorojo

Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Heatmann » Ven 26 Aoû 2011, 15:59

:super: tres attachant pour plein de bon truc ce film malade comme tu dit
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Pathfinder » Ven 26 Aoû 2011, 16:06

Yep, Nispel est un bon faiseur, quoiqu'on en dise, avec une vraie science du cadre. Mais là, avec le mega flop Conan, j'ai bien peur qu'il disparaisse de la circulation. Ou alors il y a de fortes chances qu'il réalise les prochains DTV de Seagal.

Dommage...
Image
Avatar de l’utilisateur
Pathfinder
Predator
Predator
 
Messages: 3269
Inscription: Mer 10 Aoû 2011, 13:06

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Heatmann » Ven 26 Aoû 2011, 16:33

ah bah nispel moi j ai toujour bien aimer , il a foirer sont friday 13 mais bon je lui pardonne , les producteur on viser les teen qui connaissent pas jason , par contre sont texas chainsaw et pathfinder c est tres plaisant et malgrer le bide de conan et les avis divergent , je pense qu il va comble ce que je en attend :super:
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: [Pathfinder] Mes critiques 2011

Messagepar Killbush » Ven 26 Aoû 2011, 16:40

Jolie trio de critiques avec Halloween, Terminator et True Romance :super:
Pathfinder, j'ai pas aimé du tout mais belle critique quand même :mrgreen:
Starting to see pictures, ain't ya?
Avatar de l’utilisateur
Killbush
Robocop
Robocop
 
Messages: 9312
Inscription: Mer 07 Juil 2010, 12:08

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO