[Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Vos critiques de longs-métrages

Modérateurs: Dunandan, Modérateurs du forum

[Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Mar 05 Jan 2021, 10:01

Encore une tournée. :D

01- Y a-t-il un français dans la salle? - Jean-Pierre Mocky
02- L'Excellente Aventure de Bill & Ted - Stephen Herek
03- Soul - Peter Docter
04- Peur sur la Ville - Henri Verneuil
05- City Hunter : Amour, Destin et un Magnum 357 - Kenji Kodama
06- Bad boys For Life - Adil El Arbi et Bilall Fallah
07- Opération Dumbo Drop - Simon Wincer
08- La Grande Attaque du Train d'Or - Michael Crichton
09- Société Anonyme Anti-Crime - Steno
10- Full Alert - Ringo Lam
11- Tels Pères, Telle Fille - Emile Ardolino
12- Ambulance - Laurits Munch-Petersen
13- God Bless America - Bobcat Goldthwait
14- White Fire - Jean-Marie Pallardy
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Y a-t-il un français dans la salle ? - 6,5/10

Messagepar pabelbaba » Mar 05 Jan 2021, 10:55

Image
Y a-t-il un français dans la salle? de Jean-Pierre Mocky - 1982

Sacré morceau. :eheh:

Déjà, il faut savoir que j'ai maté ça pendant les vacances, en famille, avec notamment ma mère fan de Jacqueline Maillan et quelques uns de mes neveux. :chut:

L'histoire est assez dingue, mais difficilement racontable. Il s'agit en fait de l'adaptation du San Antonio du même nom et le scénario a été écrit par Frédéric Dard et Mocky ensemble, qui se sont bien marrés apparemment. :mrgreen:

Comme d'hab, ça tape sur les bourgeois, les flics et les politicards. Ici Lanoux joue un Mitterand à peine caché, juste avant l'élection de 1981, qui a un gros secret que certains veulent découvrir, en particulier un flic affreux, bi-sexuel et zinzin, incarné par Jean-François Stévenin complètement en roue libre. Ses scènes homo mettent dans le bain, mais alors celles avec Maillan sont carrément dans une autre dimension. Je ne sais pas comment Mocky les a convaincus de tourner de telles séquences. C'est glauquissime.

Cependant le film ne se repose pas que sur ces scènes chocs et on a une vraie histoire, avec une kyrielle de persos caricaturaux, mais pas trop. Là encore, Mocky a réussi le tour de force d'avoir un casting absolument déglingo. Il raconte dans les bonus que Lanoux n'était pas le premier choix et que beaucoup ont refusé avant lui, pourtant il est loin d'avoir le pire rôle! Les tronches défilent et c'est du lourd, le couple de prolos Galabru-Ferréol, c'est de l'or en barre, Dutronc en fouine, ça marche, Lavanant en secrétaire mal baisée c'est évident, Bideau à la ramasse c'est pareil... et ça permet de bien tenir tout le film malgré un coup de mou scénaristique une fois éventé le secret.

Ca donne un film franchement dérangeant et pas net, qui me fait finalement comprendre pourquoi les derniers Mocky sont autant partis en sucette. Il essayait certainement de retrouver ce genre de coup de folie, hautement improbable à présent, avec des castings forcément moins étoffés.

6,5/10
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar Mark Chopper » Mar 05 Jan 2021, 11:16

notamment ma mère fan de Jacqueline Maillan


Tout s'explique.
Avatar de l’utilisateur
Mark Chopper
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 36638
Inscription: Dim 12 Fév 2012, 13:14

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Mar 05 Jan 2021, 11:45

Tout le monde la kiffe de toute façon. :mrgreen:

Image
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Excellente aventure de Bill et Ted (L') - 5,5/10

Messagepar pabelbaba » Mer 06 Jan 2021, 10:55

Image
L'Excellente Aventure de Bill et Ted de Stephen Herek - 1989

Après Les Petits Champions et Les Trois Mousquetaires, je m'enfonce toujours davantage dans la filmo de Stephen Herek.

Ici, c'est assez simple : On mélange Retour vers le Futur et Wayne's World et paf, on a un pitch de comédie pas ouf, mais au potentiel non négligeable. Cependant, c'est marrant de voir que le film a été tourné 3 ans avant le Mike Myers et que ce dernier a beaucoup emprunté aux persos incarnés par Alex Winter et John Wick. Des branleurs fans de hard rock, un peu à l'ouest (même carrément teubés), mais pas trop et à qui il arrive un tas de choses, notamment la venue d'un voyageur du futur qui va leur permettre d'aller dans le passé pour préparer un exposé pour leur cours d'Histoire.

Le pitch est alléchant et voir les deux zigotos faire les cons dans le passé, ça pouvait être vraiment fun. Le souci, c'est que ces passages font au mieux sourire et ont juste l'avantage d'être tous relativement courts. C'est dommage, avec un peu plus de folie, il y avait la place pour avoir de belles scènes débilos. Heureusement, les scènes dans le présent remontent le niveau. La partie où les persos historiques se baladent dans le centre commercial est très con, mais aussi très drôle. Pareil pour le passage au commissariat. Ca laisse donc des regrets.

Cependant il faut bien avouer que c'est platement filmé et que le casting pue sévèrement du cul. A part Georges Carlin, on a à faire à des amateurs en roue libre. Winter est mauvais et Johnny Utah avant Point Break, c'est gênant.

Du coup ce n'est pas désagréable à suivre, d'autant que le film est relativement court. Mais il ne délivre pas tout son potentiel malgré quelques passages fendards.

5,5/10
Critiques similaires

Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar Jed_Trigado » Mer 06 Jan 2021, 10:59

Elle est nulle cette franchise, j'ai jamais compris le culte autour et le pire c'est qu'ils ont osé en sortir un troisième opus l'an dernier. :chut:
"Je mets les pieds où je veux Littlejohn et c'est souvent dans la gueule." Chuck Norris

Image
Avatar de l’utilisateur
Jed_Trigado
Spiderman
Spiderman
 
Messages: 12473
Inscription: Sam 18 Oct 2014, 22:41
Localisation: On the fury road...

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Mer 06 Jan 2021, 11:00

Y'a même une série animée. :mrgreen:

Je tenterais peut être la suite si je la trouve. Au moins elle permet de faire bouffer Alex Winter. :mrgreen:
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Soul - 5/10

Messagepar pabelbaba » Mar 12 Jan 2021, 10:53

Image
Soul de Peter Docter - 2020

Je suis trop blasé pour ces conneries.

Ouais, je vais pas passer par une pizza quatre chemins ni par A + B égal hypoténuse, je m'emmerde face à ce genre de film. Pourtant Vice et Versa m'avait amusé, mais là l'ennui s'est pointé subrepticement. Alors la partie dans la vie réelle est très belle, y a des effets de dingue, les persos sont toujours plus vrais mais le personnage se balade dans la version Disney de New York en 3D. C'est tout choupi et mignon avec des petits immeubles bien ravalés, un métro sale mais pas trop, des gens ronchons (ouais, ronchons, pas les connards qu'on voit généralement dans le métro), du soleil et des petits plaisirs à saisir à chaque coin de rue. A vrai dire, pourquoi pas, mais pas à New York. Dans mon cerveau foutu de trentenaire, à New York ce qu'on trouve de moins pire, c'est des traders fous ou Barney Stinson. :chut:

En plus, à force d'essayer de recréer un réel fantasmé, je me demandais pourquoi n'avoir pas fait la première partie en prise de vue réelle, ça aurait sonné moins creux. Il faut attendre un petit bout de temps avant que l'animation reprenne ses droits et "propose" quelque chose. Parce qu'une cravate qui flotte au vent de façon réaliste, je m'en fous au moins autant que lorsque ma Casio Fx92 Collège résout une équation à ma place. Il me faut du neuf et de la proposition visuelle. On trouve ça dans l'autre monde.

Dans cette partie du film, il y a un choix bien couillu, à savoir présenter les êtres supérieurs à mi-chemin entre La Linea et les Shadoks. Franchement, bravo, en plus c'est bien utilisé quand le méchant va dans le monde réel. Mais bordel, TOUT le reste c'est le cimetière de l'imagination. L'endroit avec les jeunes âmes, c'est Téléteubiz land, sans aucune idée et la partie avec les âmes perdues, c'est la même chose, mais en sombre. Whaou! C'était d'ailleurs un des soucis visuels de Vice et Versa où le vide était très présent, mais c'était compensé par des persos bien écrits, en particulier les émotions.

Mais là, les persos... c'est du fucking vent. 22 est soi-disant un affreux garnement. C'est bien de le dire, mais on ne le voit jamais. Du coup, ça ne marche pas. Le héros se le met dans la poche en 5 secondes. Le héros aurait pu avoir de l'épaisseur et on voit poindre la question de son égocentrisme pendant la meilleure scène du film, chez le coiffeur, mais c'est rapidement évacué. Rien n'est vraiment creusé, il règle le problème avec sa mère en trois répliques, pif pouf, c'est fini, on arrange 40 ans de conflits en un claquement de doigts.

Heureusement, il y a quelques moments funs et on rit de temps en temps.

J'en demande sans doute trop et c'est sain d'avoir des films qui te rappellent de temps en temps que profiter de ce que la vie apporte c'est important et de faire attention aux priorités qu'on se fixe, mais bordel, ça me donne quand même le sentiment de se démener à faire de l'animation juste pour dire ça, sans apporter vraiment de plus value visuelle autre que "classe ma cravate qui ondule! 8) ". Comme le dit si bien Ernesto Guiz, le philosophe interiste : ça me donne envie de crever dans un catalogue Ikéa.

5/10
Critiques similaires
Film: Soul
Note: 8/10
Auteur: Alegas

Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Peur sur la ville - 8/10

Messagepar pabelbaba » Lun 18 Jan 2021, 10:55

Image
Peur sur la Ville d'Henri Verneuil - 1975

Pas revu depuis des lustres celui-là, tellement je m'en souvenais presque dans les moindres détails!

Mais hier l'envie est venue. Et bien j'ai vraiment été bluffé! En premier lieu, le terme Ville du titre n'est pas galvaudé. Verneuil filme Paris et ça se voit! Bon, surtout les beaux quartiers, mais quand même. On navigue dans le Paris de 1975 et on navigue bien! Quand Bébel se lance dans une course poursuite, on reconnaît les lieux, le tracé est logique et ça fait bien plaisir. Ensuite Verneuil se sert du nouveau quartier alors en construction dans le 15ème face à la Seine, avec ces tours qui rappellent un peu les buildings US. Et ça marche : avec des plans aériens, il donne des accents new yorkais à la capitale et lui donne du style. En plus il s'offre le luxe d'une course poursuite à pied sur les toits et bien évidemment un passage mythique sur le métro aérien, qui achèvent d'ancrer la bobine dans ce lieu qui m'est cher. :love:

A côté de ça, on a quand même un polar, à la fois balisé (on sent bien le pompage sur Dirty Harry), mais aussi avec un aspect européen très marqué. On plaque une ambiance étrange, proche du giallo, avec une intro absurdement longue et étrange, une musique bruitiste et dérangeante de Morricone. Mais on a aussi un peu de comédie, avec le duo Bébel/Denner qui s'échange des bons mots face à un gars qui pisse le sang. :eheh: Ca donne un mix étonnant, qui fonctionne pourtant avec un Bébel qui reste sérieux de bout en bout.

Après, on peut critiquer les quelques facilités d'écriture, Bébel superman, qui fait n'importe quoi (le coup de l'hélico à la fin, c'est con quand on voit ensuite les mecs faire tout bêtement du rappel depuis le toit :chut: ), mais ça reste malgré tout le meilleur représentant du polar hard boiled made in France.

8/10
Critiques similaires
Film: Peur sur la ville
Note: 7,5/10
Auteur: Scalp
Film: Peur sur la ville
Note: 7,5/10
Auteur: moricenlive
Film: Peur sur la ville
Note: 7/10
Auteur: alinoe
Film: Peur sur la ville
Note: 8/10
Auteur: Jipi
Film: Peur sur la ville
Note: 10/10
Auteur: johell

Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

City Hunter : Amour, destin et un Magnum 357 - 6/10

Messagepar pabelbaba » Mar 26 Jan 2021, 16:49

Image
City Hunter : Amour, Destin et un Magnum 357 de Kenji Kodama - 1989

C'était le dernier City Hunter qu'il me restait à voir sur Netflix.

1h26, ça fait peur, mébon... voilà... ça date d'une bonne période, du coup il doit il y avoir moyen. :chut:

Déjà, côté animation, ça va. C'est pas délirant, on a pas mal de plans fixes, mais ça fait le taf, surtout dans les parties action qui ressemblent à quelque chose. D'autant que ça a été fait avec l'équipe de l'animé des 80s, donc les dessins ne choquent pas. D'ailleurs c'est un peu pareil pour le scénario. En connaissant la série, on devine tout à l'avance et ça ressemble vraiment à un gros épisode qui durerait plus longtemps. Ceci dit, ça reste assez rythmé et Nicky s'en prend plein la tête par Kaori. C'est con, mais ça marche toujours très bien. :mrgreen: On évite donc les écueils sur lesquels se sont explosés d'autres OAV de la série.

Et puis il faut dire qu'ils ont lâché la purée pour le final. Comme dans Michael Bay City Wars, Mammouth et Nicky défoncent tout : ennemis et bâtiments, dans une décontraction totale et avec une pincée de fun plutôt bien vue.

Du coup, ça marche, on prend plaisir à suivre ce long épisode méchamment balisé. D'autant que Vincent Ropion est de la partie pour la VF. Dommage en revanche que les musiques soient un peu pourries et que le générique final n'ait pas été fait par la même équipe que le film parce que décalage est perturbant.

6/10
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Bad Boys for life - 6/10

Messagepar pabelbaba » Mar 09 Fév 2021, 10:55

Image
Bad Boys for Life d'Adil El Arbi et Bilall Fallah - 2020

Oh, un troisième volet d'une franchise qui n'en avait pas besoin! C'est so XXIème siècle. :love:

Il est clair que BB2 avait tout défoncé et donné un fucking sens à l'expression Bigger and Louder. Michael Bay s'était soulagé sur la caméra comme jamais avec des vannes bas du front, un max de vulgarité et de l'action over the top jusqu'à l'overdose. A vrai dire, il était techniquement impossible de surpasser cet épisode sans filer le bébé à un Lars Von Trier ou un Gus Van Sant pour emmener le duo dans une dimension inconnue.

Ca n'a bizarrement pas été le choix des producteurs qui ont confié cette suite bien tardive à deux jeunots d'origine belge. Ca veut dire qu'on n'a plus Bay aux commandes et ça c'était malin. Vraiment, il ne pouvait pas faire mieux que le 2. A vrai dire, les loulous ne se débrouillent pas mal. Ils utilisent plutôt à bon escient les gimmicks de Saint Michael sans en abuser et du coup ils rendent les scènes d'actions bien plus lisibles. Dommage que les courses poursuites soient un peu gâchées par des CGI bien moches, cependant j'ai pris du plaisir à les voir faire les cons sur le side-car de l'enfer! :eheh: Ca donne un petit côté différent au film, un poil plus digeste de ce côté que les deux premiers. Et ce n'est pas désagréable.

Le souci, c'est qu'entre 2003 et aujourd'hui on a bouffé de la série tv et que ça se ressent dans ce film. Du coup, bonjour les gros clichés made in CSI/NCIS/Bones ou toute autre série de flics interchangeable de ces dernières années avec l'adjonction d'une équipe de têtes de bites geek, d'une cheffe en robe ultramoulante ou autre tenue hautement improbable pour un flic de terrain et bien évidemment un QG high tech en mousse et sans âme. Finis les coéquipiers latinos, un brin cons et gras du bide... :(

D'ailleurs ça occasionne une grosse baisse de quota d'humour gras et raciste. Heureusement on a Will Smith qui se lâche en parlant de la mère d'un des geeks, sinon c'était le néant de ce côté. Mais on se rattrape avec les conneries de Martin Lawrence. Le loulou a bénéficié d'une écriture assez fun et vole la vedette à Smith tellement il a de bonnes répliques et se fout de sa gueule. Ca fait plaisir de le voir nous faire marrer avec ses conneries. D'ailleurs c'est ce qui tient le duo, parce que la storyline du Prince de Bel Air n'est pas jojo.

Je ne vais pas spoiler, mais le twist le concernant est bien bidon. Ceci dit, il est encore super iconisé et a de chouettes scènes, comme celle de l'interrogatoire du boucher (pourtant bien casse gueule). Mébon, il faut bien avouer que la dernière partie patine pas mal à cause de ce twist et la fin en mode "on reviendra encore", pète un brin les couilles.

Au final, ça ne donne pas le sentiment du film de trop, il y a suffisamment de trucs sympas pour prendre du plaisir à revoir nos deux loustics défoncer Miami, qu'on voit trop rarement au ciné. En plus, et ça fait très bizarre de le dire, Vanessa Hudgens en mode badass, ça marche à peu près! :shock: Cependant on ne peut pas nier qu'il y a de gros défauts et que le film reste super sage.

6/10
Critiques similaires
Film: Bad Boys for life
Note: 6/10
Auteur: Scalp
Film: Bad Boys for life
Note: 5/10
Auteur: caducia

Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar osorojo » Mar 09 Fév 2021, 11:25

C'est bien dit, j'en ai pensé la même chose. Assez inespéré finalement de pouvoir rigoler sans mauvaise conscience le temps d'un film en se laissant aller à un brin de nostalgie tout en étant tristement concerné par le sort des ses papis qui ont vieilli en même temps que nos vieilles carnes.

Alors oui, faut faire avec l'aseptisation 2020, mais ça va, on pouvait tellement s'attendre à un naufrage que le résultat, finalement, est pas loin d'être à la hauteur. Manque juste d'un soupçon d'insolence, mais on n'a plus le droit aujourd'hui, dommage, on n'était pas loin de la véritable surprise ^^
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 17786
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Mar 09 Fév 2021, 11:32

Enfin en y repensant, on se serait pris cette suite en 2006, on aurait fait méchamment la gueule. :(

D'ailleurs je crois que sans le "c'est pas parce que j'ai baisé ta mère que tu peux m'appeler grand-père", j'aurais mis un point de moins. :chut:
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar osorojo » Mar 09 Fév 2021, 11:38

Pourquoi tu fais le timoré maintenant alors que t'es enthousiaste dans ton avis.
Vaz-y, efface tout et mets 2 ;)
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 17786
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Pabelbaba] Mes critiques en 2021

Messagepar pabelbaba » Mar 09 Fév 2021, 11:42

Ben non, je pense ce que j'ai écrit. Mais le fait est que j'ai conscience qu'Indy 4, Die Hard 4 et 5, SW7, 8 et 9, Jurassic World et tant d'autres sont passés par là et que forcément mes attentes ont baissé. Voir juste un film sympa qui ne dénature qu'à moitié la franchise me suffit à mettre 6.

Il y a 15 ans, j'aurais mis moins parce que je n'imaginais pas ce qui nous attendait. :(
Image
I don't wanna make it. I just wanna
Avatar de l’utilisateur
pabelbaba
Terminator
Terminator
 
Messages: 17747
Inscription: Mar 29 Mar 2011, 13:23

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO