[Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Modérateur: Dunandan

[Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Jimmy Two Times » Mar 01 Jan 2013, 23:32

Récap et liens vers les critiques des films vus en 2013


CLASSEMENT CINÉ 2013







Archives 2012 (157 critiques)

Films vus en salles
Films découverts dans le canapé
Films déjà vus au moins une fois
Films en attente de critique

Rétro Takeshi Kitano (réalisateur + quelques films en tant qu'acteur)

Violent Cop - 8.5/10
Jugatsu - 7/10
A Scene at the Sea - 7.5/10
Sonatine - 9/10
Getting Any ? - 2/10
Kids Return - 8/10
Hana-Bi - 9.5/10

Janvier 2013

1 - Jack Reacher - 7.5/10
2 - Man on Fire - 8.5/10
3 - Une Pure Affaire - 4.5/10
4 - Way of the Gun - 8.5/10
5 - Le Chat Potté- 5/10
6 - Time Out - 3/10
7 - Mensonges d'Etat - 6/10
8 - Detachment - 0.5/10
9 - Malveillance - 7.5/10
10 - Echange Standard - 1/10
11 - We need to talk about Kevin - 7.5/10
12 - The Master - 8/10
xx - Safe - 7.5/10 (update)
13 - Poursuite - 2/10
14 - Zero Dark Thirty - 9/10
15 - Le Dernier Train de Gun Hill - 7/10
16 - Une Soirée d'Enfer - 4/10
17 - Django Unchained - 10/10
18 - Cloclo - 6/10

Février 2013

19 - The Incident - 6.5/10
20 - Hunger Games - 3.5/10
21 - Violent Cop - 8.5/10
22 - Total Recall : Mémoires programmées - 1/10
23 - Sur la Piste du Marsupilami - 5/10
24 - Des Hommes Sans Loi - 7/10
25 - Sécurité Rapprochée - 5.5/10
26 - Limitless - 4/10
27 - L'amour dure trois ans - 3/10
28 - Aux Frontières de l'Aube - 6.5/10
xx - Tucker & Dale figtent le mal - 6/10
29 - Du Plomb dans la Tête - 7.5/10

Mars 2013

30 - L'Epreuve de Force - 7.5/10
xx - Chronicle - 6.5/10 (update)
31 - 20 ans d'écart - 5.5/10
32 - The Place beyond the Pines - 7.5/10

Avril 2013

33 - Men in Black 3 - 6/10
34 - Les Croods - 7.5/10
35 - Le Prénom - 4/10

Mai 2013

36 - Ted - 6.5/10
37 - Voisins du Troisième Type - 4.5/10
38 - Mud - 9.5/10
39 - Jugatsu - 7/10
40 - A Scene at the Sea - 7.5/10
41 - Vorace - 8/10
42 - Sonatine - 9/10
43 - Blackthorn - 9.5/10
44 - Slumdog Millionnaire - 4/10

Juin 2013

45 - Only God Forgives - 8/10
46 - Kalifornia - 4/10
47 - Punch Drunk Love - 8/10
48 - Star Trek (2009) - 7/10
49 - Superman Returns - 3.5/10
50 - Star Trek Into Darkness - 4.5/10
51 - Man of Steel - 7.5/10

Juillet 2013

52 - Combat sans code d'honneur - 8.5/10
53 - Moi, Moche et Méchant 2 - 5/10
54 - Monstres Academy - 7/10
55 - Volt - 5/10
56 - Getting Any - 2/10
57 - Black Rain - 6.5/10
58 - Pacific Rim - 6.5/10
59 - Kids Return - 8/10
60 - Speed Racer - 6.5/10
61 - La Femme Scorpion - 7/10

Août 2013

62 - Hypnose - 4/10
63 - Le Château de Cagliostro - 8/10
64 - La Jeune Fille de l'Eau - 3/10
65 - Demolition Man - 5.5/10
66 - Poseidon - 1/10
67 - Pain & Gain - 8.5/10
68 - End of Watch - 7.5/10
69 - Kick Ass 2 - 6/10
70 - Conjuring: Les Dossier Warren - 7.5/10

Septembre 2013

71 - Lol - 3/10
72 - Stand by Me - 7.5/10
73 - Vol 93 - 7/10
xx- Wyatt Earp - 7.5/10 (à revoir en Blu-ray VO)
74 - This is the End - 6/10
75 - World War Z - 2/10
76 - Elysium - 5/10
77 - Riddick - 6.5/10
78 - Stoker - 8/10
79 - Very Bad Trip 3 - 2.5/10
80 - Effets Secondaires - 1.5/10

Octobre 2013

xx - Prometheus - 6.5/10
81 - Trance - 3.5/10
82 - Fast & Furious 6 - 5.5/10
83 - La Chute de la Maison Blanche - 7/10
84 - Le dernier Rempart - 6/10
85 - Flight - 5.5/10
86 - Shérif Jackson - 6/10
87 - Prisoners - 7.5/10
88 - Crossing Guard - 2/10
89 - Qui a peur de Virginia Woolf? - 7.5/10
90 - Dans la Vallée d'Elah - 4.5/10
91 - 12 Hommes en Colère - 8.5/10
92 - The Bay - 1/10

Novembre 2013

93 - Gravity - 6/10
94 - Hana-Bi - 9.5/10
95 - Le Dernier Pub avant la Fin du Monde - 7/10

Décembre 2013

96 - L'Homme aux Poings de Fer - 5/10
97 - 9 Mois Ferme - 7/10
98 - Evasion - 5.5/10
99 - Taken 2 - 1.5/10
100 - Populaire - 6/10
101 - Buffet Froid - 7/10
102 - American Pie 4 - 6.5/10
103 - The Impossible - 4.5/10
104 - Les Cinq Légendes - 7/10
105 - Snowpiercer - Le Transperceneige : 8/10
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6301
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Jack Reacher - 7,5/10

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 02 Jan 2013, 00:51



Jack Reacher - Christopher McQuarrie - 2012


Enfin! Douze ans après le démentiel et jouissif Way of the Gun, Christopher McQuarrie remet enfin les mains sur une caméra et nous offre ce très bon divertissement old fashion. On passera sur la communication désastreuse orchestrée pour la sortie de ce Jack Reacher, qui est évidemment un polar pur et dur et non un film d'action décérébré. Tom Cruise y incarne un ancien flic de l'armée, appelé à enquêter pour le compte d'une avocate (Rosamund Pike). Un sniper a fait un tir au pigeon sur une foule d'innocents. 6 balles, 5 morts. Le principal suspect, accablé par la multitudes de preuves retrouvées sur les lieux du crime, n' a qu'une chose à dire pour sa défense: "trouvez Jack Reacher"

L'histoire est limpide, limite trop didactique et laissant peu de place au suspense mais le plaisir se trouve ailleurs. La réalisation est aux petits oignons, pratiquement dépourvu de CGI et Cruise fait plaisir à voir et tient une forme olympique du haut de ses 50 piges. L'introduction muette, sèche et sans esbroufe plonge immédiatement dans le bain. Les scènes d'action qui émailleront le récit seront à l'avenant. Du brut de décoffrage sans dramatisation excessive. Le film traîne un peu en longueur, s'éparpillant parfois dans des séquences dialoguées inutiles mais dès que le personnage de Cruise ce retrouve seul à l'écran (ce qui arrive assez régulièrement), la science des images de McQuarrie se suffit à elle même.



Exit l'éternelle love story nauséabonde, Jack Reacher est un marginal, un vrai. Seule la justice trouve grâce à ses yeux. Son passé et ses faits d'armes sont distillés au compte goutte, lui permettant ainsi de conserver pendant 2 heures une aura de justicier à qui on ne la fait pas. Il y a bien quelques petis grains de sables qui viennent ponctuellement gripper les rouages de cette belle mécanique (le personnage de Werner Herzog trop caricatural, quelques vannes foireuses) mais il y a surtout deux très gros morceaux de bravoure et une bonne poignées de punchlines qui font mouche. Sans parler des quelques muscles cars pour les amateurs de grosses cylindrées...

La course poursuite à mi-parcours est vraiment bien shootée et que dire du climax final, au cours duquel Tom Cruise fait équipe avec le vétéran Robert Duvall, très bon, dans une longue scène qui ravira les amateurs de shoot tactique (toutes proportions gardées). Nous sommes ici à mille lieux des polars aseptisés qui noient le spectateur sous des intrigues sans queue ni tête ou qui passent leur temps à faire de la pub pour le dernier smartphone à la mode. Reacher, c'est un homme de Cro-Magnon. Il n'a ni portable, ni mail, ni adresse, ni permis de conduire. C'est juste un fantôme qui resurgit quand justice doit être faite. On atteint évidemment pas le niveau d'intensité (independent spirit oblige) de son premier long, coup de trique en bonne et due forme, mais McQuarrie nous donne rendez-vous avec l'avenir grâce à ce film qu'on croirait sorti d'une autre époque. Le célèbre adage est plus que jamais de circonstance: simple mais efficace.


7.5/10


En bonus, et de préférence pour ceux qui ont vu le film, une des très bonnes punchlines du film.

Image
Jack Reacher: Est-ce que Sandy travaille ici?
L’employé du magasin: Qui êtes-vous, un flic? J’ai besoin de voir votre badge.
Jack Reacher: Va chercher Sandy.
L’employé du magasin: J’ai besoin de voir quelque chose d’abord.
Jack Reacher: Que dis-tu de l’intérieur d’une ambulance?
Critiques similaires
Film: Jack Reacher
Note: 7,5/10
Auteur: Jack Spret
Film: Jack Reacher
Note: 7,5/10
Auteur: Dunandan
Film: Jack Reacher
Note: 8/10
Auteur: Killbush
Film: Jack Reacher
Note: 9/10
Auteur: Mark Chopper
Film: Jack Reacher
Note: 8,75/10
Auteur: Scalp

I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6301
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Mer 02 Jan 2013, 08:39

Un poil radin cher ami.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58892
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 02 Jan 2013, 08:41

C'est un peu le bazar entre tous ces topics 2012 et 2013. Une truie n'y retrouverait plus ces petits. Inutile d'attendre que Killbush nous fasse ces 396 critiques en retard pour archiver! Jack Reacher oblige, j'ai une furieuse envie de regarder Way of Gun aujourd'hui! :mrgreen:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6301
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 02 Jan 2013, 08:45

Scalp a écrit:Un poil radin cher ami.


C'est vraiment trop long par moment. 15/20 minutes en moins et je montais à 8 sans problème. Je suis un tel fan du premier film de McQuarrie que je peux difficilement monter plus haut! C'est tout de même un sacré level en dessous. Pis la VF, il y a quelques blagues foireuses qui m'ont un peu décontenancé (Tu t'appelles comment? Sandy. Sandy kilos...). Mon canapé m'aidera peut être à aiguiser mon jugement.
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6301
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Mer 02 Jan 2013, 08:46

en Vo c'est pas du tout la même vanne, c'est beaucoup plus subtile.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58892
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 02 Jan 2013, 08:48

J'imagine, là ça fait un peu vanne lourdingue de la préhistoire! Pareil pour Duvall, il n'y a rien d'aussi foireux dans la VF de ses répliques mais je suis persuadé que ça claque encore plus en VO.
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6301
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Jack Spret » Mer 02 Jan 2013, 09:10

Jimmy Two Times a écrit:C'est vraiment trop long par moment. 15/20 minutes en moins et je montais à 8 sans problème.


Idem. Mais en y repensant, le fait que les parties dialoguées soient si longues aident grandement à apprécier la fusillade finale. On la savoure comme une baise entre deux étages d'un ascenseur.

Jimmy Two Times a écrit:Pis la VF, il y a quelques blagues foireuses qui m'ont un peu décontenancé (Tu t'appelles comment? Sandy. Sandy kilos...).


Frank Dubosc devait traîner dans les studios de doublage :mrgreen:


"- Ça vous dirait un petit échange dans la ruelle, derrière le bar ?
- Si c’est un échange de fluides corporels, je suis pas contre. Mais alors dans ce cas, tu passes devant."
Avatar de l’utilisateur
Jack Spret
Robocop
Robocop
 
Messages: 7964
Inscription: Mar 25 Déc 2012, 10:57

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Jimmy Two Times » Mer 02 Jan 2013, 09:14

Je cherchais d'où elle sortait celle là! C'était Dubosc! Clair que c'est un peu abusé.

L'ambiance est tellement prenante lorsque Cruise est seul à l'écran, complètement mutique que certains dialogues font un peu débander. Moi, je vois plutôt ça comme une baise dans un ascenseur avec un bouton stop hors service :mrgreen:
I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6301
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar osorojo » Mer 02 Jan 2013, 09:25

Je pense la même chose que toi du film sur sa longueur. J'avais pas relevé le coup des dialogues parce que je compte me le refaire en VO, mais oue le Sandy Kilo, franchement. Super boulot de trad :///
Avatar de l’utilisateur
osorojo
Terminator
Terminator
 
Messages: 19714
Inscription: Dim 15 Aoû 2010, 22:51

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Mer 02 Jan 2013, 09:32

C'est pas de la traduction là, y ont carrément changer tout les dialogues en VO ça donne ça :

"I'm Sandy. - So was I, last week. Found a beach for it." donc en gros beach ici c'est salope et y dit plage parce que Sand = sable, donc intraduisible en VF.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58892
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Jack Spret » Mer 02 Jan 2013, 09:47

Ah oui rien à voir ! Et beaucoup plus subtil ! :D


"- Ça vous dirait un petit échange dans la ruelle, derrière le bar ?
- Si c’est un échange de fluides corporels, je suis pas contre. Mais alors dans ce cas, tu passes devant."
Avatar de l’utilisateur
Jack Spret
Robocop
Robocop
 
Messages: 7964
Inscription: Mar 25 Déc 2012, 10:57

Man on fire - 8,5/10

Messagepar Jimmy Two Times » Jeu 03 Jan 2013, 11:30



Man on Fire - Tony Scott - 8.5/10


Tony Scott n'est plus mais laissera derrière lui une filmographie tournée vers le grand spectacle. On l'a souvent un peu trop oublié, caché dans l'ombre de son frangin adulé, et pourtant, à y regarder de plus près, il y a quelques très belles pièces à retenir (True Romance en tête :love:). Au tournant des années 2000, il a réalisé deux films d'espionnage sympathiques mais rarement transcendants (Ennemi d'état et Spy Game) mais a aussi commencé ses expérimentations visuelles orientées vers une nouvelle forme de cinéma. Ces deux opus ne resteront pas dans les mémoires pour leurs qualité globale convenue mais regardez un peu le nombre de thrillers/polars qui se sont inspirés de son style, à mille lieux de l'épure mais au contraire débordant de plans surchargés et montés de façon ultra cut.

Man on Fire transcende ses travaux précédents, telle une grenade dégoupillée prête à vous exploser dans les mains à tout moment. Couleurs saturées, superposition d'images, insertion anarchique des sous-titres et plans dépassant rarement la poignée de secondes même dans les scènes les plus intimistes. Bienvenue en enfer. Un chaos visuel auquel les spectateurs de l'époque n’étaient pas préparés (moi le premier) mais qui donne toute sa pleine mesure après une digestion de quelques années. Revoir ce film sur (très) grand écran impose une évidence. Contrairement à tous les sous-doués sans âme qui ont singés son style durant toute une décennie (pour un résultat souvent hideux, le fameux montage à la sauce MTV), Tony Scott martèle la rétine du spectateur avec pour seule ligne de conduite la volonté de décupler l'impact émotionnel de son histoire. Et dans le cas présent, ça marche. Et puis ces cadrages à tomber... :D






Grâce au scénario de l'excellent Brian Helgelland (L.A Confidential, Mystic River...), cette histoire pourtant très simple de garde du corps qui faillit dans sa mission de protection de la fille d'un riche industriel prend une tournure dramatique inattendue. Denzel Washington trouve sans conteste un de ses meilleurs rôles grâce au personnage de cet ancien agent de la CIA porté sur la bouteille et qui a perdu le goût de vivre. On pourra toujours regretter que son talent (car il en en a, c'est indéniable) n'a que trop rarement été mis au service de projets plus ambitieux ou personnels (c'est un carriériste, ça peut se comprendre) ou sa fâcheuse tendance à en faire un peu trop, tâche facilitée par son charisme naturel, ici il est parfait. Sous l'oeil d'une caméra plus posée, sa prestation n'aurait indéniablement pas eu le même impact. Sous le regard incandescent de Tony Scott, il brûle l'image. Sa relation avec Dakota Fanning fonctionne à merveille, d'autant plus que cette dernière n'était pas encore une petite peste insupportable.

Le rythme du récit contraste fortement avec le rythme de défilement des images, accentuant ainsi le sentiment d'urgence de la situation (rapt, demande de rançon, négociation, échange) et l'aspect foisonnant et oppressant de la fourmilière qui sert de théâtre à l'action, l'indomptable Mexico City. Scott prend son temps (2h20) pour travailler ses personnages et leurs interactions. Quand la partie revenge démarre enfin, et malgré un déroulement classique, un poil manichéen et donnant lieu à nombre de scènes chocs, il est déjà trop tard. Le spectateur ne peut que rendre les â(r)mes devant la puissance évocatrice du spectacle. Dans l'action et la justice punitive, le cadet Tony n'a pas son pareil pour captiver son audience. Certains jugeront son parti-pris nauséabond, c'est oublier que Man on Fire n'est qu'une extrapolation cinématographique d'une triste réalité.

Les connotations bibliques du récit ne sont pas des plus subtiles (enfin bien plus que dans un autre film avec Denzel Washington, le Livre d'Eli) mais confèrent à l'itinéraire de John Creasy une symbolique de chemin de croix. Dans les seconds rôles, on retrouve des gueules du cinéma notamment Christopher Walken, une fois n'est pas coutume du côté du bien, ou encore le tiré à quatre bistouris Mickey Rourke, au rôle beaucoup plus anecdotique (d'ailleurs, qu'advient-il de son personnage?). Les exécutions des différents intervenants du kidnapping sont sauvages, sèches, proches de la torture, Man on Fire ne renie jamais son côté hardboiled. La fin, d'apparence classique, est magnifique. La voix de Lisa Gerrard fait toujours autant frissonner et il n'est pas interdit d'être touché par cette histoire écrite dans le sang. Une grosse pelloche qui brûle régulièrement la rétine et qui se savoure comme une remontée acide teintée d'hémoglobine, conséquence d'une gros coup de poing dans l'estomac.. RIP Tony.


8.5/10
Critiques similaires
Film: Man on fire (2004)
Note: 9/10
Auteur: Heatmann
Film: Man on fire (2004)
Note: 10/10
Auteur: Scalp
Film: Man on fire (2004)
Note: 7,5/10
Auteur: osorojo
Film: Man on fire (2004)
Note: 8/10
Auteur: pabelbaba
Film: Man on fire (2004)
Note: 7,5/10
Auteur: caducia

I'm the motherfucker who found this place!
Avatar de l’utilisateur
Jimmy Two Times
Alien
Alien
 
Messages: 6301
Inscription: Ven 16 Juil 2010, 04:37

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Logan » Jeu 03 Jan 2013, 12:45

Il manque un demi point :mrgreen:
Logan
 

Re: [Jimmy Two Times] Mes critiques en 2013

Messagepar Scalp » Jeu 03 Jan 2013, 12:46

Console toi en disant que A7gas a encore frappé.
Avatar de l’utilisateur
Scalp
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 58892
Inscription: Ven 04 Jan 2008, 13:17

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron


Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO