[elpingos] Mes Critiques en 2012

Modérateur: Dunandan

[elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar elpingos » Lun 02 Jan 2012, 10:17



10/10

Valse avec Bachir
There will be blood
Casino
The big Lebowski
Bienvenue à Gattaca
Danse avec les loups
Magnolia
Le seigneur des anneaux : les 2 tours

9,5/10

Kill Bill vol.1
Kill Bill vol.2
Fargo
Heat
French connection
Ghost in the Shell
La vie est un miracle
Batman, le défi
Punch drunk love

9/10

Qui a peur de Virginia Woolf
Le Labyrinthe de Pan
Certains l'aiment chaud
Thema & Louise
Time & Tide
Dune
L'homme des hautes plaines
The Rocky horror picture show
Match point
Mary & Max
True grit
Ninja Scroll
Starship troopers
A.I. Intelligence artificielle
Empire du soleil
Prometheus
Le grand silence
Dark crystal
Brazil
Tueurs nés
Akira
Skyfall
Zodiac
Total Recall
Incassable

8,5/10

Joint Security Area
12 Hommes en colère
Collatéral
Les chroniques de Riddick
OSS117 : Le Caire, nid d'espions
99 Francs
Burn after reading
Inglorious Basterds
Les Révoltés du Bounty (1962)
Fantastic Mr Fox
King Kong (2005)
Eyes Wide Shut
The woman
Margin call
Les bêtes du Sud sauvage

8/10

Black Dynamite
Traqué
The Fighter
Les duellistes
Warrior
L'ordre et la morale
Reviens-moi
Moonrise kingdom
Reservoir dogs
Volver
U-Turn
Cheval de guerre
Hot Fuzz
Mind Game
The Million Dollar Hotel
Un taxi pour Tobrouk
Le convoi de la peur
Looper
Tonnerre sous les tropiques
Killer Joe
L'impossible Mr Bébé

7,5/10

Millenium mambo
Poupoupidou
Pique-nique à Hanging Rock
Le territoire des loups
Happy Feet 2
Une arnaque presque parfaite
Le dernier des Mohicans
La horde sauvage
Crazy Dad
La jeune fille de l'eau
Rencontre avec Joe Black
Voyage vers Agartha
Argo
Jusqu'en enfer

7/10

L'enquête
Scarface
IP5, l'île aux pachydermes
Casablanca Driver
Rocky Balboa
Surveillance
Hustle & Flow
Avengers
Take shelter
Pour elle
Raisons d’État
Le 13e guerrier
Exotica
Radiostars

6,5/10

the Thing
The Dark Knight rises
Tenacious D
Exilé
Detention
John Carter
Fair Game
Le grand saut
L'ombre et la proie
Clerks II
Démineurs
Troupe d'élite
Save the green planet
Aliens
Sunshine cleaning
The wrestler

6/10

Sur la piste du Marsupilami
Shotgun stories
Steak
Mission impossible 4
Hanna
Kiss kiss bang bang

5,5/10

Hugo Cabret
Source code
Princess Bride

5/10

La controverse de Valladolid
He got game

4,5/10

21 Jump Street

4/10

Kill list

3,5/10

Adieu Berthe

3/10

Bellflower
Les infidèles

2/10

Casshern

0/10

Night watch




Sinon mes critiques en 2011 sont .

Et mon classement 2012.
Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Qui a Peur de Virgina Woolf ? - 9/10

Messagepar elpingos » Lun 02 Jan 2012, 10:25

Image

QUI A PEUR DE VIRGINIA WOOLF
-------------------------------------------
Mike Nichols (1966) | 9/10


Merci Logan pour ta signature qui m'a fait découvrir ce film. Quelle perle !
Tiré d'une pièce éponyme, ce film m'a tout d'abord impressionné par sa modernité. Déjà c'est très rare de voir filmé ce genre d'engueulade éthylique entre adultes. Tout au long d'une nuit qui va passer en un clin d’œil, le spectateur est plongé dans ce quasi huis clos et va être témoin du jeu psychologique très violent d'un couple de quarantenaires sur la brèche. L'histoire est très cruelle. Faite de faux semblants, elle met très souvent mal à l'aise et on ne sait jamais jusqu'où va aller ce petit jeu. Mike Nichols filme ce huis clos à la perfection, entre travelling, gros plans, et profondeur de champ. Une réalisation vraiment classe, très inventive et en tout cas, très moderne je trouve pour un film de cette époque. Et puis au delà de la réalisation c'est vraiment l'interprétation qui impressionne. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas vu un tel niveau de jeu d'acteurs. Burton et Taylor sont absolument stupéfiants. J'ai rarement vu de telles prestations. Franchement. Et puis le couple des 2 jeunes fait aussi du très bon travail, Sandy Dennis notamment, qui joue parfaitement la petite bourge complètement beurrée. C'est fin, drôle, violent. Le film ose tout, changements de rythme et de ton, regards hypocrites, dialogues acerbes et brillants, et constitue une plongée glaçante dans l'intimité et l'histoire de ce couple en crise. En plus donc d'une démonstration formelle ahurissante. A voir absolument.
Critiques similaires

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Black dynamite - 8/10

Messagepar elpingos » Lun 02 Jan 2012, 11:19

Image

BLACK DYNAMITE
-------------------------------------------
Scott Sanders (2009) | 8/10


Quel pied ce film... Reprise parodique des films 70s de la blaxploitation Black Dynamite est une comédie drôlissime bourrée de références, de dialogues cultes, de scènes savamment débiles et de personnages savoureux. Scott Sanders manie l'humour avec juste ce qu'il faut de 2nd degré et de connerie et réussit à rendre son film et ses personnages vraiment attachants et jamais lourdingues. Le rythme est dosé subtilement, comprenez que ça tabasse, ça flingue, ça course poursuite et ça tchatche quand il faut avec des acteurs qui jouent parfaitement à mal jouer (Michael Jai White est d'ailleurs parfait dans son rôle de super black don juan macho et roi du kung fu..). La réal savoureuse reprend les codes des films de l'époque, introduit des flashbacks bien cons et amène son intrigue dans les plus hautes sphères du pouvoir. Entre parodie et hommage, Black Dynamite est un condensé de connerie et de bonne humeur, bourré de dialogues hilarants, de style 70s et de musique funk. A voir et à revoir allégrement. Culte.
Critiques similaires
Film: Black Dynamite
Note: 8/10
Auteur: osorojo
Film: Black Dynamite
Note: 5,5/10
Auteur: Moviewar
Film: Black Dynamite
Note: 8,5/10
Auteur: Heatmann
Film: Black Dynamite
Note: 7,5/10
Auteur: Pathfinder
Film: Black Dynamite
Note: 7,5/10
Auteur: Kakemono

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Hanna - 6/10

Messagepar elpingos » Lun 02 Jan 2012, 14:20

Image

HANNA
-------------------------------------------
Joe Wright (2011) | 6/10


Bon ben que dire. Drôle de film, pas foncièrement inintéressant, au contraire; cette histoire de vengeance a de quoi séduire, avec ce personnage original d'ado surdouée, brillamment interprétée par Saoirse Ronan qui en impose vraiment.
A la fois quête personnelle, thriller et chasse à l'homme, le scénario surprend en bien, mais pêche à partir un peu trop dans tous les sens. D'une façon générale, à part une interprétation globalement réussie des comédiens, le film alterne malheureusement le bon et le moins bon, dans tous les registres : réal, rythme, musique, photo. Y a des passages magnifiques avec des scènes vraiment intéressantes (tout le début notamment, jusqu'à l'évasion d'Hanna, même après, toute la partie Marocaine, c'est très bien fait avec une belle gestion des décors et du rythme...) Mais malheureusement d'autres passages, trop mous, trop cheap (rhaaa l'Allemagne c'est vraiment trop laid à filmer), m'ont vraiment ennuyé et au final ça m'a pas mal gâché le plaisir, pourtant bien réel. Un sentiment donc plutôt mitigé pour ce film que je trouve un peu trop expédié dans sa 2e partie...
Critiques similaires
Film: Hanna
Note: 7/10
Auteur: Pathfinder
Film: Hanna
Note: 3/10
Auteur: Scalp
Film: Hanna
Note: 7,5/10
Auteur: Milkshake
Film: Hanna
Note: 7/10
Auteur: Waylander
Film: Hanna
Note: 7,5/10
Auteur: Heatmann

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Heatmann » Lun 02 Jan 2012, 14:20

:super: pour black dynamite

le nombre de quote qui tue , ce film dechirre, classe, vraiment marrant , plein de clin d oeil pour l amateur de Bis , et ca tatane bien , jay white est bigger than life !!
Image
Avatar de l’utilisateur
Heatmann
BkRscar
BkRscar
 
Messages: 33395
Inscription: Jeu 06 Aoû 2009, 14:29
Localisation: UK

Re: Qui a Peur de Virgina Woolf ? - 9/10

Messagepar Logan » Lun 02 Jan 2012, 14:54

elpingos a écrit:Qui a peur de Virginia Woolf (Mike Nichols)


Image


Merci Logan pour ta signature qui m'a fait découvrir ce film. Quelle perle !
Tiré d'une pièce éponyme, ce film m'a tout d'abord impressionné par sa modernité. Déjà c'est très rare de voir filmé ce genre d'engueulade éthylique entre adultes. Tout au long d'une nuit qui va passer en un clin d’œil, le spectateur est plongé dans ce quasi huis clos et va être témoin du jeu psychologique très violent d'un couple de quarantenaires sur la brèche. L'histoire est très cruelle. Faite de faux semblants, elle met très souvent mal à l'aise et on ne sait jamais jusqu'où va aller ce petit jeu. Mike Nichols filme ce huis clos à la perfection, entre travelling, gros plans, et profondeur de champ. Une réalisation vraiment classe, très inventive et en tout cas, très moderne je trouve pour un film de cette époque. Et puis au delà de la réalisation c'est vraiment l'interprétation qui impressionne. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas vu un tel niveau de jeu d'acteurs. Burton et Taylor sont absolument stupéfiants. J'ai rarement vu de telles prestations. Franchement. Et puis le couple des 2 jeunes fait aussi du très bon travail, Sandy Dennis notamment, qui joue parfaitement la petite bourge complètement beurrée. C'est fin, drôle, violent. Le film ose tout, changements de rythme et de ton, regards hypocrites, dialogues acerbes et brillants, et constitue une plongée glaçante dans l'intimité et l'histoire de ce couple en crise. En plus donc d'une démonstration formelle ahurissante. A voir absolument.

9/10


Bon bah obligé (c'est de circonstance :mrgreen: )

Image


(Certain ferait bien d'en prendre de la graine)
Logan
 

Démineurs - 6,5/10

Messagepar elpingos » Lun 02 Jan 2012, 17:21

Image

DÉMINEURS
-------------------------------------------
Kathryn Bigelow (2008) | 6.5/10


Bon ben j'ai rattrapé mon retard sur ce film de 2009. Rien à redire sur la réalisation. Les scènes de déminage qui ponctuent le récit sont filmées avec une tension impeccable. Très beaux moments d'intensité pure donc, millimétrés avec maestria par la réalisatrice. Les acteurs sont bons et incarnent avec émotion leurs personnages (Jeremy Renner est juste génial). Le problème de ce film, parce qu'il y en a un pour moi, vient malheureusement de son scénario trop mince pour pouvoir vraiment passionner. Présenté parfois comme une étude psychologique de l'homme face à la violence, ou une radiographie décalée de la guerre en Irak, j'ai eu peine pour ma part à y voir un quelconque message intelligible. Les scènes se suivent et se ressemblent un peu trop et ont parfois tendance à rendre trop sexy le combat militaire, et à caricaturer le bon GI face au méchant Irakien (voir cette scène limite où Renner désamorce le corps du gamin). L'adrénaline est magnifiquement retranscrite certes, c'est top, mais n'apparaît au final pour moi que comme une coquille vide. Bon film car brillant sur la forme mais largement dispensable sur le fond.
Critiques similaires
Film: Démineurs
Note: 7/10
Auteur: zirko
Film: Démineurs
Note: 9/10
Auteur: Niko06
Film: Démineurs
Note: 7,5/10
Auteur: jean-michel
Film: Démineurs
Note: 7,5/10
Auteur: Waylander
Film: Démineurs
Note: 8/10
Auteur: Dunandan

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Traqué - 8/10

Messagepar elpingos » Mer 04 Jan 2012, 00:27

Image

TRAQUÉ
-------------------------------------------
William Friedkin (2003) | 8/10


La très très bonne surprise que ce rambo-like signé Friedkin. Un film vraiment efficace, bien filmé, et un duel de choc entre 2 poids lourds : Tommy Lee Jones en ancien instructeur de close combat reconverti à la WWF (!) et Benicio Del Toro bien inquiétant dans ce contre emploi de "soldat" traumatisé avec une case en moins. Friedkin filme leur chasse à l'homme avec une belle énergie (le rythme est parfait le long des 1h30) et son récit en allant à l'essentiel -le scénario ne s’embarrasse d'aucune fioriture- y gagne en intensité. Et cette intensité amenée pourtant par des petits détails et une économie d'effets donne à son film une dimension vraiment supérieure, hors des modes, classique presque. Friedkin signe des plans magnifiques, ses scènes de combat sont âpres et violentes, et les courses poursuite qui entremêlent nature sauvage et jungle urbaine sont millimétrées et haletantes. C'est donc un joli condensé de maîtrise et d'efficacité qui fait franchement plaisir à voir, ultra efficace, sérieux, intègre, on sent le réalisateur inspiré et les acteurs impliqués. Une belle découverte.
Critiques similaires
Film: Traqué
Note: 6,75/10
Auteur: caducia
Film: Traqué
Note: 8/10
Auteur: Dunandan
Film: Traqué
Note: 8/10
Auteur: comICS-soon
Film: Traqué
Note: 8,5/10
Auteur: Waylander
Film: Traqué
Note: 8,5/10
Auteur: Scalp

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Labyrinthe de pan (Le) - 9/10

Messagepar elpingos » Jeu 05 Jan 2012, 17:01

Image

LE LABYRINTHE DE PAN
-------------------------------------------
Guillermo Del Toro (2006) | 9/10


Le Labyrinthe de Pan est un film fantastique étrange qui crée un lien allégorique entre le conte de fantasy gothique et la Résistance dans l'Espagne Franquiste, le tout bien sûr dans une belle humeur macabre. Un mix original et casse-gueule qui aurait pu virer au kitsch sans le savoir-faire impeccable et la belle inspiration de 20 ans du réalisateur mexicain.
D'un point de vue plastique le film est une réussite. Le mélange entre les décors naturels de la forêt et les personnages fantastiques en latex ou CGi est hyper bien équilibré d'un point de vue esthétique (comme pour les Hellboy, Del Toro a son propre style graphique hyper intéressant). C'est sombre et novateur mais ça fait vrai et c'est l'essentiel. Pareil pour l'histoire et les personnages. Si l'héroïne principale Ophélia est incarnée avec un réel talent, ce sont bien les 2 personnages du Faune et du capitaine Vidal qui s'avèrent les plus marquants. Le premier est un monstre fantastique étrange et inquiétant qui rejoint Ophélia la nuit tombée, quant à Sergi Lopez son personnage de militaire fasciste ultra violent est lui un monstre humain bien réel fasciné par la torture et obsédé par sa lignée. L'univers dépeint est donc grave et adulte avec la mort comme axe central de ce récit et baigné d'une douceur enfantine et mélancolique (magnifique BO à ce sujet). Le film alterne donc entre les séquences oniriques d'Ophélia, son changement de vie entre sa mère enceinte, son installation dans une vieille maison et sa relation nouvelle avec ce père de substitution, et l'organisation de résistance des maquisards et du personnage infiltré de la servante Mercedes. Lourd cahier des charges donc et pourtant rien n'est laissé au hasard et rien n'est superflu dans tout ça. Le talent de Del Toro réside aussi dans cette maîtrise qu'il a à équilibrer son histoire et à en garder un axe de lecture lisible. Il réussit à rendre les différentes histoires passionnantes. Et malgré (ou grâce à) un contexte bien particulier et une noirceur et un pessimisme omniprésents, il réussit à nous toucher, nous adultes, avec ce conte étrange, bucolique, sans doute très personnel qui parle de l'enfance et de la guerre, sans donner de leçon (avec d'ailleurs une fin ouverte absolument magnifique).
Le Labyrinthe est donc un film réellement particulier, inspiré, sans concession et qui mérite qu'on s'y attarde car pas forcément très facile d'accès. En tout cas il constitue sans nul doute pour moi le chef d’œuvre d'un auteur couillu et singulier.
Critiques similaires
Film: Labyrinthe de Pan (Le)
Note: 9/10
Auteur: caducia
Film: Labyrinthe de Pan (Le)
Note: 8,5/10
Auteur: Doppio
Film: Labyrinthe de Pan (Le)
Note: 6,5/10
Auteur: cinemarium
Film: Labyrinthe de Pan (Le)
Note: 10/10
Auteur: Scalp
Film: Labyrinthe de Pan (Le)
Note: 9/10
Auteur: Christine83

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Alegas » Jeu 05 Jan 2012, 17:07

Seulement 9 ?!!














:eheh:
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44256
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar elpingos » Jeu 05 Jan 2012, 17:09

Et oui.... Je fais mon rat :D

Nan mais c'est un film absolument brillant mais un tout petit peu trop pessimiste pour que je monte la note.
Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar zack_ » Ven 06 Jan 2012, 12:17

Tu m'as donné envie de revoir Traqué. J'espère que le DVD a pas trop vieillit en qualité (à force de voir du BD)
zack_
 

99 Francs - 8,5/10

Messagepar elpingos » Ven 06 Jan 2012, 14:38

Image

99 FRANCS
-------------------------------------------
Jan Kounen (2007) | 8.5/10


99 Francs est la rencontre parfaite entre un auteur de cinéma et un livre. Car Jan Kounen est un expérimentateur et ses films ont toujours cette folie qui sied à ce genre de script provocant. Et pour le coup, il signe ici son meilleur film en livrant un pamphlet bourré d'énergie et d’humour noir, comme un gros doigt à l'industrie de la publicité et à ceux qui la font, qu'il va ici s'amuser à présenter comme des criminels en sursie.

Son film est un patchwork de scénettes mues autant par un esprit provoc et trash que de références cinématographiques assumées (Fincher, Malick, Wong Kar Wai, Kubrick, Gilliam...). Des références digérées et subtilement retranscrites pour le plus grand plaisir des cinéphiles et qui rajoutent à la dimension artistique prononcée de ce film. Car 99 francs est un cocktail savoureux, flashy, explosif et jubilatoire qui, montage pubesque oblige, fonctionne à 100 à l'heure, en plus de proposer des expérimentations assez bien senties (beaucoup d'effets de mise en scène super originaux, FX impeccables, double fin, mises en abyme, etc...). Tout un programme qui s'accorde donc très intelligent avec le propos et le ton film et qui en constitue l'une des grandes forces du métrages.

Mais 99 Francs est aussi la rencontre parfaite entre un personnage et un acteur. Car Jean Dujardin en incarnant ainsi jusqu'au morphing l'auteur Beigbeder se livre à un numéro assez sensationnel de comédie (drame et humour) et campe un anti-héros génialement affreux. Lui aussi expérimente devant la caméra de Jan Kounen et il compose avec fougue et talent le côté extrême de son personnage, entouré de 2nds rôles tout aussi parfaits.

On peut toutefois regretter, comme souvent chez Kounen, quelques facilités de script, une vulgarité parfois gratuite et un côté mystique un peu lourdingue qui ont du mal à s’accommoder ensemble. Sur le coup n'est pas Malick qui veut.

Malgré cela le film fonctionne à merveille et réussit pleinement son contrat d'être un divertissement à la fois haut de gamme et trash, français qui plus est (et donc rare), qui sous des airs de comédie, tient plus de la critique, de l'étude de mœurs, et du foutage de gueule intelligent et subversif.
Critiques similaires
Film: 99 francs
Note: 8,5/10
Auteur: Scelus
Film: 99 francs
Note: 7/10
Auteur: Fab
Film: 99 francs
Note: 8,5/10
Auteur: osorojo
Film: 99 francs
Note: 9/10
Auteur: padri18
Film: 99 francs
Note: 9,5/10
Auteur: Dunandan

Avatar de l’utilisateur
elpingos
Predator
Predator
 
Messages: 4527
Inscription: Ven 15 Avr 2011, 12:12
Localisation: Nantes

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Cenatra » Ven 06 Jan 2012, 15:19

A voir les notes de ce film, faut vraiment que je le rematte, ma 1er vision du film ne vaut pas plus de 3/10. J'ai du louper des chapitres :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Cenatra
Batman
Batman
 
Messages: 1646
Inscription: Lun 28 Juin 2010, 18:14

Re: [elpingos] Mes Critiques en 2012

Messagepar Alegas » Ven 06 Jan 2012, 16:39

SEULEMENT 8 ??!!!!
"Our films were never intended for a passive audience. There are enough of those kinds of films being made. We wanted our audience to have to work, to have to think, to have to actually participate in order to enjoy them."

The Wachowskis


Image
Avatar de l’utilisateur
Alegas
Modo Gestapo
Modo Gestapo
 
Messages: 44256
Inscription: Mar 11 Mai 2010, 14:05
Localisation: In the Matrix

Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités



Founded by Zack_
Powered by phpBB © phpBB Group.
Designed by CoSa NoStrA DeSiGn and edited by osorojo and Tyseah
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO